sabato

On a testé le thé glacé au fromage

©rv

Qu’y a-t-il de bon à se mettre sous la dent dans le monde culinaire? Cette semaine: l’ice tea avec un col blanc de cream cheese.

Avec son joli col de mousse, ce thé ressemble à s’y méprendre à une bière. En fait, il s’agit de thé glacé au cream cheese. Oui, vous avez bien lu. Une boisson à boire/déguster en suivant un mode d’emploi. Le voici.

En avion, dans la circulation ou au travail: ok pour suivre à la lettre les instructions. Mais, là, c’est bien la première fois qu’on doit suivre un cours dans un bar à thé sur la façon de consommer une boisson. “Dégustez directement au gobelet par l’ouverture du couvercle”, peut-on lire sur un panneau affiché dans le nouveau bar à thé et café Atulea, au cœur de Seattle. “Levez la tasse pour former un angle de 45° pour avoir autant de thé que de cream cheese.”

Heureusement, il est aussi écrit, en petits caractères et avec un smiley, que l’on peut aussi utiliser une paille pour boire son ‘cheese tea’. J’opte pour la seconde méthode. "Ne mélangez surtout pas le thé et le fromage", me recommande le barista.
Vous avez bien lu: oui, il s’agit bien de thé au fromage. Ou, plus précisément, d’un col de mousse de cream cheese, un fromage léger et crémeux, sucré ou salé, qui est posé sur un thé glacé. Dans mon verre, sur un thé glacé pêche-jasmin.

Le propriétaire sino-américain du bar Atulea, Vince Shi, a dégusté ce ‘naigai cha’ lors d’un voyage à Pékin, il y a quelques années. À l’époque, cette boisson, probablement inventée sur un petit marché de nuit à Taïwan, était super tendance en Chine, à Singapour et à Hong-Kong. Depuis, le thé au fromage a débarqué à New York (entre autres grâce à Happy Lemon), à Los Angeles (on le trouve au Little Fluffy Head Cafe), à Seattle (Atulea et Happy Lemon) et à Londres (Heytea).

Une fois que l’on sait tout ça, on peut se demander si c’est bon. Oui, franchement, c’est meilleur qu’on l’imagine. Le col de mousse de cream cheese (un fromage type mascarpone) donne un petit air de bière et apporte un plus au goût du thé grâce à l’ajout de sucre et de sel marin. "Ça goûte un peu le cheese cake, en plus léger", précise Shi. "C’est à la fois un dessert et un ice tea."

Des entreprises néerlandaises misent sur cette boisson: au début du mois, le groupe FrieslandCampina a lancé en Chine un ‘naigai cha’ emballé, prêt à l’emploi. Le producteur néerlandais de cream cheese Lebo présente des poches à douille comme l’outil idéal pour préparer son thé au fromage.

En Belgique, il faudra un peu de patience avant que ne s’ouvrent les premiers bars à thés au fromage. Les débrouillards peuvent déjà essayer: il faut préparer du thé et le laisser refroidir. Dans un récipient, on mélange du lait et du cream cheese (éventuellement un peu de chantilly, de sucre et de sel). Ensuite, à l’instar d’un cappuccino, à l’aide d’une poche à douille ou d’une petite cuillère, on dépose délicatement un joli col de mousse de 2 centimètres environ sur le verre de thé glacé. Tchin!

Lire également

Publicité
Publicité