sabato

Les dernières tendances culinaires à découvrir immédiatement

©rv

Les termes vegan et sushi sont déjà devenus des standards dans votre vocabulaire. Maintenant, c'est le moment de prendre le dernier foodlexicon en bouche.

Aquafaba

©rv

Quoi? L’alternative vegan aux blancs d’œufs. 

La première chose que l'on fait quand on ouvre une boîte de conserve ou un bocal de légumineuses? On jete le liquide visqueux dans lequel elles baignent, l'aquafaba. Quelle sotte erreur! Suite à son séjour en boîte avec les légumes, elle est bourrée de protéines végétales.

De plus, cette aquafaba contient des saponines. Malgré ce nom un peu rébarbatif, elles n'ont rien à voir avec le goût du savon, mais avec son pouvoir moussant. Ce qui est exactement ce que l'on attend du blanc d'oeuf quand on le monte en neige.

Ça vient d'où? Les foodies végétariens insistent pour s'attribuer le mérite de ce premier succès en matière de gastronomie vegan. Il est généralement admis que c'est le ténor français Joël Roessel qui, en 2014, a réussi pour la première fois à mettre au point une meringue 100% vegan.

Étonnant? Un business potentiel d'un million de dollars -tout cela grâce à de l'eau de pois chiche que l'on avait l'habitude de jeter dans l'évier! Comme quoi, rien ne se perd, tout se transforme.

Fruit du jacquier

©rv

Quoi? Le fruit du jacquier ou jackfruit est apparenté à la figue et au mûrier. Ce plus gros fruit au monde pousse sur un arbre et regorge de vitamines A et C, de protéines, de magnésium, de potassium et de fibres.

Le jackfruit apporte 33 kilocalories pour 100 grammes. Il faut donc y ajouter beaucoup de lipides et de garnitures - précisément ce que font les foodies végétariens - avant qu'il ne devienne une bombe calorique. Si on le consomme avant maturité, il peut devenir un substitut de choix à la viande.  

Ça vient d'où? Ce fruit est originaire d'Inde et croît partout dans les parties tropicales d'Asie. 

Étonnant? Pendant des années, le fruit du jacquier a été considéré comme le "fruit du pauvre" dans les pays d'Asie du Sud. 

Katsu Sando

©rv

Quoi? C'est un sandwich. 'Katsu', qui signifie escalope, fait notamment référence à la tranche de viande. Cela peut être du porc, du poulet et aussi, dans sa version de luxe, du boeuf wagyu. La tranche de viande est panée dans du panko, une chapelure japonaise qui donne une croûte légère et croustillante.

'Sando' fait référence au sandwich: deux tranches de pain de mie frais, de préférence sans la croûte. Le katsu sando peut aussi être garni de chou blanc pour apporter une touche 'healthy' à la viande grillée, ou à part dans une petite assiette, mais il peut aussi être proposé sans chou ni légume.

Ça vient d'où? La version de base est un sandwich qui se compose de deux tranches de pain de mie blanc et d'une tranche de viande de porc pané. C'est un régal dont les Japonais raffolent depuis des décennies!

Étonnant? Il y a quelques années, le Wagyumafia, un restaurant chic de Tokyo, a imaginé une version de luxe, en remplaçant la viande de porc par une tranche du célèbre bœuf wagyu. Engouement immédiat chez les gourmets et les gourmands, au point de relancer l'engouement pour le katsu sando. Voilà donc comment ces sandwichs sont devenus ultra hype. 

Kombucha

©Sam Gilbert

Quoi? Une boisson fermentée ancestrale à base de thé, sucre, levures et bactéries.  

Ça vient d'où? Bien que le kombucha ait fait son apparition il y a quelque 2000 ans (en Russie ou en Chine, selon les sources), il surfe aujourd'hui sur la hype des aliments fermentés. 

Étonnant? Les foodies DIY adorent le kombucha en raison du 'scoby', ou 'symbiotic culture of bacteria and yeast', un disque visqueux composé de levures et de bactéries qui amorce le processus de fermentation. Il faut commencer par acheter cette "mère", mais comme elle se développe pendant le processus de fermentation, on peut la réutiliser. Vous préparez du thé sucré, vous y ajoutez le 'scoby' et un trait de vinaigre. Deux semaines plus tard, la fermentation a fait tout le boulot et votre kombucha est prêt.

Pegan

©rv

Quoi? C'est le meilleur des deux régimes alimentaires: le régime du paléo (sans produits transformés) et le régime du vegan (pas de produits d'origine animale). Le peganisme est un régime riche en végétaux sans être strictement végétarien.

L'assiette de base pegan se compose à 75% de légumes, complétés par de bonnes graisses - noix, graines, huile d'olive, saumon, avocat... Les céréales et les glucides sont autorisés, mais dans une mesure limitée et seulement à faible indice glycémique, soit des variétés complètes riches en fibres. Le régime pegan tient également compte de la durabilité en matière de production. On peut manger des oeufs de temps en temps, à condition qu'ils ne proviennent pas de poules élevées en batterie.  

Ça vient d'où? Ça vient du médecin américain Mark Adam Hyman, qui combine le meilleur de deux régimes stricts pour en créer un troisième: le peganisme. Il s'inspire du régime paleo de nos (très) lointains ancêtres et du régime vegan.

Étonnant? Le peganisme allie le meilleur des deux mondes.

Poké bowl

©rv

Quoi? C'est un bol de riz garni de poisson cru et d'un assortiment de légumes. Au départ, les pêcheurs proposaient des petits morceaux de poisson pour faire goûter leurs prises. Depuis lors, le poisson a été complété par du riz, si possible gluant comme pour les sushis, et des légumes -edamame, avocat, carottes râpées, morceaux de mangue, wakamé, oignons séchés ou radis. Libre à vous d'y ajouter ce que vous voulez.

Ça vient d'où? Ce sont les Hawaïens qui, dans les années 70 et 80, se sont lancés dans des expérimentations culinaires avec du poisson cru.  À l'époque, le sushi commençait à percer hors du Japon et les Hawaïens ont accommodé ces influences asiatiques avec enthousiasme en fonction de leur goût: avec beaucoup plus de fruits, légumes, sauces et garnitures, et dans un bol. 

Étonnant? Contrairement au sushi, le poke bowl ne suit aucun diktat sur ce qui est permis et ce qui ne l'est pas.

Thé glacé au fromage

©rv

Quoi? Un col de mousse de cream cheese, un fromage léger et crémeux, sucré ou salé, qui est posé sur un thé glacé. 

Ça vient d'où? Le propriétaire sino-américain du bar Atulea, Vince Shi, a dégusté ce ‘naigai cha’ lors d’un voyage à Pékin, il y a quelques années. À l’époque, cette boisson, probablement inventée sur un petit marché de nuit à Taïwan, était super tendance en Chine, à Singapour et à Hong-Kong. Depuis, le thé au fromage a débarqué aux Etats-Unis.

Étonnant? Des entreprises néerlandaises misent sur cette boisson: le groupe FrieslandCampina a lancé en Chine un ‘naigai cha’ emballé, prêt à l’emploi. Le producteur néerlandais de cream cheese Lebo présente des poches à douille comme l’outil idéal pour préparer son thé au fromage.

L'Ube

©rv

Quoi? C'est un tubercule qui colore presque tous les aliments dans ce ton original. Ce n'est que du bon: naturel, végétal, sans gluten et pauvre en calories. Cette variété pourpre au goût de noisette est légèrement plus sucrée que la patate douce de couleur orange que nous connaissons bien.

Ça vient d'où? Ce tubercule est originaire des Philippines.

Étonnant? L'ube ayant un goût sucré et les couleurs vives étant plutôt l'apanage des desserts, il est principalement utilisé dans des préparations sucrées. 

Zhoug

©rv

Quoi? Disons que c'est un genre de pesto yéménite. Les ingrédients sont la coriandre, le persil, l'ail, le piment et l'huile d’olive. Dans la version originale, il y a aussi une note de cardamome et de cumin. L’ajout d’herbes aromatiques ou de légumes permet de varier cette sauce à l’infini. 

Ça vient d'où? Yemen. Suite aux migrations et au succès de la cuisine orientale, le zhoug se fait une place dans les livres de cuisine et les supermarchés.

Étonnant? Pour préparer le zhoug (que l’on peut aussi orthographier ‘zhug’) de manière traditionnelle, il faut commencer par se procurer deux grosses pierres. En effet, dans son pays d’origine, le Yémen, les ingrédients sont broyés de cette manière.

Lire également

Publicité
Publicité