sabato

Testé: le Kasteel van Ordingen, un festin digne d’un château

Le chef du Kasteel Van Ordingen a une approche culinaire contemporaine et raffinée. ©archi-foto.be

Notre critique culinaire s’attable au Kasteel van Ordingen: une adresse prestigieuse doublée d’une gastronomie de luxe.

Après 21 ans de travaux, le Kasteel van Ordingen pouvait enfin ouvrir ses portes le 7 mars dernier. Pieter Porters y avait fait aménager 34 chambres superbes et un restaurant gastronomique, Aurum, placé sous la houlette de Gary Kirchens, chef étoilé. Hélas, une semaine plus tard, la crise sanitaire contraignait le propriétaire, Richard Sleurs, à fermer.

"Un grand chef, un service attentif et beaucoup de décorum."
Jan Scheidtweiler

Après son redémarrage, cet ambitieux projet recevra, espérons-le, l’attention qu’il mérite. En effet, s’y attabler est une très belle expérience. Gary Kirchens sert des assiettes qui le rapprochent de l’étoile Michelin qui était associée à son nom à la Villa Lorraine à Bruxelles.

Kasteel Van Ordingen. ©archi-foto.be

Guide Resto Sabato

Cliquez ici pour la carte des meilleurs restaurants de Belgique, testés et approuvés par Sabato.
Recherchez les avis sur les restaurants par catégorie et emplacement.

Le chef a officié pendant des années dans de prestigieux restaurants français tels que L’Oustau de Baumanière et Le Cinq, où il s’est consacré à une cuisine classique actualisée. Une prédilection qu’il exprime avec une carte faisant la part belle aux produits de luxe, du homard breton (44 euros) à l’agneau de lait (42 euros), en passant par le ris de veau (44 euros).

Nous optons pour le menu dégustation (105 euros pour cinq services). Heureusement, il y a des alternatives moins coûteuses: (59 euros pour trois services, 85 euros pour quatre services).

Kasteel Van Ordingen. ©archi-foto.be

Dès le premier plat, Kirchens affirme son style contemporain raffiné: un homard breton soigneusement découpé et recouvert d’une subtile vinaigrette au café. Un ensemble puissant. Il en va de même pour le plat, délicieux: des cuisses de grenouille avec une sauce au cresson et un espuma de parmesan.

Des sommets que le chef n’atteint cependant pas dans le reste du menu: aussi bien le rouget au fenouil, bouillabaisse et kumquat que le ris de veau à l’abricot et aux amandes manquent d’un peu de profondeur. Néanmoins, cela vaut la peine de venir s’attabler ici: un grand chef, un service attentif et beaucoup de décorum offrent un festin digne d’un château.

Kasteel van Ordingen - restaurant Aurum

Adresse
Ordingen-Dorp 50, 3800 Saint-Trond. Fermé le lundi et le mardi.
Tél. 011/58.68.18, www.Kasteelvanordingen.be

Sommelier
Beaucoup de noms prestigieux. La bouteille la moins chère (des Pouilles) coûte 35 euros. La plus coûteuse est un Cheval Blanc 2010 à 1.995 euros. la carte témoigne également d’un grand intérêt pour les vins belges.

Décibels
La grande salle à manger du château est très spacieuse. Grâce aux hauts plafonds et à un service discret, le décibelmètre reste à 63 dB.

Addition
331 euros pour deux personnes.

On y retourne?
Tant pis si l’addition est élevée,  c’est si bon! Voici une adresse à réserver pour les occasions spéciales.

Lire également

Publicité
Publicité