sabato

Six "black beauties" contemporaines conçues avec du marbre noir belge

Le marbre noir de Golzinne, la dernière carrière sous-terraine du pays.

Depuis des siècles, le Noir de Golzinne inspire artistes et designers. Sabato a épinglé six "black beauties" conçues par des créateurs contemporains.

1. Nord noir

Platform, Corner & Column: "Meronyms", la collection en trois volets de Noro Khachatryan, s’inspire de détails architecturaux abstraits. Réalisée en Noir de Golzinne dans une édition de 5 + 2 épreuves d’artiste. 

Disponible via Studio Khachatryan, prix sur demande.

2. Marbre, mon beau marbre

Après une visite à la carrière de Golzinne, Florence Louisy a conçu la mini collection "Inertia" en marbre noir belge, produite par Marbrek pour le label de design Kolkhoze.

Ce miroir sculptural revient à 16.000 euros.

3. Cygne noir

Le designer Francesco Balzano a aussi flashé sur cet or noir belge.

La "Swan Coffee Table", éditée à 12 exemplaires est disponible à 25.200 euros via Kolkhoze.

4. Jumeaux

C’est Ben Storms qui a conçu ces "Twins Mirror", deux miroirs muraux identiques gonflés: un en acier inoxydable et l’autre en Noir de Mazy. Polis à la main pour une brillance ultime.

Disponibles via Ben Storms, prix sur demande.

©Piet-Albert Goethals

5. Inside out

L’artiste et designer belge Gerard Kuijpers est obsédé par le Noir de Golzinne depuis des années. Il l’utilise notamment pour ses célèbres "Dancing Stones", des blocs de pierre qui se balancent si souplement qu’ils semblent défier la gravité. Le "Black Shrine" de Kuijpers est aussi un objet curieux: un bloc de marbre noir brut emprisonné dans un cadre d’acier. Celui qui trouve la porte secrète peut apercevoir l’intérieur du bloc de marbre.

Dancing Stones, 20.000 euros, Black Shrine 28.000 euros. Disponible via Gerard Kuijpers.

©Stijn Van Hulle

6. L'oiseau libre

Il n’est ni contemporain ni à vendre, mais il n’en est pas moins iconique: "L’Oiseau dans l’espace", de l’artiste Constantin Brancusi (1931-1936), existe dans une version en marbre noir belge.

Exposé à la National Gallery of Australia.

©Constantin Brancusi, ADAGP/Copyright Agency

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité