Restaurant Cuines 33 à Knokke | Une expérience de haut niveau

Jan Scheidtweiler s’installe au comptoir du nouveau Cuines 33 et découvre une carte de préparations aussi savoureuses qu'originales.

Même les propriétaires d’un restaurant à succès éprouvent l’envie de renouveler leur concept. Après 13 ans d’existence, Fleur Boussy et Edwin Menue ont estimé qu’il était grand temps d’offrir un relooking à leur enseigne. Le nouveau Cuines 33, que le couple a inauguré à la fin du mois dernier, a donc un tout autre visage.

La vaste salle à manger s’est dédoublée en deux espaces intimes, séparés par une porte coulissante: jusqu’à 16 convives peuvent s’y attabler pour savourer une expérience où non seulement la cuisine, mais aussi le décor jouent un rôle primordial.

Publicité
Publicité

Côté rue, installés aux petites tables où Menue, quittant un instant son comptoir, vient nous servir quatre délicates dégustations, allant d’un intense tartare de bœuf à la moutarde à une somptueuse création à base de noix de coco, amandes et caviar. Et avant de passer aux choses sérieuses, le chef nous sert un rafraîchissant shot de kalamansi, un agrume asiatique.

3 restaurants étoilés pour savourer la gastronomie à petit prix
Le chef Edwin Menue du restaurant Cuines 33.
©Courtesy of Cuines 33
Publicité
Publicité
Le chef propose des recettes originales comme le bar en croûte de meringue salée.

Au-delà de la porte coulissante, un comptoir en U nous attend. Ici, le choix n’est pas de mise: Cuines 33 propose un menu unique à 195 euros, un prix conséquent, mais plus abordable que celui pratiqué par le Bartholomeus voisin, où le chef Bart Desmidt propose une formule équivalente.

Observer Menue et sa petite équipe s’affairer avec précision de l’autre côté du comptoir est une expérience formidable. Pince à la main, le chef est d’une précision exceptionnelle. Pour une des entrées, il parvient à équilibrer la salinité d’une huître avec la fraîcheur acidulée d’une salade pomme-avocat, et à coiffer l’ensemble d’un granité de ponzu préparé à la minute à l’aide d’une mandoline à glace japonaise.

Nos 5 brunchs préférés à Bruxelles

Derrière son comptoir, le chef multiplie les innovations, comme cette langoustine marinée accompagnée de dés de poire nashi baignant dans un dashi d’anguille fumée. Ou ce bar en croûte de meringue salée de son invention. Menue démontre qu’il sait aussi exceller sans recourir à trop de fioritures en proposant une assiette plus classique, composée de veau au barbecue accompagné d’asperges et de morilles.

Le nouveau Cuines 33 est un divertissement culinaire de haute volée: une expérience spéciale et réjouissante qui mérite son prix.

Cette enseigne a fait l’objet d’une visite anonyme, financée par Sabato.

Cuines 33

Smedenstraat 33, 8300 Knokke-Heist.
Fermé mercredi, jeudi et dimanche.
Tél. 050/60.60.69
www.cuines33.be

Addition

246 euros par personne (195 euros les plats, 51 euros les boissons).

Décibels

Niveau sonore raisonnable: 64,9 dB.

Publicité

Sommelier

Belle carte de 15 pages. 9 vins au verre (de 10 à 20 euros). L’accord mets-vins (65 euros) se compose de bière, de gueuze et de vins classiques.

On y retourne?

Cette expérience n’est pas faite pour être répétée chaque semaine: je serai enchanté d’y retourner, mais pas avant quelques mois.

Publicité