Publicité
sabato

Testée: la cuisine sincère et sans reproche de Flamme

Chez Flamme, viandes et poissons sont cuits au feu de bois. ©Pauline Preel

Jan Scheidtweiler s’est attablé chez Flamme, à Saint-Gilles, un bistrot gastro convivial qui fait des étincelles.

Quand pratiquement tous les plats sont cuits sur le feu, il est assez logique que le restaurant s’appelle Flamme. Pourtant, au départ, Bénédicte Bantuelle et Hanna Deroover avaient choisi de l’appeler "Saucisse" en référence au produit qu’elle mettraient en vedette, mais une entreprise alimentaire du même nom les a obligées à en trouver un autre. Leur choix s’est alors porté sur "Flamme", pour mettre à l’honneur le mode de cuisson pratiqué dans leurs cuisines: un feu alimenté par du charbon de bois.

Les deux entrepreneuses se sont rencontrées au restaurant Bouchéry, connu pour ses préparations créatives raffinées à base de fruits et de légumes. Chez Flamme, ces derniers jouent également un rôle majeur, comme la sucrine sur le gril, le melon grillé et les pickels à la lavande, mais sans voler la vedette à la saucisse: la saucisse de porc (13 euros) le soir et le classique stoemp saucisse (13 euros) le midi. Le boudin blanc aussi est à l’honneur dans un sandwich au raifort (12 euros) ou une assiette de salade (15 euros).

Au départ, Bénédicte Bantuelle et Hanna Deroover voulaient appeler leur restaurant "Saucisse". ©Virgile Castro

Flamme est un restaurant sans chichis qui mise plus sur une cuisine authentique que sur la déco. Le cadre tout simple est accueillant: la lumière du jour afflue par de grandes fenêtres, le charbon de bois crépite dans le feu ouvert, la grande armoire vitrée où sont présentés les vins naturels; tout cela donne envie de prendre son temps. Mais comme tout le monde ne peut pas traîner à l’heure du lunch, le service à emporter et les petits plats sont soignés.

Et ils mettent l’eau à la bouche. Comme une belle terrine de porc, câpres, ail des ours, oignons marinés et graines de moutarde (7 euros), que l’on savoure avec une belle tranche de pain grillé sur le feu et du bon beurre. Autre régal: le filet de maquereau. Le poisson, également cuit à la flamme, est servi avec du freekeh, du blé vert grillé dont le goût rappelle celui du boulgour: cette préparation plus sophistiquée s’accompagne de patates douces et d’une salade de fenouil émincé, échalote et graines de fenouil qui apportent ce qu’il faut de vivacité à l’ensemble (15 euros).

Flamme n’est ouvert que depuis début 2022, mais cette adresse a déjà acquis une solide réputation pour son excellent pain perdu. La version estivale, garnie de crème, d’abricots grillés et de noix, est une gourmandise nostalgique (9 euros). Atmosphère joyeuse, prix doux et cuisine au feu: trois ingrédients qui font des étincelles chez Flamme.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité