Un samedi avec l'acteur Matteo Simoni | "Je ne suis pas du genre FOMO"

Le samedi de l’acteur Matteo Simoni: prendre son petit déjeuner jusqu’à midi, rêver de vagues et grignoter des tacos en pleine nuit.

Publicité

Matteo Simoni (36 ans)

  • Acteur couronné d'un Ensor.
  • Surfeur méditatif.
  • Père de famille comblé.

"En Flandre, le samedi est rarement un jour de tournage, parce que c’est plus cher." Actuellement, Matteo Simoni (36 ans) joue dans 'Wil', un film de Tim Mielants basé sur un roman de Jeroen Olyslaegers et qui sera en salles le 27 septembre. "J’avais lu beaucoup de choses sur la Seconde Guerre mondiale, mais je n’imaginais pas la vie quotidienne sous l’occupation. Carl Joos et Tim ont écrit un scénario génial, auquel Jeroen Olyslaegers a apporté la touche finale. Stef Aerts et moi jouons deux agents de police qui tentent de survivre à la guerre. Stef et moi sommes amis depuis que nous nous sommes rencontrés au Studio Herman Teirlinck." Au début de l’année, l’acteur a décroché un Ensor pour le rôle de Dennis Black Magic dans 'Zillion'. L’été dernier, il a joué un père célibataire dans 'Milano', le premier film de Christina Vandekerckhove, qui sortira à l’automne 2024.

Publicité
Dans "Wil", Matteo Simoni joue le rôle d’un agent de police anversois qui essaye de survivre à la guerre.
©Charlie De Keersmaecker / Menuetto

9h30 | "Notre fille se lève et saute dans notre lit. Giulia a trois ans et demi et dort très bien. Le samedi est généralement un jour de congé. Il arrive qu’il y ait un tournage le vendredi soir, parfois jusqu’à 6 heures du matin et alors, je ne parviens pas toujours à m’acclimater. Après un projet comme 'Wil', j’ai l’esprit libre, ce qui me permet de commencer la journée en toute tranquillité. De préférence avec ma compagne, ma fille et les personnes avec lesquelles je peux être moi-même. Et surtout, on ne parle pas du travail!"

10h30 | "Ces derniers temps, je vais souvent à la boulangerie Domestic, sur la Markgravelei à Anvers, qui fait de délicieux croissants et pâtisseries."

Publicité
Publicité
Lucie Debay, l'actrice belge qui brille au Festival de Cannes

11h00 | "Nous mangeons aussi un œuf et une salade de fruits. Le petit déjeuner peut durer longtemps, jusqu’au moment où il faut remettre le fromage au frigo, pour qu’il ne fonde pas."

"Le surf, c'est comme une séance de méditation."
Matteo Simoni
Acteur

14h00 | "C’est calme, nous lisons le journal. Peu à peu, les pages se disséminent dans toute la maison. Lors d’un samedi idéal, je vais surfer, ma deuxième passion après le cinéma. Je reste allongé sur ma planche à attendre la meilleure vague, idéalement au Portugal ou au Costa Rica. Le surf, c’est comme une séance de méditation."

Le surf est le sport préféré de Matteo Simoni.
©Shutterstock

16h00 | "Nous allons à Anvers à la recherche d’une terrasse avec une plaine de jeux comme Nives, près du Koning Albertpark. Parfois avec un verre de prosecco à siroter. Pendant ce temps, nous regardons notre fille jouer: c’est important pour nous."

18h00 | "Nous allons rendre visite à ma famille, qui vit dans le Limbourg. Ou bien nous décidons d’aller quelque part avec des amis. En général, ma chérie Loredana, qui travaille comme  styliste indépendante, est aussi libre le samedi. Nous ne surchargeons pas notre agenda car nous ne sommes pas des organisateurs: nous préférons décider de ce que nous allons faire le jour même. Rater des fêtes à cause de cette façon de vivre ne nous dérange pas. Nos jobs sont déjà suffisamment prenants. Nous allons donc là où le vent nous pousse. Par exemple à Il Particolare, un excellent take-away avec plaine de jeux dans notre quartier. Avec un bon plat de pâtes, je bois un Franciacorta du domaine Ca’ del Bosco. Le chef et propriétaire est également pianiste. Il installe régulièrement son piano à l’extérieur et invite des amis. On se croirait sur une place en Italie. Récemment, une chanteuse s’y est produite."

Ses restaurants préférés à anvers: Nives et Il Particolare, dont le chef et propriétaire est aussi pianiste.
©Courtesy of Nives

23h00 | "Si nous avons un baby-sitter pour Giulia, nous sortons avec plaisir. Sinon, tant pis. Je ne suis pas du genre FOMO (Fear Of Missing Out, ndlr) à craindre de rater un événement ou une fête importante. L’hôtel Pilar, près du KMSKA, a un chouette bar et une terrasse sympa. Si les conditions sont réunies et que les bonnes personnes sont présentes, j’aime bien aller y boire un verre. Mais je suis sélectif: depuis quelques années, je supporte moins bien les lendemains de la veille. Il faut donc que ça en vaille vraiment la peine."

04h00 | "S’il y a du poulet dans le frigo, nous préparons un dernier tacos. J’ai de bonnes enceintes et une armoire pleine de vinyles. C’est sympa de réécouter un album entier plutôt qu’une playlist composée des centaines de chansons. Nous en passons un et dansons encore pendant une petite heure."

'Wil' sera en salles le 27 septembre.

Publicité