Publicité
Publicité
sabato

Le proffee: le café le plus musclé de la toile

©Shutterstock

La combinaison foodies-réseaux sociaux donne souvent lieu à des concepts interpellants, à l'image du #Proffee, un café mélangé à des protéines.

Le "proffee" combine deux fonctions aussi appréciées des sportifs que populaires: sa caféine agit comme un stimulant et ses protéines contribuent au développement des muscles.

Pour transformer son café en un "proffee", on peut ajouter des protéines en poudre. Mais comme tout le monde n’a pas de protéines en poudre sous la main, on peut opter pour la version liquide, un shake. Ainsi, de nombreux influenceurs -principalement américains - versent un shake protéiné entier dans leur "doppio espresso over ice" de chez Starbucks, par exemple. Si l’on choisit un shake au lieu de la poudre, le "proffee" ressemble alors fâcheusement à un latte.

Attention à l'équilibre alimentaire

Un shake protéiné peut être une solution à la porté de tous, mais elle n’est  toutefois pas une alternative pour tout le monde. Par exemple, pour les adeptes du régime céto, où l’on mange le moins possible de glucides ou "carbs", ce n’est guère une option. C’est justement ce groupe cible que vise la société américaine Premier Protein en commercialisant des shakes protéinés qui ne contiennent ni avoine, ni gluten et seulement 4 grammes de glucides par portion.

Bien que les poudres et les shakes - et donc ces fameux "proffees" - se déclinent en différentes saveurs (...), ils ne constituent pas pour autant un substitut à une alimentation équilibrée et variée.

Bien sûr, il n’y a rien de mal à consommer occasionnellement une boisson protéinée, tout comme un café de temps en temps. Mais n’oublions pas à quoi servent également les boissons protéinées: aux régimes chocs, où des repas entiers sont remplacés par des shakes protéinés.

Que dit la science à ce sujet? Si l’on ne mange - enfin, dans ce cas-ci, il s’agit plutôt de boire - pratiquement rien d’autre, le risque de sérieuses carences en vitamines et en minéraux est patent. En effet, bien que les poudres et les shakes - et donc ces fameux "proffees" - se déclinent en différentes saveurs, telles que vanille, fraise ou chocolat, ils ne constituent pas pour autant un substitut à une alimentation équilibrée et variée.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité