Au Phil des Saveurs | Des prix doux pour de beaux produits méditerranéens

Jan Scheidtweiler s’attable au Phil des Saveurs où le style de cuisine ensoleillé à prix doux offre une expérience réjouissante.

Le style méditerranéen et les prix attractifs sont, d’après le Michelin, les atouts majeurs d’Au Phil des Saveurs, qu’il a récompensé en février d’un des 15 nouveaux Bib Gourmands.

Le chef Philippe Garcia témoigne d’une longue expérience à Namur et dans les environs. L’aventure a commencé en 2011 avec l’ouverture d’un restaurant gastronomique près du casino. Après l’avoir converti en bistro, en 2022 Phil l’a installé dans sa maison dans la campagne de Bois-de-Villers, une commune de Profondeville, avec vue sur la piscine et les prairies environnantes. Le Bistro Phil est aujourd’hui devenu Au Phil des Saveurs, un restaurant où le chef réalise une cuisine de plus haute volée. Les convives peuvent l’observer à l’œuvre dans sa cuisine ouverte, un spectacle qui vaut le détour. Dans la lumineuse salle, Vera, son épouse, assure un service attentif.

Publicité
Publicité

Comme son patronyme l’indique, le chef est d’origine espagnole, ce qui se reflète également dans son menu qui, du chorizo à la Cecina de León en passant par la fregola sarda et l’agneau de Lozère, fait appel aux beaux produits du terroir méditerranéen. Et les prix sont doux: on se compose un menu à partir de quatre entrées et autant de plats et de desserts: 49 euros pour trois services, 59 euros pour quatre services. En prime, on nous présente deux dégustations: un ceviche peu convaincant et un morceau de calamar croustillant accompagné d’une crème de piquillos qui, lui, offre une grande satisfaction gustative.

Restaurant La General à Ixelles | Cuisine mexicaine abordable
Le chef Philippe Garcia témoigne d’une longue expérience à Namur et dans les environs.
©Greenpig
Publicité
Publicité

L’entrée de couteaux est généreuse et témoigne d’un réel souci de l’esthétique. Malheureusement, ces coquillages souffrent de l’excès d’olives et de chips d’ail. En revanche, les petites touches de sauce à la mangue offrent un contrepoint étonnamment efficace face à l’intensité des olives et de l’ail.

Le plat principal, quant à lui, est une réussite totale. Nous regardons le chef saisir un beau morceau de merlu à la plancha, qu’il accompagne ensuite d’un intense fumet d’arêtes, de risotto de pommes de terre, d’épinards et de piquillos, une assiette regorgeant de saveurs. Délicieux.

Côté desserts, le chef ne se complique pas trop la vie. Il n’y a évidemment rien à reprocher à un sage gâteau au chocolat accompagné d’une quenelle de glace à la vanille, mais un brin d’originalité aurait été la bienvenue.

Au Phil des Saveurs propose une cuisine soignée à des prix raisonnables, ce qui répond largement aux attentes.

Cette enseigne a fait l’objet d’une visite anonyme, financée par Sabato.

©Greenpig

Au Phil des Saveurs

Rue Émile Mazy, 20
5170 Bois-de-Villers
Fermé le dimanche et le lundi
Tél. 081/44.15.00
www.auphildessaveurs.be

Addition

J’ai payé 65,30 euros (49 euros les plats, 16,30 euros les boissons).

Décibels

Moyenne de 63 dB.

Publicité

Sommelier

Petite carte d’une quarantaine de références françaises et espagnoles. Très abordable: la bouteille à partir De 24 euros.

On y retourne?

D’accord, ce n’est pas de la haute gastronomie, mais cette cuisine ensoleillée à prix doux est super sympa. J’y reviendrai pour un lunch.

Publicité