sabato

Testé: restaurant Argan, nouveau concept de l'hôtel Dolce by Wyndham

Restaurant Argan à l'Hôtel Dolce by Wyndham ©Argan

Patrick Fiévez s’attable au restaurant Argan à La Hulpe. En cuisine, le jeune Adrien Clauwaert.

Adresse?
Restaurant Argan à l’Hôtel Dolce by Wyndham
Chée de Bruxelles, 135, 1310 La Hulpe
Tél. 02/290 98.00. www.dolcelahulpe.com
Ouvert tous les jours. Vaste domaine privé, grand parking.

Sommelier?
Carte des vins minimaliste, tous proposés au verre (de 6,50 à 9 euros) et à la bouteille (de 27,50 à 53 euros).

Décibels?
Imperceptible.

Addition?
Deux apéritifs (bières), deux entrées, deux plats, deux desserts, six verres de vin: 164 euros.

On y retourne?
En été, pour l’autre restaurant (La brasserie 135) la terrasse entourée de la forêt.

Face à la forêt de Soignes, ce vaste lieu accueille des séminaires professionnels, un somptueux spa Cinq Mondes (sur 800m²), des courts de tennis, un centre de wellness et une piscine couverte -un complexe ouvert à tous. Le restaurant est composé de différents espaces modulables qui se complètent.

Au milieu, une cuisine ouverte et un bar. Cet espace très lumineux et le mobilier en bois ajoutent au charme du lieu. En cuisine, Adrien Clauwaert. Malgré son jeune âge, le chef a un beau pédigrée: Chalet de la Forêt (chef de partie), Comme Chez Soi, Bon-Bon (chef de partie) et La Paix (chef de partie): tous bi-étoilés! Formation qu’il complétera par trois ans chez Pierre Marcolini. Ici, en pleine nature, il donne la priorité aux légumes et aux produits locaux.

Devant une bière de la brasserie de la Senne à l’amertume rafraîchissante, nous découvrons la carte. Des plats à partager (ou pas), des offres terre et mer et quelques classiques -burger, lasagnes, risotto, salade César. Alors, va pour une assiette belge: jambon d’Ardennes, saucisse séchée et fumée, fromage de Chimay et de Bruges en dés et fromage frais au paprika et jeunes oignons.

©Argan


Les rouleaux de printemps maison aux scampis et volaille, sauce cacahuètes, nous tentent également. Deux assiettes très copieuses: excellents rouleaux (trois!), bien garnis et proposés avec une salade.

Nous poursuivons avec deux suggestions présentées dans les classiques. Mon compagnon de table opte pour un contre-filet de bœuf belge maturé demandé saignant, avec frites et sauce au poivre. Belle pièce de viande (autour des 300 grammes) cuite plutôt bleue. Perso, des filets de canette rôtis au miel, quartiers de mandarine, sauce au sirop de Liège.

©Argan


Une salade les accompagne et une purée de pommes de terre au lait battu. Frites et purée sont en supplément (5 euros). Au dessert, une mousse au chocolat et beurre salé et un Paris-Brest légèrement citronné, mais servi un peu trop froid. Le chef nous confiera que c’est son dessert préféré.

Côté vin, un blanc espagnol galicien de l’appellation Rias Baixas et un rouge bourguignon de la Côte chalonnaise, un Rully 2018 " En Varot " malheureusement servi à une température d’environ 20°. On nous signifia, à notre remarque, qu’un frigo-cave sera bientôt installé dans le restaurant. Et après le repas? Une balade s’impose!

Lire également

Publicité
Publicité