Un samedi avec le chef Ottolenghi | “Le chocolat est un de mes guilty pleasures”

Le samedi du célébrissime chef anglo-israélien Yotam Ottolenghi: construire des châteaux en Lego dès l’aube, déjeuner dans son épicerie fine et surveiller sa collection de chocolat.

Publicité

Yotam Ottolenghi (54 ans)

  • Chef et entrepreneur.
  • Plus de 5 millions d’exemplaires vendus.
  • Possède deux restaurants et cinq épiceries fines à Londres.

“Quand je sers un sponge cake à mes invités le samedi, ce n’est pas toujours moi qui l’ai fait: c’est pour ce genre d’occasions que c’est bien pratique d’avoir son épicerie à deux pas!” Le chef anglo-israélien de renommée mondiale, Yotam Ottolenghi (54 ans), aime recevoir, mais sans trop se prendre la tête. On ne peut pas lui en vouloir: pendant la semaine, il se consacre entièrement à son atelier “Ottolenghi Test Kitchen”. C’est là, avec les six testeurs de recettes qu’il emploie à plein temps, que sont créées les recettes de ses livres de cuisine (plus de cinq millions d’exemplaires vendus), mais aussi pour des magazines comme le New York Times et le Guardian, ainsi qu’à ses deux restaurants, Nopi et Rovi, et ses cinq épiceries fines de Londres.

Ottolenghi n’invente donc pas ses recettes tout seul dans la cuisine de sa maison de Regent’s Park. Une maison qui a été entièrement aménagée par son mari, Karl Allen, avocat, ancien steward de la British Airways et amateur de design mid-century. Le chef a une entreprise à gérer. “C’est à peu près tout ce que je fais, et avec plaisir, car chaque jour est un autre jour.”

6h30 | “Je me lève tôt naturellement, tout comme Karl et nos fils, Max et Flynn. J’aimerais bien faire la grasse matinée, mais je n’ai jamais eu ce talent. En fait nous sommes une famille de fous: il nous arrive de jouer tous ensemble aux Legos dès le réveil.” (rires)

“En fait nous sommes une famille de fous: il nous arrive de jouer tous ensemble aux Legos dès le réveil.”
Yotam Ottolenghi
Chef
Publicité
Publicité

9h00 | “Nous prenons souvent notre petit déjeuner à l’épicerie fine Ottolenghi d’Islington. Pour les enfants, je commande généralement des œufs brouillés avec de la focaccia, après quoi ils reçoivent chacun une part de gâteau au chocolat. J’essaie de choisir à chaque fois quelque chose de différent avec pour seul critère que ce soit du salé. Après notre petit déjeuner, je vais dans la cuisine pour discuter avec les cuisiniers.”

11h00 | “Nous allons prendre l’air: nous allons nous installer dans le parc à l’arrière de la St Mary Church toute proche: nos enfants en profitent pour se défouler pendant que Karl et moi nous papotons ou lisons le journal. De retour à la maison, c’est l’heure des devoirs pour Max et Flynn, sauf s’ils ont invité des copains à venir jouer à la maison.”

Mon service de table préféré est le très coloré “Feast”, créé avec l’artiste italien Ivo Bisignano pour la marque de design belge Serax.
©Serax

12h00 | “Si nous n’avions pas pris un petit déjeuner copieux comme ce matin, nous serions allés dans le quartier de Chinatown pour un lunch dim sum chez Imperial China. Ou nous aurions organisé un brunch chez nous et invité des amis à le partager. Nous adorons recevoir. Nous servons alors un plat à base d’œufs – une énorme frittata, des œufs braisés ou une chakchouka avec de la salade. J’aime bien présenter ces préparations dans le service ‘Feast’ que j’ai créé avec l’artiste italien Ivo Bisignano pour le label de design belge Serax. Je feuillète régulièrement mes livres de cuisine, pour me rafraîchir la mémoire ou pour préparer un plat que je n’ai pas encore cuisiné et qui surprendra nos invités.”

"Je feuillète régulièrement mes livres de cuisine, pour me rafraîchir la mémoire ou pour préparer un plat qui surprendra nos invités."
Yotam Ottolenghi

17h00 | “Nos amis restent pendant un long moment à table. Je leur propose alors un sponge cake que j’ai fait la veille ou, encore plus ‘easy does it’, que j’ai acheté tout fait; c’est bien pratique d’avoir son épicerie!”

19h00 | “C’est l’heure de la séance de cinéma. Je prépare du popcorn maison pour les enfants ou bien nous commandons des plats à emporter – mes fils adorent les ramen. Une de mes adresses préférées pour le take-away est le restaurant Master Wei, dans le quartier de Bloomsbury. J’adore revoir des vieux films avec les yeux de mes enfants, comme ‘Les Évadés’, un film de 1994 avec Tim Robbins et Morgan Freeman. Et si nous tombons sur une scène inappropriée, je fais une avance rapide et voilà: je préfère ne pas traumatiser Max et Flynn.”

21h00 | “Après avoir rattrapé un peu de retard dans mon travail, je prends un verre de vin rouge en jouant à un stupide jeu sur mon smartphone, Tetris. Le chocolat est un autre de mes ‘guilty pleasures’ et je dois avouer que je surveille attentivement ma sélection de chocolat. Je ne la partage qu’avec mes enfants et très occasionnellement, quand je me sens particulièrement généreux. J’aime aussi beaucoup lire, surtout les romans de l’autrice américaine Elizabeth Strout.”

23h00 | “Nous allons nous coucher. Je ne peux pas me plaindre de la qualité de mon sommeil: je m’endors profondément en un temps record.”

Publicité