sabato

Que trouve-t-on dans le frigo du chef étoilé Alex Joseph?

Le Californien Alex Joseph, chef du restaurant Rouge Tomate (Bruxelles), est arrivé en Belgique il y a 11 ans. ©Heikki Verdume

Quoi de plus excitant que de faire le voyeur culinaire et d'aller espionner le frigo de grands chefs? Que mangent-ils à la maison? Quels sont leurs péchés mignons? Et quel sera l’impact du coronavirus sur l’ambiance culinaire? Aujourd'hui: Alex Joseph, chef du restaurant Rouge Tomate (Bruxelles).

Alex Joseph (35) a quitté la Californie il y a onze ans pour un stage de trois mois en Belgique et il n’est plus jamais reparti. Il a remporté le titre de "San Pellegrino Best Young Chef" pour le Benelux en 2015.

Rouge Tomate

Avenue Louise 190 à 1000 Bruxelles. 
Tél. 02/647.70.44. 

Le soleil de la Californie lui manque tous les jours, mais le chef ne regrette absolument pas d’avoir posé ses valises en Belgique. Ici, il a pu ouvrir son propre restaurant, est devenu papa et s’est créé de nouvelles racines. Et il est très satisfait du filet de sécurité qu’est la Belgique, surtout en cette période de coronavirus.

"En temps normal, mon frigo n’est pas aussi bien rangé. Pour le moment, il n’y a que les choses que j’aime vraiment."
Alex Joseph
Chef Rouge Tomate

Qu’y a-t-il toujours dans votre frigo?

Du champagne. On ne sait jamais quand on va faire la fête!

Quelle est la marque de votre frigo et en êtes-vous satisfait?

C’est un Ikea. Je n’ai jamais eu le moindre problème. Il est toujours bien rempli, surtout d’alcool! (rires)

L’avez-vous rangé avant l’arrivée du photographe?

En temps normal, mon frigo n’est pas très bien rangé. Pour le moment, il n’y a que les choses que j’aime vraiment.

Qu’avez-vous fait pendant le confinement?

J’ai d’abord testé quelques nouvelles recettes pour le printemps, mais je me suis vite rendu compte que le restaurant allait être fermé bien plus longtemps. Je me suis donc mis à nettoyer à fond, pour que le restaurant soit parfaitement propre. Et, depuis quelques semaines, je reste à la maison avec ma famille et je ne fais plus rien du tout, jusqu’à ce que ça recommence à me démanger.

Avez-vous concocté un menu à emporter?

Oui. Avec Dennis Broeckx (L’Épicerie du Cirque) et Glen Ramaekers (Humphrey Chez Pias), j’ai créé la Three Amigos Box, qu’on peut commander le week-end.

Qu’est-ce que cette box a de spécial?

Certains chefs proposent un menu simple, par exemple avec des asperges et du parmesan. Il n’y a rien de mal à ça, mais nous, nous voulions nous amuser un peu. C’est pourquoi chaque box contient vingt ingrédients différents. C’est un peu fou, mais nous voulons illuminer la vie des gens, les faire sourire.

Que cuisinez-vous pour votre famille en ce moment?

Très souvent asiatique, parfois un plat de pâtes, c’est rapide.

Comment se présente le post-coronavirus pour vous?

J’ai foi en l’avenir, mais je reste prudent. En tant que gérant, il faut être fort mentalement et ne jamais abandonner. Je réfléchis encore à la manière dont nous devrons nous y prendre si nous ne sommes autorisés à travailler qu’avec la moitié du personnel. Un service à 19h30 et un autre à 21h30? Les clients auront des attentes différentes. Nous devons donc faire preuve d’une grande ouverture d’esprit.

Lire également

Publicité
Publicité