Publicité
Publicité
sabato

La quête d’Hardiquest: "Je voudrais ouvrir quatre établissements dans quatre pays"

Mettre un point final au succès pour se réinventer: Willem Hiele et son ami Christophe Hardiquest ont plus en commun qu’on pourrait le croire. À la fin du mois de juin, Bon Bon, son restaurant deux étoiles, ferme définitivement. Le chef a déjà d’autres projets, dont un avec la Galerie La Forest Divonne. "Je suis plus créatif quand je suis en danger."