sabato

Testé: le restaurant privé de l'hôtel Steigenberger Wiltcher's

L'hôtel Steigenberger Wiltcher's a transformé les chambres du premier étage en salles à manger individuelles.

Notre critique culinaire Jan Scheidtweiler a testé le restaurant d’appoint de Kevin Lejeune à l’hôtel Steigenberger Wiltcher’s à Bruxelles.

Aussi créatifs soient-ils, les chefs aussi se heurtent aux limites des menus à emporter. Les récipients en plastique, les préparations précuites et les garnitures mesurées les empêchent d’atteindre le plus haut des niveaux. En effet, les menus réchauffés ne pourront jamais rivaliser avec une expérience gastronomique dans un restaurant. Pourtant, pour tenter de nous en rapprocher, Kevin Lejeune a imaginé un plan astucieux.

Le chef de La Canne en Ville à Ixelles a proposé une collaboration au prestigieux hôtel Steigenberger Wiltcher’s, avenue Louise. Nous ne sommes plus surpris qu’un chef réputé accepte de cuisiner pour un hôtel: les initiatives de repas étoilés en room service voient le jour un peu partout. Cependant, cette collaboration va un pas plus loin: le palace a transformé les chambres du premier étage en salles à manger individuelles.

Le palace a transformé les chambres du premier étage en salles à manger individuelles.

Même si l’ambiance de la chambre (la tête de lit, manifestement inamovible, renvoie à sa fonction première) n’est pas aussi conviviale qu’à La Canne en Ville, on ne boude pas le plaisir de s’installer à une table parfaitement dressée, d’autant plus que le service est assuré par des membres de la brigade de salle du restaurant.

Kevin Lejeune, le chef de La Canne en Ville à Ixelles a proposé une collaboration au prestigieux hôtel Steigenberger Wiltcher’s.

Qui dit restaurant personnalisé dit prix conséquent: si on souhaite venir dîner ici, il faut également y passer la nuit. Et compter un forfait de 150 euros en plus du prix de la chambre. Mais le jeu en vaut la chandelle: le menu quatre services est superbe, même si le chef n’y a pas inclus les langoustines ni le homard bleu de ses plats signatures.

Pour l’occasion, il a créé une entrée autour d’une crevette Obsiblue presque crue, accompagnée d’une garniture de daikon et de dashi aux clémentines. Un plat épuré aux saveurs orientales. Suit une préparation plus intense. En combinant de l’oignon doux avec une carbonara à la truffe, le chef illustre la raison pour laquelle le Michelin l’a récompensé d’une étoile dès 2019.

Le plat principal est également de premier ordre: la poitrine de pigeon, parfaitement cuite, est magnifiquement accompagnée d’ail noir et de girolles. La chair des cuisses a été incorporée dans du poireau légèrement brûlé, encore une (très) bonne idée.

Les foodies fêteront le jour où les restaurants rouvriront enfin leurs portes comme une  libération. Pour ceux qui n’ont pas la patience d’attendre aussi longtemps, voici une alternative de choix. 

Adresse
Kevin Lejeune à l’hôtel Steigenberger Wiltcher’s
Avenue Louise 71, 1060 Bruxelles
Tél. 02/542.42.42
Quand
Réservations jusqu’au 10 avril prochain.
Addition
En plus de la chambre, compter un forfait de 150 euros par personne pour un menu quatre services tout compris. Nous sommes venus sur invitation de l’hôtel.
On y retourne?
C’est une expérience formidable pour ceux qui ne peuvent pas attendre la réouverture des restaurants.
D’autres, comme moi, hésiteront peut-être devant le prix.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité