sabato

Le kastu sando, ce sandwich de viande panée... à 150 euros!

Un sandwich au fan club de star ©rv

Un sandwich katsu sando au restaurant Wagyumafia à Tokyo? Comptez 150 euros et, pourtant, les foodies font la file. À tel point que, il y a deux ans, le restaurant a ouvert une succursale qui ne sert que ces sandwiches-là. Mais que peut bien avoir de si spécial un sandwich de pain de mie blanc garni d'une tranche de viande panée, d'un peu de chou et de sauce barbecue japonaise?

À toutes fins utiles, précisons que tous les katsu sando ne sont pas aussi chers et que la version de base est même extrêmement bon marché. Ce sandwich se compose de deux tranches de pain de mie blanc et d'une tranche de viande de porc pané. C'est un régal dont les Japonais raffolent depuis des décennies!

Il y a quelques années, le Wagyumafia, un restaurant chic de Tokyo, a imaginé une version de luxe, en remplaçant la viande de porc par avec une tranche du célèbre boeuf wagyu. Engouement immédiat chez les gourmets et les gourmands, au point de relancer l'engouement pour le katsu sando. Voilà donc comment ces sandwichs sont devenus ultra hype, un fait plutôt étonnant en cette époque de 'meat shaming' et de véganisme...

'Katsu', qui signifie escalope, fait notamment référence à la tranche de viande. Cela peut être du porc, du poulet et aussi, dans sa version de luxe, du boeuf wagyu. La tranche de viande est panée dans du panko, une chapelure japonaise qui donne une croûte légère et croustillante et que l'on retrouve également dans la préparation des tempura. 'Sando' fait référence au sandwich: deux tranches de pain de mie frais, de préférence sans la croûte. Le katsu sando peut aussi être garni de chou blanc pour apporter une touche 'healthy' à la viande grillée, ou à part dans une petite assiette, mais il peut aussi être proposé sans chou ni légume.

Ce plat doit son aura cosmopolite à la sauce tonkatsu. Cette sauce spéciale est une tentative d'imitation asiatique de la sauce Worcestershire, elle-même la version occidentale de la sauce soja. Les ingrédients de la sauce tonkatsu sont nombreux: tomates, prunes, dattes, pommes, citrons, carottes, oignons et céleri. Comme pour le ketchup, sa composition exacte est un secret bien gardé par Bull-Dog, la marque de référence de cette sauce. Si vous êtes curieux, sachez qu'on la trouve ici, dans les supermarchés asiatiques.

Par contre, pouvoir goûter un katsu sando en Belgique n'est pas une mince affaire... Jeroen Meus, le Jamie Oliver de la télé flamande, l'a présenté dans son émission de cuisine et quelques brasseries l'ont inscrit au menu, en général suite à un voyage du chef au Japon -ou à Londres, aux États-Unis et en Australie, pays dans lesquels on trouve des 'sando bars' où l'on sert ce sandwich et rien d'autre.

Et si vous souhaitez goûter la très recherchée version au wagyu, sachez qu'il ne faudra plus faire le voyage au Japon: le Wagyumafia, après Hong Kong et Manille, compte très prochainement s'installer à New York.

Lire également

Publicité
Publicité