Publicité
sabato

Restaurant Le Cor de Chasse: des plats intéressants sur la "terrasse de l'année"

©rv

Jan Scheidtweiler s’est attablé en terrasse au Cor de Chasse, à Wéris.

La vie est belle dans une ferme-château de 1681! Depuis plus de dix ans déjà, le cadre historico-rustique du Cor de Chasse offre une base idéale pour les clients souhaitant explorer le village de Wéris, ainsi que ses menhirs et dolmens, à un jet de pierre de Durbuy. Aurore et Mario Elias ont fait de leur hôtel-boutique doublé d’un restaurant gastronomique une valeur sûre de la province de Luxembourg.

Pendant les mois d’été, la spacieuse terrasse située près d’une rue tranquille constitue un atout supplémentaire. Avec ses tables en pierre naturelle et son service attentif, c’est un endroit merveilleux pour admirer le coucher du soleil. Un écran et une rangée de tilleuls offrent de l’ombre sans pour autant cacher le splendide panorama. On comprend pourquoi Gault&Millau l’a élu "terrasse de l’année".

Le Chef Mario Elias sert sur la terrasse un menu dégustation ou un lunch trois services. ©rv

Le chef Elias propose aux convives installés en terrasse aussi bien un lunch (trois services, 45 euros) qu’un menu dégustation (cinq services, 77 euros et six services, 92 euros), dans lesquels il illustre son savoir-faire en matière de gastronomie moléculaire. Il présente des garnitures telles que mousse, sponge cake ou perles. Heureusement, celles-ci restent des détails au service de généreux produits principaux.

En même temps, Elias affiche une prédilection pour les plats déclinant le même ingrédient en deux (ou parfois trois) préparations. Le menu s’ouvre ainsi sur une double version du thon rouge: la première, marinée et toute en fraîcheur, est agrémentée de perles de cassis et de granité de concombre dans une sauce au lait battu. La préparation chaude, plus ronde, propose ce poisson agréablement accompagné par un bouillon dashi.

©rv

Des perles reviennent dans le plat de poulpe, plus moyen. Les petites billes de pamplemousse et les petits pois auraient pu apporter du peps au long tentacule de qualité plutôt ordinaire, mais manquent quelque peu d’éclat. Pour le beau ris de veau joliment croûté qui suit, la garniture de betteraves et cerises est, hélas, trop sucrée.

Le superbe plat de pigeon rectifie le tir. Tant la chair juteuse que l’accompagnement sont de premier ordre. Le filet repose sous une belle croûte de sésame. La sauce corsée à base de soja, les points de foie gras, les bâtonnets de chou-rave et la tartelette de pommes de terre qui l’accompagnent sont également très savoureux. Les cuisses, servies à part, dans un petit bol, sont recouvertes d’une mousseline de pommes de terre au siphon.

Prendre un repas au Cor de Chasse est une expérience intéressante. Si l’on peut s’attabler en terrasse, elle devient mémorable.

Adresse
Rue des Combattants 16, 6940 Wéris (Durbuy)
Fermé du lundi au jeudi midi.
Tél 086/21.14.98
www.lecordechasse.be
Addition
281 euros pour deux.
Sommelier
Belle carte de domaines familiers, comme de maisons branchées. Pour accompagner le menu, le sommelier Jonah Elias, le fils des propriétaires, sert des vins au verre à 9 euros en moyenne.
Décibels
Avec 41 dB, le silence règne sur la belle et spacieuse terrasse. Pour ceux qui doivent dîner à l’intérieur, la salle à manger, tranquille et confortable, donne sur le jardin.
On y retourne?
Même si certains des plats manquent légèrement de profondeur et de finesse, l’expérience globale donne envie d’être renouvelée.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité