sabato

La chakchouka, star des plats méditerranéens

Chakchouka ©/

C'est grâce à Yotam Ottolenghi, le célébrissime chef anglo-israélien, que cette spécialité méditerranéenne est devenue une star mondiale.

Il y a de fortes chances que vous ayez déjà eu en main un menu qui affichait une préparation nommée chakchouka. Ne serait-ce que parce que ce plat versatile est parfait tant au petit déjeuner, qu’à un brunch, un lunch ou au dîner. Cette qualité contraste avec la simplicité de ses ingrédients. En effet, la chakchouka n’est rien de plus qu’un plat d’œufs pochés sur une sauce tomate-poivrons relevée à l’ail et à la coriandre. Alors pourquoi cet engouement?

Bien qu’originaire d’Afrique du Nord,  la chakchouka est aujourd’hui plutôt associée au Moyen-Orient, et en particulier, à Israël. En effet, elle est arrivée sur ces terres il y a plusieurs siècles dans les bagages des juifs venus de Tunisie, du Maroc, d’Algérie et de Libye.

De plat régional à hype mondial

La chakchouka de Yotam Ottolenghi

Cependant, passer de plat régional israélien à hype mondial ne se fait pas en un jour et relève du grand écart. Une seule personne était capable d’un tel exploit: Yotam Ottolenghi, le célébrissime chef anglo-israélien qui a fait des légumes sa spécialité.

En 2011, il prend les devants en proposant ce plat totalement inconnu en Europe, dans son livre de cuisine ‘Plenty’. Mais il aura fallu patienter quelques années avant que d’autres chefs et restaurateurs ne se décident à mettre à la carte ces œufs pochés dans un fond de sauce tomate épicée.

L’essor des réseaux sociaux a également fait le succès de la chakchouka. Il faut dire que le plat est ultra photogénique: des œufs reposant sur un fond rouge foncé, c’est toujours joli et appétissant. Sur Instagram, vous trouverez sous #chakchouka quelque 240.000 images qui vous mettront l’eau à la bouche - et ça tombe bien, car c’est très facile à préparer!

Bon et sain

Il y a une autre raison à la présence de la chakchouka dans de nombreux petits bars à brunch que compte notre pays, dans des livres de cuisine de chefs tels que Sergio Herman et dans des enseignes comme Delhaize et Carrefour: ce plat est pauvre en glucides, végétarien et gluten free.

En termes d’apport calorique également, la chakchouka a tout bon, surtout comparée aux nombreuses options en matière de petit déjeuner. Et si on remplace les œufs par une pâte de pois chiches, la voilà devenue vegan! Bref, ces dernières années, la chakchouka est devenue le substitut parfait au classique sandwich au fromage. Seul bémol, elle ne se mange pas avec les doigts...

Lire également

Publicité
Publicité