sabato

La touche asiatique d'Hugues Mattagne

Une adresse qui nous a séduit grâce à des suggestions résolument originales, la maîtrise des cuissons et l'excellence des produits de saison. Et un lunch deux services sagement facturé à 19 euros. C'est à Grez-Doiceau, chez Hugues Mattagne.

C'est un autodidacte. Après Le Bateau Ivre, un premier restaurant à Wavre, sa ville natale, où il travaille en salle, il passe au piano du jour au lendemain. Un pari fou, mais, chez les Mattagne, la cuisine est une affaire de famille. Après avoir fermé cet établissement, il s'installe dans la cuisine du restaurant du Royal Golf Club du Bercuit. Là, au milieu du green et au calme, dans un environnement forestier, le chef se sent bien. La grande salle est cosy: tables en bois brut, chaises dans les tons beige et rouge et, à côté du bar, un feu ouvert pour réchauffer les golfeurs après leurs exploits. Nous consultons la carte. Une simple bière pression sera la bienvenue à l'apéritif. Le chef propose des grands classiques (parfois légèrement revisités ou avec un clin d'oeil à la cuisine asiatique), préparés avec de bons produits. À noter: les suggestions, devenues trop rares dans nos restaurants. Bref, ce sera difficile de choisir.

Finalement, mon complice de table opte pour des gyoza, l'ancêtre des ravioli (ils seraient nés en Chine puis importés au Japon), farcis de légumes et de volaille. Ils sont accompagnés de daïkon (un radis japonais) et d'une sauce assez marquée par la présence de wasabi. De mon côté, je reste en Belgique avec les incontournables croquettes: une aux crevettes grises et l'autre au parmesan de 24 mois légèrement truffé. En accompagnement saucier, un pesto de persil qui remplace avantageusement le persil frit souvent trop gras. L'âge du parmesan accentue le caractère de ce fondu qui, de plus, porte bien son nom.

Adresse?
Hugues Mattagne
Golf du Bercuit
Les Gottes, 1, 1390 Grez-Doiceau
Tél.:010/84 52 17
7/7 en saison de golf, fermé le lundi en hiver.
Sommelier?
Une carte relativement courte avec quelques bonnes références du vignoble français: Bourgogne, Vallée du Rhône, Sancerre Madiran, Bordeaux.
Décibels?
Musique apaisante (moins de 40 dB).
Addition?
Total pour deux: 106,70 euros.
On y retourne?
Pour le lunch deux services sagement facturé 19 euros.

Mon voisin poursuit avec une nouveauté de la carte: un trio de mini hamburgers -boeuf simmental, porc iberico et boeuf façon thaï. Une jolie assiette accompagnée de légumes grillés, d'une mayonnaise au wasabi et de frites. Pour ces dernières, le chef insiste: les frites sont fraîches, préparées avec des pommes de terre pelées et tranchées à la main, cuites dans de la graisse de boeuf. Parfait! J'ai préféré une préparation qui se fait rare sur la carte de nos restaurants: un croustillant d'épaule d'agneau servi avec des fèves des marais à la sarriette et une galette de pommes de terre. Un plat goûteux dont la température de service aurait dû être un peu plus élevée.

Au dessert, une onctueuse mousse au chocolat (Valrhona) et une pas si classique dame blanche: cette dernière est présentée sur assiette avec la glace, la sauce chocolat et la chantilly dans trois contenants différents -au client de procéder à son dosage. Une glace très vanillée, turbinée minute, préparée par le chef, comme les sorbets d'ailleurs. Cette adresse nous a séduits grâce à ses suggestions résolument originales, la maîtrise des cuissons et l'excellence des produits mis en oeuvre.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content