Publicité
sabato

Les meilleurs conseils pour le week-end du magazine Sabato

Pas encore de plans pour le week-end, mais envie d'une excursion rapide, d'une œuvre d'art inspirante ou tout simplement d'un bon livre? Découvre nos conseils pour une fin de semaine relaxante.

TO READ - A Visible Man

Premier rédacteur en chef black de Vogue, Edward Enninful a mis en lumière le manque de diversité dans l’univers de la mode. Et il s’est avéré être l’un des plus grands changemakers en la matière, n’hésitant pas à mettre en couverture des militants des droits de l’homme, des travailleurs humanitaires ou des octogénaires et donnant aux photographes et designers de toutes origines l’espace qu’ils méritent.

À 18 ans, le styliste prend la direction de la mode du magazine i-D, un job qu’il combine avec le mannequinat et qu’il exerce pendant plus de 20 ans. Il travaille aussi pour Vogue Italia, pour qui il crée "The Black Issue" présentant exclusivement des modèles noirs, un succès retentissant. En 2017, il est nommé rédacteur en chef du Vogue britannique. Dans son autobiographie, qui paraîtra le 6 septembre, on pourra lire comment ce Londonien d’origine ghanéenne – noir, gay et issu de la classe ouvrière – a trouvé ses marques.

"A Visible Man. A Memoir", à partir du 6 septembre au prix de 28,50 euros chez Penguin Random House.

TO SHOP - Trio de Dior

En 1995, le parfumeur français Francis Kurkdjian s’est fait connaître grâce à "Le Mâle" qu'il crée pour Jean Paul Gaultier. Il crée aussi des parfums pour sa propre ligne, un label de niche prisé. L’année dernière, il a été nommé directeur de la création parfums chez Dior. Premier geste: une relecture de trois fragrances, dont "Eau Noire".

Le set de trois flacons pour 360 euros.

TO DO - Brussels Gallery Weekend

Les amateurs d’art, de design et de vintage peuvent bloquer quelques dates dans leur agenda. En effet, du 8 au 11 septembre se déroulera la cinquième édition du Brussels Gallery Weekend, lors de laquelle une cinquantaine de galeries ouvriront leurs portes. Du 9 au 11 septembre aura lieu le Sablon Design Market, un marché vintage qui prendra ses quartiers au Grand Sablon. Et la soirée du mercredi 7 septembre, l’espace de coworking Fosbury, à Watermael-Boitsfort, accueillera la Design Art Night.

©Philippe De Gobert

TO SHOP - "The Shaker System"

En 2018, Lidewij Edelkoort a choisi une sélection de meubles shaker, des pièces sobres et pratiques typiques de ce mouvement religieux fondé en Angleterre au 18e siècle et qui s'est ensuite installé aux États-Unis, pour l’expo "The gift to be simple". Comme toujours, la célèbre observatrice de tendances avait vu juste: ces pièces fonctionnelles sont désormais extrêmement prisées.

Raf Simons aussi est fan, ce qui transparaît dans la collection qu’il a créée pour Kvadrat. Le designer (actuellement bras droit créatif de Miuccia Prada) conçoit des textiles pour la célèbre marque depuis neuf ans. Cette collaboration va désormais un pas plus loin: sous la bannière "The Shaker System", le Belge a créé 26 objets usuels: portemanteaux, rangements, porteclés, plateaux, plaids en laine et sacs à provisions. Palette minimaliste: blanc, noir, vert et rose. Concept: les principes de base shaker, comme la simplicité et la fonctionnalité.

Simons présente cette ligne dans une nouvelle boutique qui a ouvert ses portes le mois dernier, pendant la Semaine de la mode de Copenhague. Il l'a aménagée avec des meubles rustiques des années 30 du designer suédois Axel Einar Hjorth, qui sont actuellement très tendance sur le marché vintage, en plus d’être clairement apparentés à l’esthétique shaker.

Dernier (r)appel

Isolé, l’homme est capable de choses extraordinaires, comme l’illustrent les poèmes visuels du moine bénédictin Dom Sylvester Houédard. C’est aussi l’angle d’approche de l’exposition "Splendid Isolation" au S.M.A.K. de Gand, qui ne présente que des œuvres d’art réalisées dans l’isolement le plus complet.

Il y a de merveilleuses découvertes à faire. Par exemple, sur un promontoire désolé à Dungeness, dans le sud du Kent au Royaume-Uni, Derek Jarman a créé un jardin de sculptures emblématique fait de pierres, d’épaves et de fer rouillé qu’il a trouvés sur la plage. Enfermer quelqu’un ne tue pas non plus la créativité: Zehra Dogan a passé 141 jours à l’isolement dans une prison turque pour avoir réalisé un reportage sur le conflit kurde. Pendant cette période, elle a créé des dessins saisissants, parfois tracés avec du sang. On peut ainsi admirer ce que donne la rébellion d’une artiste en captivité. 

Issue de la communauté inuite du Canada, Shuvinai Ashoona a renouvelé l’art populaire local, ce qui l’a menée à la Biennale de Venise en 2022. Judith Scott était trisomique et sourde, mais ses sculptures textiles intuitives font désormais partie de la collection du MoMA à New York. Bref, cette exposition est parfaite pour faire une pause et lâcher prise en pleine frénésie de la rentrée.

"Splendid Isolation" jusqu’au 18 septembre au S.M.A.K. de Gand.

Une œuvre textile monumentale d’Adrien Vescovi, qu’il a réalisée dans l’atelier de son grand-père dans un village de montagne perdu en France. ©Dirk Pauwels

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité