Marseille: hôtels, restaurants et adresses insolites pour les vacances

Dans le Midi, la vie est belle et sauvage, et Marseille en est la parfaite illustration. Brute et colorée, chaotique et charismatique, la ville portuaire regorge de contrastes. Voici les adresses à visiter dans la cité phocéenne...

La plus ancienne et la plus grande ville de France (trois fois Paris) a longtemps eu la réputation d'être sale et dangereuse. Mais, depuis que le centre maritime de France y déploie un nouvel esprit créatif, la ville bénéficie d'une attention particulière. Alors, si vous prévoyez d'y faire un tour cet été, voici quelques adresses visitées et approuvées par Sabato...

Hôtels

Publicité

Les Bords de Mer

Hôtel Les Bords de Mer, à Marseille.

Envie de découvrir la ville tout en profitant d’une vue imprenable sur la mer? Réservez une des 19 chambres de l’hôtel Les Bords de Mer où, depuis le balcon de votre chambre jusqu’à la piscine chauffée sur le toit, vous pourrez bénéficier d’une vue panoramique sur la baie et les îles du Frioul. Ici, pas de design provençal typique: lavande, rotin et tomettes font place à un minimalisme épuré. Vous avez admiré la mer? Détendez-vous dans le spa Susanne Kaufmann.

  • À partir de 270 euros la nuit.

Les Bords De Mer, Corniche Président John Fitzgerald Kennedy, Marseille, France

52 Cor Président John Fitzgerald Kennedy, 13007 Marseille, France

La Cité Radieuse & L'hôtel Le Corbusier

La Cité Radieuse, Hôtel Le Corbusier, à Marseille.
©Yana Marudova / Unsplash
Publicité
Publicité

Le Corbusier, l'un des architectes majeurs du siècle dernier, a conçu la Cité Radieuse entre 1947 et 1951, surnommée la Maison du Fada. Une ville dans la ville en béton brut dans laquelle se trouvent 337 appartements, un hôtel, un restaurant, une école, des commerces, un centre d’art et de design et un toit-terrasse public. Longtemps décrié, ce bâtiment est aujourd’hui une référence pour les amateurs d’architecture du monde entier. Depuis 2016, la Cité Radieuse est également inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Ce bâtiment compense largement son manque de luxe par son histoire et son caractère. Les chambres sont restées pratiquement intactes et ont de nombreux éléments d’origine, de la penderie aux portes en bois usé conçues par Charlotte Perriand, collaboratrice de Le Corbusier, aux carreaux de la salle de bains et aux appliques inclinées conçues par Le Corbusier. Les visiteurs peuvent séjourner dans l’hôtel qui se trouve aux troisième et quatrième étages de l’immeuble. En tant que client, on partage le bâtiment avec les résidents, ce qui permet de vivre pleinement l’expérience moderniste.

La Cité Radieuse, Hôtel Le Corbusier, à Marseille.
©Hotel Le Corbusier
  • À partir de 94 euros la nuit.

Hôtel Le Corbusier, Boulevard Michelet, Marseille, France

280 Bd Michelet, 13008 Marseille, France

Tuba Club

Le Tuba Club, à Marseille.
©Micha Pycke

Nous avons un faible pour les lieux qui se qualifient de club, car cela implique une atmosphère conviviale. Une planque de copains: voilà comment les copropriétaires Greg Gassa (restaurateur à Marseille) et Fabrice Denizot (producteur de cinéma) décrivent le Tuba Club, installé dans un ancien club de plongée. La maison d’hôtes dispose d’un salon commun où le buffet petit déjeuner est servi le matin, ainsi que d’un confortable Bar Bikini sur le toit. Le Tuba Club est situé dans le village de pêcheurs des Goudes, à la lisière du Parc National des Calanques.

La décoration a été confiée à l’architecte d’intérieur Marion Mailaender. Toutes les chambres offrent une vue imprenable sur la baie et où que porte le regard, on remarque des détails originaux inspirés des cabines de plage d’Eileen Gray et de Le Corbusier à Roquebrune-Cap-Martin comme les anciennes cartes postales des Goudes, les luminaires en céramique chinés aux puces et la collection de beaux livres.

Au restaurant, Sylvain Roucayrol et Paul-Henri Bayart, étoiles montantes de la gastronomie, servent des préparations de poisson, dont un délicieux sashimi de bar et un carpaccio de thon inoubliable. L’ambiance cinématographique est marquante: les matelas, tables et chaises à rayures jaunes et blanches sont disposés de manière faussement aléatoire sur les rochers devant l’hôtel, où les effluves du poisson grillé et du pastis se mêlent à ceux de la crème solaire et de l’eau salée.

  • Tuba Club à Les Goudes (Les Calanques).
  • À partir de 230 euros la nuit (séjour de 2 nuits minimum).
  • www.tuba-club.com

Tuba Club - Cabanons et Restaurant, Boulevard Alexandre Delabre, Marseille, France

2 Bd Alexandre Delabre, 13008 Marseille, France

Restaurants

Cécile Food Club

Cécile Food Club, à Marseille.
©Micha Pycke

Le Cécile Food Club et le Tuba Club partagent le mot club, mais aussi l’architecte d’intérieur Marion Maialaender. Elle a donné au Cécile un look inspiré des épiceries des années 60: minimaliste, mais chaleureux, à la fois rétro et moderne. Bien qu’il ait un look Riviera vintage, le concept est résolument urbain et contemporain: le Cécile Food Club est à la fois café, deli et traiteur. Tout au long de la journée, on y savoure un menu varié: cafés, pâtisseries fraîches, salades, focaccie et panzerotti.

Le Cécile a été ouvert par Barthélemy Tassy, originaire de Marseille, et son épouse, le mannequin américain Erin Wasson. Pour la cuisine, ils ont fait appel au chef Paul Langlère, un ami d’enfance, qui a officié au Plaza Athénée.

Le Cécile a ouvert ses portes en mars dernier sur la corniche Kennedy (la route côtière de Marseille) et il est souvent bondé le week-end. Peu importe, car la terrasse improvisée se transforme en un rien de temps en un lieu de rencontre décontracté.

Erin Wasson, ex-mannequin internationale, entreprend à Marseille
  • Ouvert du jeudi au lundi, de 8h à 20h30.

Cécile Food Club Malmousque, Corniche Président John Fitzgerald Kennedy, Marseille, France

116 Cor Président John Fitzgerald Kennedy, 13007 Marseille, France

Chez le Belge

Chez le Belge, à Marseille.
©Chez le Belge

Dans une baie paradisiaque à 30 minutes de Marseille, Chez le Belge sert depuis plus de 30 ans ses mythiques spaghettis à la bolognaise dans une cabane sans eau courante ni électricité.

La calanque de Marseille n’est accessible qu’en bateau ou à pied, ce qui ajoute à son charme. Paradoxalement, on n’y mange pas de poisson (pas d’électricité, pas de frigo!), juste les fameux spaghettis, à accompagner d’un pichet de rosé. Pas d’électricité et pas de téléphone, donc pas de réservation et pas de carte de crédit.

  • Chez le Belge, Calanque de Marseilleveyre (Les Calanques).

Calanque de Marseilleveyre, France

Calanque de Marseilleveyre, France

L'Eau à la Bouche

Restaurant L'Eau à la Bouche, à Marseille.
©L'Eau à la Bouche

Ne vous laissez pas tromper par l’apparence: la façade un peu kitsch cache l’une des meilleures pizzérias de Marseille, tenue par un ex-collaborateur de Guy Savoy et Alain Ducasse, Rodolphe Bodikian. Il prépare les classiques (pizza margarita à la pâte ultra fine), mais aussi des compositions plus régionales et audacieuses, telles que pizza à l’avocat, à la banane, au boudin noir et à l’huile piquante. Les Italiens vont voir rouge, mais c’est délicieux!

Marseille est une ville de pizzas et de foot. Tout le monde a son opinion sur les deux, et la question de la meilleure pizza de la ville est un sujet de discussion récurrent. Outre L’Eau à la Bouche, on cite souvent La Bonne Mère, tenue par un Marseillais d’origine napolitaine. N’hésitez pas à faire propre enquête comparative!

  • Ouvert du mercredi au dimanche.

L'Eau à la Bouche, Corniche Président John Fitzgerald Kennedy, Marseille, France

120 Cor Président John Fitzgerald Kennedy, 13007 Marseille, France

À visiter

Friche de l'Escalette

Le centre d'art de la Friche de l'Escalette.
©Archives Galerie 54 - C.Baraja et/ou E. Touchaleaume - ADAGP Paris 2022

Les vestiges d’une ancienne usine de plomb se sont métamorphosés en centre d’art original en bordure du magnifique Parc National des Calanques. Le galeriste parisien Éric Touchaleaume y concilie patrimoine industriel, trésors du modernisme et jeunes talents. Parmi les éléments remarquables, les deux bungalows préfabriqués de l’architecte-designer Jean Prouvé.

  • Sur rendez-vous, entre le 1er juillet et le 31 août.

Friche de l'escalette, Impasse de l'Escalette, Marseille, France

Imp. de l'Escalette, 13008 Marseille, France

La Traverse

La galerie La Traverse, à Marseille.
©Jean-Christophe Lett

Juste en face du Cécile Food Club se trouve La Traverse, la nouvelle maison de la galeriste et commissaire d’exposition Catherine Bastide. Pendant 20 ans, elle a dirigé une galerie à Bruxelles avant de s’installer à Marseille en 2020. Elle a transformé une superbe demeure du début du 20e siècle en résidence pluridisciplinaire adossée à une galerie d’art accueillant expositions, performances et happenings culinaires.

Publicité

Du 1er juin au 29 juillet, la commissaire invitée Maud Salembier organise l’exposition Lavender Snows à La Traverse. Une douzaine d’artistes, dont Nienke Backenlandt, Sarah Caillard et Maarten Van Royseront, seront présents pour dénoncer le caractère éphémère de la matière, de la disparition du permafrost et des glaciers aux effets du bétonnage à outrance.

La Traverse Marseille, Traverse Sainte Hélène, Marseille, France

16 Traverse Ste Hélène, 13007 Marseille, France

Sarah Espeute – Œuvres Sensibles

L'atelier de Sarah Espeute, à Marseille.
©Sabrina Hadj-Hacene

Sarah Espeute est une artiste-designer française qui crée dans son atelier à Marseille des broderies poétiques et minimalistes sur d’anciens draps de lin et de coton collectés auprès de particuliers dans toute la France, si bien que chaque réalisation a sa propre histoire. En ce moment, elle transforme son atelier en boutique, Sensible. Tenez son compte Instagram à l’œil pour ne pas rater l’ouverture!

Publicité