Bart Roman (WeCanDance) | "Après 15 ans de vie nocturne, j’ai eu ma dose de rock ‘n’roll"

Le samedi de Bart Roman, fondateur du festival WeCanDance à Zeebruges: un bain à 2,5°C, faire des descentes techniques et griller des abats.

"Mon samedi est totalement différent des autres jours. Le plan, c’est de ne pas avoir de plan", raconte Bart Roman. Durant les deux premiers week-ends d’août, il organise pour la dixième fois le festival WeCanDance à Zeebruges. "À l’époque, j’organisais déjà de petites beach parties sur la côte, mais le public en voulait plus. Pendant mes vacances, je me rendais à des festivals à l’étranger: Burning Man et surtout Calvi on the Rocks en Corse m’ont beaucoup inspiré."

WeCanDance est passé de 5.500 à 58.500 visiteurs. "En plus des sept scènes, il y a des options de restauration, notamment de Mission Masala, Frites Ateliers et Bar Bask. Nous accordons également une grande attention à la mode et au design, cette année sur le thème ‘Sea, Sand & Sun’. Les visiteurs font toujours un effort pour leur tenue."

Publicité
Publicité

De 2003 à 2009, Roman a dirigé le temple de la danse Culture Club à Gand. Par la suite, il gérait ses propres boîtes de nuit à Gand, Knokke et Anvers, ainsi que des restaurants et des bars éphémères. Il est cofondateur de Line-Up.

Bart Roman, a fondé le festival WeCanDance à Zeebruges.
©Anthony Dehez
"Je suis d’un naturel optimiste. Même s’il y a beaucoup de jours sombres, la vie est vraiment belle."
Bart Roman
Publicité
Publicité

6h30 | "Je suis d’un naturel optimiste. Même s’il y a beaucoup de jours sombres, la vie est vraiment belle. C’est pourquoi je me réveille chaque matin avec gratitude. Sans réveil, d’ailleurs. En semaine, je me lève à 5 heures du matin et le samedi, un peu plus tard. Le week-end, ma compagne et moi troquons notre quartier d’Anvers pour la nature près de Dinant. C’est un luxe, mais c’est précieux."

6h45 | "Je bois deux expressos préparés avec du café d’Andy Roasters à Anvers. Pour WeCanDance, nous avons notre assemblage."

7h00 | "J’aime le froid. En hiver, je vais nager dans la Meuse, près de chez nous, et maintenant, j’utilise le bain de glace. L’eau est refroidie à 2,5 °C. D’ailleurs, mon app préférée est ‘Wim Hof Method’, avec les exercices de respiration de ‘l’homme de glace’ hollandais."

Le samedi de Bart Roman commence par un bain à une température de 2,5 °C.
©Anthony Dehez

7h15 | "Dans le sauna infrarouge, je lis le journal. J’écoute aussi des podcasts, comme The Carnivore MD, dans lequel l’Américain Paul Saladino explique pourquoi les aliments d’origine animale seraient bons pour nous."

8h30 | "Pendant la semaine, je fais du crossfit tous les jours. Ici, j’ai un tapis de yoga et un kettlebell pour me détendre."

10h00 | "Je fais quarante minutes de route jusqu’aux Hautes Rivières pour faire du VTT enduro. Il y a beaucoup de montées, mais aussi des descentes techniques. Plus c’est montagneux, mieux c’est!"

16h30 | "De retour, j’allume le barbecue ou le feu de bois. J’ai été végétarien presque toute ma vie, mais depuis le 1er janvier 2022, je mange à nouveau de la viande. Je remarque que les protéines animales me font du bien."

Bart Roman nettoie son vélo chez lui à Hastière.
©Anthony Dehez

17h00 | "Nettoyer mon vélo est un rituel. Sinon, il s’abîme vite et j’aime bien enfourcher un vélo propre la semaine suivante. Ensuite, je prends une douche."

17h45 | "Pendant que j’attends que le feu soit prêt, j’appelle quelqu’un que je n’ai plus vu ou entendu depuis longtemps."

"Après 15 ans de vie nocturne, j’ai eu ma dose de rock ‘n’roll."
Bart Roman

18h00 | "Je mets la viande sur le gril. Chez Butcher’s Store à Anvers, j’achète une excellente côte à l’os, ainsi que des abats comme du cœur et du foie de bœuf. Même par mauvais temps et dans le froid, j’aime cuisiner à l’extérieur: ça me permet de manger de manière beaucoup plus consciente. Un bon vin serait l’accompagnement parfait, mais depuis près de deux ans, je ne bois plus que de l’eau pétillante. Après 15 ans de vie nocturne, j’ai eu ma dose de rock ‘n’roll. À la place, j’opte pour mon plaisir coupable, une glace: deux boules rhum-raisin et une boule d’amarena."

20h00 | éContrairement à moi, ma compagne est plutôt du soir. Mais le samedi, nous nous retrouvons et discutons. Pendant la semaine, je lui écris chaque jour une petite lettre pour lui dire ce que je vais faire. Elle en a déjà reçu plus de mille."

22h00 | "Même s’il fait encore jour, je me vais coucher tôt. Sur ma table de chevet se trouve ‘La dernière Leçon’ de Mitch Albom. Ne plus toucher à mon téléphone portable me réussit mieux certains soirs que d’autres. J’essaierai de me débarrasser de WhatsApp à partir de septembre, mais à deux mois du festival, ce n’est pas envisageable."

Publicité

Bart Roman (42 ans)

  • Fondateur du Club 69, du Kitsch Club et du Magic.
  • Organisateur de WeCanDance.
  • Consultant marketing.
Publicité