Le guide “Inside Milan” | Bienvenue chez Nathalie et Virginie Droulers

L’architecte d’intérieur Nicolò Castellini Baldissera a publié “Inside Milan”, dans lequel il ouvre les portes des demeures de la fine fleur de la société milanaise. Stop suivant: l’appartement de Nathalie Droulers.

Leur père dirigeait le célèbre palace Villa d’Este, au bord du lac de Côme, dont les chambres ont été décorées par leur mère. Les sœurs Nathalie et Virginie Droulers ont un sens inné du style, de l’élégance intemporelle et un sens discret du luxe. Et cela se voit dans l’appartement de Nathalie.

Le style et le bon goût sont-ils héréditaires? Chez Nathalie et Virginie Droulers (49 ans), il semble que ce soit le cas. Depuis 2007, les jumelles dirigent un cabinet d’architecture prisé pour ses projets intemporels, ses détails minutieux et son affection pour le savoir-faire italien. Une élégance qui leur a été inculquée par leurs parents dès l’enfance. Leur père, Jean-Marc Droulers, dirigeait le célèbre palace Villa d’Este. Depuis 1873, cette villa Renaissance du XVIe siècle des rives du lac de Côme est un hôtel de luxe à mille euros la nuit environ. Leur mère, l’architecte d’intérieur Roberta Noseda, a décoré les 150 chambres.

Publicité
Les sœurs jumelles Nathalie (à gauche) et Virginie Droulers.
©Guido Taroni

Cette enfance entre esthétique et dolce vita a clairement influencé les jumelles, qui ont développé un style intemporel et luxueux, caractérisé par de l’artisanat valorisé, ce qui a fait leur succès bien au-delà de leurs frontières de la botte italienne. Elles ont à leur actif des réalisations à Cannes, Londres, Milan, New York, Cortina et Saint-Moritz. En dehors des habitations, elles conçoivent aussi des yachts.

Le hall de l’appartement trahit des origines classiques et Nathalie Droulers, mais le combine à des pièces contemporaines, comme la table “Primitive” du Nucleo Studio en carton, fibre de verre et résine.
©Guido Taroni

Spectaculaire

Cet appartement, immortalisé par Guido Taroni dans “Inside Milan” et situé près du parco Sempione, est celui de Nathalie. Comme dans tout le portfolio des deux sœurs, tons neutres et look intemporel caractérisent sa déco. Les éléments anciens, comme le parquet et les moulures du plafond, ont été conservés, comme l’agencement très XIXe siècle de l’appartement de 190 mètres carrés.

Chaque objet a été choisi avec soin, comme l’avait fait leur mère à la Villa d’Este. Bon sang ne saurait mentir.

Droulers a fait entièrement restaurer la cheminée revêtue de mica, un minerai brillant, aujourd’hui réservé à l’industrie. Les sœurs ont combiné ce cadre avec des meubles vintage, des objets de famille et de l’art contemporain. Chaque objet a été choisi avec soin, comme l’avait fait leur mère à la Villa d’Este. Bon sang ne saurait mentir.

Les murs et le plafond de la chambre d’enfant reprennent le motif d’une tente de cirque.
©Guido Taroni

Les sœurs disposent d’un impressionnant carnet d’adresses dans lequel figurent des meilleurs artisans du pays. La salle de bains la pièce la plus spectaculaire de l’appartement est entièrement réalisée en calacatta oro, un des marbres les plus chers d’Italie. Sa pose en “livre ouvert” a été impeccablement exécutée: le dessin du marbre se prolonge à la perfection du sol jusqu’en haut des murs. Pour cela, elles ont collaboré avec Morseletto, une des sociétés préférées de l’architecte italien Carlo Scarpa.

©Guido Taroni

Tandem bien huilé

Les sœurs jumelles se complètent à merveille et pratiquent une répartition des tâches bien définie au sein de leur studio, qu’elles ont fondé en 2007. Nathalie, qui a étudié l’architecture au Politecnico de Milan, conçoit les espaces et l’agencement. Virginie, titulaire d’un diplôme de design de la Parsons School à New York, se consacre aux détails, à la finition et à la décoration. Un tandem bien huilé, qui a également conçu l’appartement de Nathalie.

“Inside Milan”

| Nicolò Castellini Baldissera et Guido Taroni
| Vendome Press
| 77,95 euro

Publicité