sabato

Les bienfaits du skyr, ce concentré de bons nutriments venu d'Islande

Le skyr, le nouveau yaourt coupe-faim venu d'Islande, peut se décliner en plusieurs recettes. ©Getty Images

Peu de graisses, beaucoup de protéines et une structure crémeuse, le skyr a tout du super aliment. Bienfaits, valeurs nutritives et texture: quelles sont les différences avec le yaourt classique?

L’Islande a tout pour plaire, du tourisme aux séries Netflix, en passant par la cuisine. On pense d’ailleurs au skyr, un produit laitier qui fait penser au fromage frais auquel on attribue toutes sortes de propriétés. Et ça vient à point nommé  en cette période qui redonne la priorité au fait d’être en bonne santé.

Sorti tout droit de l’époque des Vikings, le skyr a tout du super aliment, à commencer par son histoire. En effet, qui ne voudrait pas avoir la force, la persévérance et l’invincibilité d’un Viking? En effet, ce sont les Vikings norvégiens, arrivés en Islande au premier siècle après J.-C., qui ont transformé le lait écrémé en y ajoutant de bonnes bactéries et de la présure.

Riche en protéines

Les bactéries ont donné un produit qui ressemblait beaucoup à du yaourt et la présure lui a conféré une structure semblable à celle du fromage. Le résultat fait penser à un yaourt grec ferme, sauf que ce dernier est fait avec du lait entier alors que le skyr est obtenu avec du lait écrémé.

Le skyr perd beaucoup de ses qualités nutritives s’il n’est pas consommé nature. Les vrais Vikings l’aiment pur, et ils savent pourquoi!

De plus, le traitement fromager du skyr signifie qu’il contient, comme le fromage blanc, beaucoup de protéines. Peu de graisses, beaucoup de protéines: voilà le combo idéal pour les sportifs! Et comme le skyr contient peu de sucres, il est aussi parfait si on suit un régime pauvre en glucides, comme la diète cétogène.

Par contre, sa structure crémeuse offre une sensation de satiété durable. Cependant, le skyr ne contient pas moins de calories que le yaourt entier: elles sont juste réparties différemment - le skyr est très riche en protéines, alors que le yaourt est riche en matières grasses.

Tradition islandaise

Enfin, comme la plupart des produits laitiers, le skyr est riche en calcium et en vitamines. "Le skyr est aux Islandais ce que le foot est aux Belges: tout le monde a grandi avec!", s’exclame Dagny Ros Asmundsdottir, une cheffe islandaise installée en Belgique.

Tous ses livres de cuisine proposent des recettes à base de skyr. "En Islande, on le préfère nature, ou, éventuellement avec quelques myrtilles fraîches ou un peu de crème fraîche liquide. Promis: vous allez vous régaler!" Bien que les Islandais n’aient jamais réussi à faire breveter le nom de ‘skyr’ ni sa recette, ils continuent à en revendiquer la version originale.

Le principal producteur en Islande est Isey, qui est au skyr ce que Coca-Cola est au cola. Ce label s’enorgueillit de produire le skyr authentique, selon une recette inchangée depuis 1.100 ans. Aussi, le skyr Isey est en vente dans le monde entier.

Bars à skyr

En outre, en Islande et en Finlande, on trouve des bars à skyr, qui proposent toutes sortes de préparations à base de ce super aliment. Dans notre pays, on trouve du skyr dans la plupart des supermarchés. "Faire du skyr, c’est beaucoup de travail et celui que l’on trouve dans les supermarchés est excellent, dans sa version nature évidemment", précise la cheffe islandaise.

En effet, le skyr perd beaucoup de ses qualités nutritives s’il n’est pas consommé nature. Il suffit de l’aromatiser avec du sucre vanillé ou un sirop pour qu’il perde son image de super-aliment. Les vrais Vikings l’aiment pur, et ils savent pourquoi!

Lire également

Publicité
Publicité