Le samedi de Leen Van Camp, la chocolatière belge adoubée par Gault&Millau

Le samedi de la chocolatière Leen Van Camp: décorer des pralines à la brosse à dents, promener son chihuahua et suivre une affaire de meurtre.

"Tous mes samedis sont différents, mais travailler quelques heures est leur point commun", confie Leen Van Camp (22 ans). Cinq mois après son inauguration, sa marque Elle Chocolates fait partie des "meilleurs chocolatiers de Belgique et du Luxembourg" de Gault&Millau. Pourtant, devenir chocolatière n’était pas son rêve d’enfant. Elle a suivi une formation en boulangerie et la passion pour le chocolat lui est venue dans un deuxième temps. Avec Joppe Vandezande, son meilleur ami rencontré sur les bancs de l’école, elle a ouvert une boutique en ligne de chocolat pendant la pandémie. "Nous avons commencé dans le garage de mes parents. Ensuite, nous avons eu un camion de crèmes glacées pour faire la tournée des fêtes et des festivals." Comme cette activité leur laissait du temps, le duo décide de fonder son établissement dans l’ex-gare de Duffel. Sa spécialité? De magnifiques pralines déclinées dans un éventail de saveurs inédites."

8h30 – "Je ne me lève jamais très tôt, car je ne dois être au magasin que vers 9h30."

Publicité

8h45 – "Mon petit-déjeuner est très simple: un thé Earl Grey ou un thé à la menthe fraîche. Le matin, j’aime la simplicité."

9h45 – "Il est temps de se mettre au travail. Je démoule les pralines et je les nettoie à l’eau pour enlever toutes les imperfections. Joppe commence à préparer les garnitures pour les nouvelles pralines pendant que je me charge des finitions. J’applique des éclats de couleur à l’aide d’une brosse à dents, une méthode artisanale. Ensuite, j’applique à l’aérographe du beurre de cacao coloré sur chaque praline. Nous avons une quinzaine de teintes différentes."

13h00 – "Nous lunchons sur place: un truc facile comme des œufs au bacon, une salade ou alors, nous commandons une pizza."

Publicité
Publicité
Recette | Asperges vertes, pesto aux petits pois
Chocolatière, Leen Van Camp a lancé sa marque "Elle Chocolates", reprise dans la sélection des meilleurs chocolatiers du Gault&Millau.

14h00 – "Nous remplissons ensemble les moules à pralines. Le week-end, nous faisons aussi des gâteaux personnalisés: du plus simple au plus extravagant, c’est le client qui décide."

15h00 – "Vers 15 heures, notre travail s’achève et ma cousine prend le relais pour travailler dans le magasin."

15h30 – "C’est l’heure de la sieste."

16h00 –"J’habite à Terhagen, au bord de la rivière Rupel: j’aime m’y promener avec Nacho, mon chihuahua, surtout quand il fait beau."

17h00 – "Après une semaine de travail intense, rien ne vaut une séance à la salle de sport pour recharger mes batteries."

18h30 – "Nous sortons dîner à trois: Joppe, mon chéri et moi. Nous allons chez Silo’s, à Boortmeerbeek, qui sert nos pralines dans son assiette gourmande. Joppe opte toujours pour quelque chose de différent, tandis que je commande invariablement des croquettes aux crevettes et un steak tartare — le meilleur de Belgique. Je porte une attention particulière à la combinaison des saveurs, une habitude qui découle de ma formation. Je commande généralement de l’eau ou un bon mocktail, car je ne bois jamais d’alcool. Je n’ai rien contre, mais ça ne me dit rien. Une fois par mois, nous préparons un bon dîner dans le magasin et nous invitons nos familles. Nos parents nous aident pour la comptabilité, le web design et même certaines tâches pratiques."

Au Phil des Saveurs | Des prix doux pour de beaux produits méditerranéens
Le restaurant préféré de Leen Van Camp est le Silo’s, où elle commande toujours la même chose: des croquettes aux crevettes et un steak tartare.
©Ekkow Photography

22h15 – "Nous ramenons Joppe chez lui, car il apprécie un verre de vin et dans son cas, il vaut mieux qu’il ne conduise pas."

22h30 – "Je me fais un soin du visage et je prépare un thé que je bois au lit. Je suis une inconditionnelle du thé; je n’aime pas du tout le café. Je me suis mise au chai latte juste pour me donner l’impression d’appartenir au club des buveurs de café!" (rires)

22h45 – "Au lit, j’aime regarder Netflix. Je suis fan des documentaires sur les affaires de meurtre. Mais comme cela m’empêche de dormir, je regarde ensuite quelques épisodes de ‘Bob l’éponge’ pour me détendre un peu! La soirée ne se prolonge jamais vraiment très tard, car le dimanche aussi, nous travaillons."

Publicité