Pour quel chanteur Jamie Oliver préparait-t-il un steak de picanha sur son barbecue Weber Genesis?

Le célèbre chef Jamie Oliver nous parle de ce qui le fait se lever de son fauteuil Rosselli: cuisiner un steak à point pour Elvis, composer des chansons au piano et un jus d’orange à New York.

Quelle est la chaise de votre vie?

"J’en ai deux. La première est un fauteuil mid-century en daim marron, conçu par le designer italien Alberto Rosselli. Un meuble vraiment cool. Je l’ai trouvé sur eBay pour 500 livres sterling (585 euros, NDLR). Incroyable! Et incroyablement confortable. Un verre de single malt, de la bonne musique, une assiette de viande maturée, du fromage, des crackers et quelques pickles, et je suis un homme comblé dans ce fauteuil. La deuxième chaise de ma vie m’a été offerte pour mes quarante ans: c’est un rocking-chair fabriqué à la main par un Américain de Floride qui se fait appeler RockingChairMan. Même sans coussins, ce rocking-chair en bois est extrêmement confortable. Un véritable chef-d’œuvre artisanal qui me comble de bonheur."

Publicité

Qui aurait sa place au dîner de vos rêves?

"Elvis, the all-time favourite de mon épouse. Je lui préparerais un fantastique steak de picanha, une pièce de viande qui se trouve près de la queue du bœuf. Je le ferais cuire sur mon Weber Genesis avec un mix de charbon de bois et de bois d’arbres fruitiers. Elvis aimait son steak à point, du moins c’est ce que j’ai entendu dire. Je l’accompagnerais d’une sauce chimichurri, de pommes de terre grillées et de légumes au barbecue. Il adorerait!"

Publicité

Qu’est-ce qui vous fait vous lever de votre chaise?

"Apprendre de nouvelles techniques culinaires et vivre au rythme des saisons. Chaque saison apporte de magnifiques produits que je prends plaisir à cultiver ou à cuisiner. Rien ne vaut le goût des légumes de son potager!"

Jan Caeyers, expert de Beethoven, à propos de l'emblématique Neuvième Symphonie
Le fauteuil de Jamie Oliver, conçu par Alberto Rosselli
©Chris Terry
Publicité
Publicité
"Quand je passe une heure à composer des chansons, mon esprit vagabonde. Jouer du piano est apaisant et thérapeutique. Mais je tiens à préciser que je suis un piètre pianiste!"
Jamie Oliver
Chef britannique

Qu’est-ce qui vous a fait tomber de votre chaise récemment?

"Le prix de la nourriture à New York. Lors d’un récent séjour, je me suis acheté un jus d’orange fraîchement pressé. C’était un médium, mais il coûtait la bagatelle de 11 dollars! Et comme le vendeur m’a demandé 20% de pourboire en plus, il m’a coûté 13 dollars. Une somme astronomique!"

Sur la chaise de qui aimeriez-vous vous asseoir pendant une journée?

"Sur celle de la chanteuse britannique Adele. J’aimerais échanger ma place avec elle et chanter des chansons toute la journée de sa voix puissante, comme elle seule sait le faire. Sa voix est vraiment incroyable. Ce serait réellement fantastique de pouvoir chanter comme elle, ne serait-ce que pendant 24 heures."

Savez-vous rester assis?

"Ça dépend. Il m’est difficile d’arrêter le flux de mes pensées; je déborde d’idées. Le seul endroit où je peux vraiment me détendre, c’est dans mon hamac. Mais, alors, il y a toujours un enfant qui sort de nulle part pour me demander quelque chose."

Et si les architectes avaient toujours eu leur mot à dire?

Biographie d’un fauteuil

Le "Confidential" de Saporiti

◆ Ce canapé vintage très recherché a été conçu par Alberto Rosselli (1921 - 1976), un architecte italien qui a travaillé avec Gio Ponti pour le magazine Domus et son studio de design à Milan. Rosselli a aussi fondé un magazine, Stile Industria.

◆ En tant que designer industriel, il a travaillé avec Artemide, Cassina, Saporiti, Knoll et Kartell. Il a conçu des sièges, des tables, des lampes, des sèche-cheveux, des mobiles-homes et des cuisines.

◆ Ses fauteuils futuristes en plastique "Moby Dick" ont figuré dans le James Bond "L’espion qui m’aimait" (1977).

Publicité

Qui mériterait une chaire?

"Les adolescents en situation de précarité. C’est pour eux que j’ai fondé l’organisation Bite Back en 2019. Nous avons aujourd’hui environ 70 jeunes qui essaient de porter leurs histoires auprès des décideurs politiques. Grâce aux réseaux sociaux, leur message est enfin pris en compte. Il faut écouter les jeunes."

Que faites-vous quand quelque chose vous tracasse?

"Je m’assieds dans mon fauteuil Rosselli, en face de la cheminée. Ou bien je m’installe au piano pour jouer un moment. Quand je passe une heure à composer des chansons, mon esprit vagabonde. C’est à ce moment-là que surgissent mes meilleures idées. Jouer du piano est apaisant et thérapeutique. Mais je tiens à préciser que je suis un piètre pianiste!"

Publicité