Publicité
sabato

Testé: le lunch savoureux de La Grappe d'Or

Claire et spacieuse, la salle à manger de la Grappe d'or est particulièrement accueillante. ©Graphisterie Générale

Jan Scheidtweiler s’est attablé à la Grappe d’Or nouvelle version à Arlon: un lunch sous le signe de l’expérience et de l’ambition.

Dans quel restaurant voit-on encore un chariot de fromages? Ce rituel très français qui consiste à terminer le repas par une sélection de fromages présentés sur un généreux chariot semble appartenir au passé. Heureusement, certains perpétuent cette tradition, dont une vieille connaissance: la Grappe d’Or.

L'enseigne, qui s’est installée à Arlon en juin 2022, est dirigée par Clément Petitjean et Monia Aouini. Ils y proposent une gastronomie animée par la même ambition qu’à Torgny, le joli village où ils ont tenu un restaurant/boutique hôtel du même nom pendant treize ans.

À Arlon, le couple a pris ses quartiers dans un spacieux bâtiment donnant sur un bel espace de nature. Ici, tout est impeccable. Claire et spacieuse, la salle à manger épurée est particulièrement accueillante. Tables en bois sans nappe, luminaires minimalistes et chaises confortables dans des teintes douces confèrent à l’ensemble une ambiance contemporaine et luxueuse, loin du style rustique de Torgny. On ne peut pas y loger, mais le couple propose à ceux qui le souhaitent trois bonnes adresses avec lesquelles il collabore.

©Graphisterie Générale

Le chariot d’apéritif stylé et quatre mises en bouche raffinées (parmi lesquelles un taco d’agneau joue les vedettes) illustrent les ambitions de cette nouvelle version de La Grappe d’Or. Le menu unique semble plus raisonnable qu’ambitieux. Le chef propose un menu assez coûteux (85 euros les quatre services, 105 euros les cinq et 125 euros les six), alors qu’il est composé de produits assez peu luxueux en soi: tomates, sole limande et moules.

Les plats qu’élabore Clément Petitjean sont, par contre, originaux, sans excès, comme s’il voulait mettre tout le monde d’accord. Par exemple, la tomate servie chaude est recouverte d’une belle croûte et le canard confit est présenté en bao bun, un petit pain brioché asiatique. Le meilleur plat - moules marinières, chou-fleur rôti, peau de poulet et hollandaise au beurre noisette - affiche le potentiel du chef à élaborer une bombe gustative avec des produits simples.

Le magnifique chariot - deux étages! - garni de fromages affinés fait de ce repas intéressant un moment mémorable. Grâce aux explications expertes de l’hôtesse et aux garnitures raffinées, on prend pleinement conscience du rituel qui se déroule sous nos yeux. Si La Grappe d’Or nouvelle version n’est pas encore tout à fait au point, le chariot de fromages est d’ores et déjà inoubliable.

Adresse
Route de Luxembourg 317, 6700 Arlon
Tél. 063/57.70.56
www.lagrappedor.com
Fermé le samedi et le dimanche
Addition
399 euros pour deux couverts.
Sommelier
Belle carte des trésors de l’ancienne Grappe d’Or et de vins contemporains, comme un vin orange de Rioja, un Riesling Grand Cru Schlossberg 2009 à 65 euros et des vins au verre à partir de 9 euros.
Décibels
La vaste salle à manger et les tables espacées font de la nouvelle Grappe d’Or une adresse calme, conviviale et intime.
On y retourne?
Même si le chef Petitjean doit encore trouver les bons équilibres dans son menu, ce restaurant est prometteur. J’y retournerai avec plaisir.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité