Restaurant Enoteca à Liège | Une valeur sûre, mais un manque d'audace

Jan Scheidtweiler s'attable au restaurant italien Enoteca à Liège: cuisine italienne classique et menus à prix compétitifs.

Tenir les rênes d’un restaurant prospère de plus de 30 ans est un exploit que peu peuvent revendiquer en dehors de Thierry Bedeur. C’est en 2002 que le chef a repris l’Enoteca, un restaurant italien déjà apprécié à l’époque. Aujourd’hui, l’enseigne reste un des restaurants les plus prisés du centre de Liège. Même en pleine semaine, un mardi midi, il se remplit rapidement. Ce succès tient sans doute à la combinaison de prix attractifs et de plats accessibles: Michelin a récemment gratifié l’Enoteca d’un Bib Gourmand pour son excellent rapport qualité-prix.

En découvrant le menu affiché à l’entrée, on constate que les prix sont effectivement modestes: le menu trois services est proposé à 42 euros. Même pour ceux qui souhaitent un ou deux plats supplémentaires, l’addition reste raisonnable: 45 euros le quatre services et 57 le cinq services servi le week-end.

Publicité
Publicité
L'Enoteca est l'un des restaurants les plus prisés du centre de Liège.

Avec une statue de la Madone nichée dans une alcôve, des panneaux en bois et beaucoup de lumière d’ambiance, l’Enoteca a un décor singulier, mais cosy. Dans la cuisine ouverte, une équipe chevronnée est à l’œuvre -à l’image du chef Jean-Philippe Frenoy, fort de plus de 20 ans d’expérience. Le service et la carte des vins sont également ceux d’une maison de confiance: bref, la machine est bien huilée.

Nos 5 brunchs préférés à Bruxelles
Publicité
Publicité
L’Enoteca a un décor singulier, mais cosy.
©Courtesy of Enoteca

Avec une délicieuse salade d’artichauts et herbes aromatiques, le menu commence de manière prometteuse. La crème de topinambour et la purée de cresson sont un bel hommage aux papilles. Ensuite sont servis les tonnarelli, des pâtes longues un peu plus épaisses que les spaghettis, cuits al dente et accompagnés d’une puttanesca qui, hélas, laisse à désirer, car elle manque de caractère et de saveur, ce qui est un comble quand on sait quels ingrédients la composent: l’assiette est monotone alors qu’elle aurait pu être délicieuse.

Heureusement, la suite du repas est nettement plus réussie. Le magret de canard rosé, accompagné d’épinards et de cubes de polenta frits -un des deux plats au choix du menu- est savoureux, mais, une fois encore, l’assaisonnement trop timide peine à captiver l’attention sur la durée. L’excellente sauce au romarin qui l’accompagne gagnerait à être plus présente.

Le dessert suit la même inspiration. La salade d’agrumes est bonne, mais un peu trop simple et la mousse de mascarpone qui l’accompagne n’est pas d’un grand secours. À l’Enoteca, la cuisine est correcte et même plaisante, mais il ne faut pas s’attendre à des sommets gastronomiques.

Cette enseigne a fait l’objet d’une visite anonyme, financée par Sabato.

Enoteca 

Rue de la Casquette 5, 4000 Liège.
Fermé le dimanche et le lundi.
Tél. 04/222.24.64
www.enoteca.be

ADDITION

55,50 euros par personne (45 euros les plats, 10,50 euros les boissons)

Décibels

Moyenne élevée, mais agréable: 69,6 dB.

Publicité

Sommelier

Belle carte de vins italiens, dix vins au verre dont un Aloïs Lageder du Tyrol du Sud. (à partir de 7,50 euros),

On y retourne?

Une valeur sûre, mais qui m’a laissé un peu sur ma faim par manque d’audace.

Publicité