Le Bar Bristol à Ostende | Un bistrot réjouissant et convivial

Jan Scheidtweiler s'attable au Bar Bristol, entre les Galeries Royales et le Mu.Zee, un bistrot réjouissant et convivial.

Si les guides culinaires dictaient nos choix, à Ostende nous choisirions des restaurants onéreux et stylés proposant des produits de luxe, comme le Marina, le Storm ou le Savarin. Cependant, cette quête de raffinement passerait à côté des nouveaux bistrots de quartier qui rendent la visite de cette station balnéaire nettement plus agréable. L'une des meilleures adresses de ce genre sous-estimé est le Bar Bristol, un chouette troquet sur une place avec vue sur une majestueuse statue de Léopold Iᵉʳ.

Le Bar Bristol est là depuis plus de 30 ans, mais il a été relooké il y a quelques années. Charlotte Arena et Bruce Lybeer — elle est joaillière de formation, lui sinologue — ont apporté juste ce qu'il faut de changements à l'ancienne taverne pour y injecter leur dynamisme. Avec ses joyeux auvents sur la terrasse, son comptoir bleu, ses objets chinés évoquant une atmosphère familiale et ses banquettes vertes, le Bristol est un food bar où l'on prend plaisir à s'installer pour admirer le coucher du soleil.

Publicité
Publicité

Le menu a, lui aussi, de quoi réjouir. Sur le tableau, le jeune chef Tokke Brys — un ancien de la Superette à Gand et du Rebelle à Courtrai — réussit à concocter un menu à 35 euros (trois services), un prix sympathique plutôt rare de nos jours.

À Ottignies, le restaurant Cécila est de retour | Bon, mais trop cher
Publicité
Publicité

Un second tableau propose quelques plats à la carte à des prix tout aussi doux: une entrée végétarienne à base de butternut et chou frisé (15 euros) ou un "bristolé", la version Bristol du croque-monsieur (18 euros).

Pour accompagner deux bonnes huîtres creuses d'origine inconnue, le chef a préparé une sauce fraîche et acidulée au raifort et pourpier, une combinaison gagnante (8 euros). Les choux de Bruxelles grillés (15 euros) sont dispersés sur l'assiette avec un brin de nonchalance en savoureuse compagnie de salicorne et de tranches de topinambour mariné. Le dressing au petit-lait fumé au foin qui l'anime a tous les codes d'un restaurant gastronomique. La bouillabaisse d'hiver (28 euros) n'atteint pas tout à fait ce top niveau. Si le chou vert et (encore elle) la salicorne créent un intéressant contraste avec le beau morceau de raie pochée et les coques, les pommes de terre sont en revanche un peu fades et le bouillon manque d'intensité pour captiver les papilles, mais l'assiette est tout de même réconfortante.

Le Bar Bristol est donc une belle trouvaille, aussi parce que Charlotte, l'hôtesse, propose une séduisante sélection de vins à des prix abordables. On y reviendrait rien que pour le muscadet!

Cette enseigne a fait l'objet d'une visite anonyme, financée par Sabato.

Bar Bristol

Adresse
Leopold Ier plein, 10, 8400 Ostende
Du vendredi au dimanche, de 12h à 23h. Mercredi et jeudi dès 18h.
barbristol.be

Addition
57 euros par personne (43 euros les plats, 14 euros les boissons).

Décibels
Une moyenne agréable de 54 dB.

Publicité

Sommelier
Petite carte proposant principalement des vins naturels bien choisis, à partir de 30 euros la bouteille. Et bonnes suggestions au verre: 7 euros.

On y retourne?
C'est le bistrot que tout le monde voudrait avoir dans son quartier: j'y retournerai avec plaisir.

Publicité