Johan Lolos | Photographe, globe-trotter et star d'Instagram

Le samedi du photographe Johan Lolos: dévorer des mangas, tondre la pelouse en écoutant un podcast sur les NFT et prendre sa chatte sur ses genoux.

Johan Lolos

  • Photographe globe-trotter.
  • Phénomène Instagram.
  • Expose "Solitudes" à la Buronzu Gallery à liège.

"Chez moi, à Embourg, je parviens à passer en mode slow life le samedi. En voyage, c’est différent: il n’y a pas de week-ends." Le compte Instagram de Johan Lolos, @lebackpacker, affiche près de 400.000 abonnés. Le week-end dernier, son exposition "Solitudes" a été inaugurée à la Buronzu Gallery, dans sa ville natale de Liège. Ce Belge d’origine grecque célèbre ainsi 10 ans de photo de voyage. Trente images impressionnantes illustrent l’évolution de son travail.

Publicité
Publicité
400.000
Le compte Instagram de Johan Lolos, @lebackpacker, affiche près de 400.000 abonnés.

"Au début, je me concentrais sur la photographie de paysage; maintenant, je réalise également des portraits, des images documentaires personnelles et des scènes de vie." Après avoir décroché un master en RP et en gestion des connaissances en 2013, Johan Lolos s’installe en Australie. "Je faisais des petits boulots et je travaillais comme photographe free-lance. J’ai commencé à publier mes photos en ligne en 2014." Depuis, il est photographe et globe-trotter.

Johan Lolos a besoin d’au moins une heure pour se réveiller. premier geste du matin: se faire un "slow coffee".
©Anthony Dehez
Publicité
Publicité

8h00 | "Le matin, je suis lent: il me faut au moins une heure pour me réveiller. Je prépare du slow coffee et je nourris notre chatte. J’ai beaucoup de machines à café, mais la plus importante est la Lelit Bianca. Je ne bois que du ‘specialty coffee’ de torréfacteurs belges, comme Ubuntu, près de la gare de Liège-Guillemins."

9h30 | "Assis sur la terrasse, avec la chatte sur mes genoux, je lis un manga japonais. J’en possédais plus d’un millier que j’ai revendus pour voyager. Depuis, j’ai racheté mes préférés. Là, je les relis. Sur Instagram, je suis @photobookjunkie."

11h30 | "Je suis tout à fait réveillé. Delphine et moi prenons un lunch léger: du pain avec du fromage et une salade. Nous discutons de nos projets de voyage. Comme elle est enseignante, nous avons beaucoup voyagé pendant les congés scolaires, mais là, elle prend une année sabbatique. Nous partirons dans quelques semaines, probablement en Asie, puis en Amérique du Sud."

La lecture préférée de Johan Lolos: "Les mangas, quand j’étais ado, j’en avais plus de mille."
©Anthony Dehez

13h00 | "Je tonds la pelouse, c’est nécessaire. Pendant ce temps, j’écoute un podcast. Lorsque je voyage, j’écoute souvent le podcast ‘Transfert’, dans lequel des gens ordinaires partagent des histoires uniques et incroyables. Comme j’ai le temps, je choisis un des nombreux podcasts sur les NFT, comme NorCal & Klutch. J’ai du retard, car je ne m’y consacre plus aussi intensément qu’avant."

14h00 | "Nous profitons de la fin de l’été pour enfourcher nos vélos électriques et aller manger une crème glacée. En Belgique, je mène une vie très simple et ça me plaît. Delphine et moi revenons d’un mois de road trip en Grèce. Une fois rentrés, nous avons hâte de prendre une bonne douche et de retrouver notre chatte. Mais après un mois passé à la maison, nous avons de nouveau des fourmis dans les jambes. Ma vie est pleine de contrastes et c’est ce qui lui maintient son équilibre. D’ailleurs, notre chatte est extrêmement indépendante et peut parfaitement vivre seule pendant deux ou trois mois."

"Ma vie est pleine de contrastes et c’est ce qui lui maintient son équilibre."
Johan Lolos
Photographe et globe-trotter
À La Cantinetta à Liège, des prix abordables pour des plaisirs gourmands

18h00 | "Entre deux voyages, je vois des amis, pratiquement tous les week-ends. Soit nous les invitons, soit ils nous invitent. Nous nous asseyons autour de la table de poker ou bien nous allons à un concert ou manger chez Antipasti di Sophie, un restaurant italien à Liège. Ou bien on va à Bruxelles, où j’ai étudié et vécu jusqu’à mon retour aux sources. Comme beaucoup de nos amis ont des enfants, nous passons moins de temps ensemble, mais dès que l’occasion se présente, nous la saisissons. Pareil avec nos familles. Mes parents et mon frère habitent à 15 minutes d’ici."

11h45 | "En semaine, nous nous couchons généralement à 22 heures pour regarder Netflix: je recommande ‘One Piece’, l’adaptation en live action de la série manga du même nom. Le week-end, c’est différent, mais il est rare que la soirée se prolonge au-delà de minuit. Passer une nuit à faire la fête, ça ne m’arrive que deux fois par an tout au plus."

Publicité

"Solitudes" de Johan Lolos.