sabato

Les adresses favorites du chef doublement étoilé Christophe Hardiquest

©Dries Luyten

Une cuisine saine, de la simplicité dans l'assiette et des produits locaux: ce sont trois des nombreuses choses que le chef doublement étoilé Christophe Hardiquest, du restaurant Bon Bon, aime chez les autres. Voici ses adresses préférées.

Meet the chef

Le chef liégeois Christophe Hardiquest est un des grands talents de notre capitale. Avec un budget de 2.500 euros, le chef a ouvert en 2000 sa première version du restaurant Bon Bon dans un magasin d'intérieur d'amis à lui. Aujourd'hui, son restaurant Bon Bon, à Woluwe-Saint-Pierre, est doublement étoilé au Michelin et arbore une note de 19,5/20 au Gault & Millau.

Où aimez-vous aller manger?

©DR

"Chez Tero, à Bruxelles. C’est une cuisine healthy, pas compliquée, où ils servent aussi du vin nature. En matière de gastronomie, j’aime beaucoup Couvert Couvert, à Heverlee. 

À l'étranger, je suis fan de la street food. C'est chouette de découvrir la cuisine locale plutôt que la cuisine gastronomique, même si j’aime bien faire de temps en temps une bonne table. À San Sebastian, en Espagne, j’adore les petites bodegas (bar à vins) et bistrots."  

Tero, Rue St. Bernard 1, 1060 Saint-Gilles
Couvert Couvert, Sint-Jansbergsesteenweg 171, 3001 Leuven

Sur votre wish list?

"J’aimerais aller manger chez mon ami Riccardo Camanini, au Lido 84, en Italie. C’est une cuisine très simple, avec beaucoup d’intuition. C'est un excellent cuisinier, je suis fan de sa personnalité et de ce qu’il fait. J’ai déjà goûté ce qu'il fait à l’étranger, quand on a cuisiné ensemble, mais j’aimerais bien m’installer à sa table avec vue sur le lac de Garde." 

Lido 84, Corso Zanardelli, 196, 25083 Gardone Riviera BS, Italie 

Pour quel restaurant êtes-vous prêt à passer la frontière?

"En général, j’essaie d’aller manger dans les restaurants quand je suis dans le coin et d’organiser un peu mes vacances autour de ça. 

C'est exceptionnel, mais ça m'arrive de faire l'aller-retour en avion pour un restaurant. C'est décadent, mais je l'ai fait une fois pour le restaurant Alinea, à Chicago. Le prochain restaurant pour lequel je le ferais est Frantzén, à Stockholm. J'aimerais aussi le faire pour Benu, en Californie, où officie le chef Corey Lee. J’aime sa philosophie et la simplicité dans ses assiettes.

Alinea1723 N Halsted St, Chicago, IL 60614, Etats-Unis
Frantzén, Klara Norra kyrkogata 26, 111 22 Stockholm, Suède

Benu, 22 Hawthorne St, San Francisco, CA 94105, Etats-Unis

Terrasse d'été ou glace?

©Michael Graydon

"En été, j’aime manger la cuisine d’Alain Passard, du restaurant L’Arpège, à Paris. Il a son jardin et fait une cuisine à base de légumes, ce qui est intéressant parce que ma femme est végétarienne et moi presque aussi maintenant. C’est un chef exceptionnel. Et Paris au mois d’août est très calme, c’est génial. 

Pour un cocktail, j’aime aller au Jalousy, au Sablon, à Bruxelles. C’est un endroit très sympa où j’aime essayer différents cocktails. Pour une glace, je vais chez Gaston, un glacier de mon ami Turan Ucar. Je suis un grand fan des parfums vanille et moka." 

L'ArpègeRue de Varenne 84, 75007 Paris, France
Jalousy, Rue Haute 4, 1000 Bruxelles 
Gaston, Quai aux Briques 86, 1000 Bruxelles

Quel chef faut-il tenir à l’œil?

"Le chef autrichien Hans Neuner, qui travaille au restaurant Océan, au Portugal. Sa cuisine est très évolutive et s'améliore d'année en année. J’ai déjà mangé là-bas plusieurs fois. Il avance très vite.

Il y a aussi la cuisine d’Ana Ros, qui est fantastique, en Slovénie. C’est super intéressant. Elle a une cuisine très identitaire et fait avancer les choses. Elle ne travaille qu'avec des produits locaux. Moi-même, je travaille de plus en plus uniquement avec des produits locaux. 

En Flandre, il y a pas mal de jeunes talents comme Michaël Vrijmoed, du restaurant Vrijmoed, Willem Hiele, du restaurant qui porte le même nom, et Nick Bril, de The Jane et du bistrot August. On mange de temps en temps chez l'un et l'autre. Ils font toujours super bien à manger. En Wallonie, je pense qu’on doit suivre Thomas Troupin, de La Menuiserie, et Sebath Capela, de chez Indrani Lodge." 

Océan, Rua Anneliese Pohl, 8400-450 Porches · Algarve, Portugal
Menuiserie, Champagne 12, 4950 Waimes
Indrani LodgeChemin de la Waronche 1, 1471 Genappe 

Coup de cœur du moment? Bientôt au menu?

"Pour l’instant, ce qui me plaît beaucoup, ce sont les champignons de Bruxelles. Il y a une production dans les anciens abattoirs d’Anderlecht. Ils récupèrent le moud de la bière et font pousser les champignons dessus. J'ai deux recettes à base de ces champignons."

Quel est votre plaisir coupable en matière d’aliments?

"Les hotdogs, j’adore. J'en mange une ou deux fois par an, avec des oignons frits, du ketchup, de la moutarde et une bière. C’est mon plaisir. J'en mange en rue, à New York ou à Copenhague. A Copenhague, il y a quelques baraques délicieuses et il y en a une qui marche bien, qui s'appelle Skinke-Expres, je m’arrête toujours quand on y passe." 

Lire également

Publicité
Publicité