sabato

Cinq séjours pour les impatients des restaurants à l'intérieur

Plus de 47.000 followers salivent devant les photos sur Instagram de la cuisine fusion italienne colorée de la Villa Moroseta, où l’on peut également suivre un cours de cuisine. ©Salva Lopez

Dans ces hôtels, vous pouvez déjà profiter d'une expérience culinaire authentique à l'intérieur. Bonne dégustation.

Sabato, le magazine du week-end de L'Echo, sort un numéro spécial voyages. Partez à la découverte des plus beaux hôtels, aux quatre coins de la planète.

► Le Sabato Travel dans son entièreté, c'est par ici.

Masseria Moroseta, Ostuni, Italie

Les murs blanchis à la chaux qui protègent du soleil brûlant sont également présents à l’intérieur. ©Marina Denisova

CHECK-IN Les Pouilles sont parsemées de "masserie", des fermes anciennes entourées d’oliviers centenaires que l’agritourisme a ressuscitées. Mais, contrairement aux autres, la Masseria Moroseta est neuve. Les lignes graphiques des bâtiments s’inspirent de l’histoire locale, mais le regard est tourné vers l’avenir, ainsi qu’en témoignent les matériaux locaux, l’énergie solaire et l’agriculture bio. Depuis que l’architecte Andrew Trotter a réalisé ici son premier projet, en 2016, son esthétique est devenue un style, et un succès sur Pinterest.

©Salva Lopez

GET A ROOM Les murs blanchis à la chaux qui protègent du soleil brûlant sont également présents à l’intérieur. L’établissement propose des chambres classiques avec des lits en bois et une petite terrasse, ainsi que des suites avec lit king size et jardin privatif. La Villa Moroseta, est un nouveau projet de même facture, offrant le même service et disposant de son personnel.

DO-IT-YOURSELF La Masseria Moroseta n’est pas seulement populaire auprès des influenceurs qui s’y sont relaxés à l’ombre des oliviers: plus de 47.000 abonnés sur Instagram salivent devant les photos de la cuisine fusion de la cheffe Giorgia Eugenia Goggi. En plus d’une table au restaurant, on peut y réserver un cours de cuisine.

CHECK-OUT À partir de 180 euros la nuit pour deux personnes.

Le Suquet, Sébastien Bras, Laguiole, France

CHECK-IN Sébastien Bras, fils du chef étoilé Michel Bras, son épouse, Véronique, et une équipe de plus de 70 personnes animent Le Suquet, près de Laguiole, célèbre pour sa coutellerie.

Bras a rendu ses trois étoiles Michelin en 2017. L'accent est désormais mis sur le lien entre la cuisine gastronomiques et le paysage. ©JL Bellurget

GET A ROOM Les 13 logements -11 chambres et 2 appartements épurés avec un clin d’œil au Japon- donnent tous sur le paysage et le jardin. Michel Bras collabore depuis des années avec le label de coutellerie japonais KAI pour lequel il a signé une collection de couteaux fantastiques.

WILD CARD Ce restaurant (qui a aimablement rendu ses trois étoiles Michelin en 2017), est doublé d’un boutique-hôtel, qui accueille tous ceux qui souhaitent vivre avec plus d’intensité la philosophie Bras. Le restaurant, une structure futuriste de métal et de verre qui surplombe le plateau de l’Aubrac dans un océan de verdure, est spacieux, lumineux et aménagé avec sobriété, laissant le rôle principal au paysage et à la cuisine gastronomique de Sébastien et Michel Bras.

Chaque semaine, Sébastien se rend au marché de Rodez pour se fournir en produits bio pour les cuisines. Selon le chef, outre les panoramas dévoilés depuis le restaurant, le lien entre la région et le paysage doit également se retrouver dans l’assiette.

CHECK-OUT À partir de 360 euros la nuit pour deux personnes. Menu dégustation 8 services à partir de 170 euros par personne, boissons non comprises. L’hôtel et le restaurant rouvriront complètement à partir de la mi-juin 2021.

Craveiral Farmhouse, São Teotónio, Alentejo, Portugal

L’excellent restaurant, supervisé par le chef étoilé Alexandre Silva, sert le petit déjeuner, le déjeuner et le dîner selon le principe de «l’étable à la table». ©David Pires

Le chef étoilé Alexandre Silva suit le principe de «l’étable à la table».

CHECK-IN À vingt minutes du village portugais d’Odeceixe, entre campagne et océan, se dressent une trentaine de studios, appartements et fermes-lofts regroupés autour de plusieurs piscines. Au programme: équitation, vélo ou wellness (le centre est gratuit), ce qui ferait presque oublier de découvrir la Costa Vicentina et ses paysages magnifiques.

©Martin Kaufmann

GET A ROOM Craveiral est un village de vacances qui ne s’en donne pas l’air. À l’intérieur comme à l’extérieur, le style est portugais contemporain, avec une architecture blanche et discrète, des détails en liège, des meubles de la marque portugaise Wewood et seulement, ici et là, quelques touches de couleur. Bon à savoir: même les plus petites chambres disposent d’une cuisine et d’une machine à café.

ON THE MENU L’excellent restaurant, supervisé par le chef étoilé Alexandre Silva, sert le petit déjeuner, le déjeuner et le dîner selon le principe de «l’étable à la table»: 70% des produits  proviennent du potager ou du verger de la propriété, les 30% restants étant sélectionnés par le chef dans la région d’Odemira. Également ouverts au grand public, le restaurant et la bio pizzeria de Craveiral valent le détour par l’intérieur des terres.

CHECK-OUT À partir de 144 euros la nuit pour deux personnes (en studio), petit-déjeuner compris.

Coco Hotel, Copenhague, Danemark

"Scandi minimal" et chic parisien avec une touche de couleur. ©Coco Hotel

©Coco Hotel

CHECK-IN Des auvents à rayures bleues et blanches, un café et un restaurant servant flat whites, toasts à l’avocat et crêpes soufflées, un intérieur mixant "scandi minimal" et chic parisien avec une touche de couleur: dans le quartier de Vestebrow, le Coco Hotel, premier hôtel du groupe de restauration Copenhagen Food Collective, est le point de chute idéal des citytrippers qui aiment l’animation.

GET A ROOM Depuis son ouverture en 2020, il est la nouvelle référence danoise en matière d’hôtellerie durable. Tant dans le minibar que pour les clés de l’hôtel, le plastique est proscrit. Bien entendu, le coton du linge de lit et de table est bio et la cuisine, de saison. Mais, ce qui distingue vraiment le Coco Hotel se trouve à environ 250 kilomètres de là, dans le petit village de Nees, là où la chaîne horeca CoFoCo dispose de son propre champ solaire, grand comme neuf terrains de foot, qui produit 30% d’énergie de plus qu’il n’en consomme. Et c’est une première pour un hôtel au Danemark.

GRASSE MATINÉE GARANTIE "An offer you can’t refuse", ce qui est difficilement contestable: les clients qui voyagent avec leurs enfants et rêvent de faire la grasse matinée peuvent réserver la chambre voisine à moitié prix pour leur progéniture.

CHECK-OUT À partir de 97,97 euros la nuit pour deux personnes.

São Lourenço do Barrocal, Portugal

Détendez-vous dans un village agricole autonome au Portugal. ©Nelson Garrido

©Ash James

CHECK-IN Passé la ville historique d’Evora, dans la région portugaise de l’Alentejo, on se dirige vers le romantique village de montagne de Monsaraz et le Lago Alqueva, le plus grand lac artificiel d’Europe. Le Portugais José António Uva a vu le potentiel de cette région tranquille, parfaite pour les voyageurs en quête des petits bonheurs de la vie: les nuits noires d’encre (le ciel de l’Alentejo est l’un des moins pollués d’Europe par la lumière artificielle), le silence, l’espace, l’absence d’industries ou d’autoroutes et des adresses abordables proposant une cuisine pure et haute en saveurs.

GET A ROOM Au XIXe siècle, São Lourenço do Barrocal était un village agricole autosuffisant de plus de 50 familles. José représente la huitième génération de propriétaires de ce domaine de près de 800 hectares de nature magnifique. Il a transformé les anciennes écuries et les salles rustiques en 22 chambres élégantes et 16 cottages cosy à la déco rural chic: couvertures et tapis faits à la main dans la région et meubles raccord avec l’atmosphère discrète et décontractée.

Un domaine de près de 800 hectares de nature magnifique. ©Nelson Garrido

SO MUCH TO DO On y découvre le superbe spa Susanne Kaufmann, une boutique, un bar confortable, des écuries ainsi que deux restaurants, dont l’un propose des grillades à l’extérieur pendant les mois d’été, avec des produits locaux bien sûr. (DP)

CHECK-OUT À partir de 220 euros la nuit pour deux personnes, petit-déjeuner, sauna et vélos inclus.

► Le Sabato Travel dans son entièreté, c'est par ici.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité