sabato

6 alternatives pour les fans du "Old Céline"

Rejina Pyo ©rv

Le Céline de Phoebe Philo était synonyme de mode minimaliste pour 'power women'. La première collection de celui qui a pris la relève, Hedi Slimane, est à l'opposé. Pour celles qui ont du mal à l'encaisser, voici d'autres marques qui apportent un peu de réconfort.

Septembre 2018. Même si les mannequins qui défilaient sur le catwalk étaient pour la plupart vêtus de noir, c'est à l'extérieur que se trouvait le cortège funèbre. Quelques heures avant que Hedi Slimane ne présente sa toute première collection en tant que nouveau directeur artistique de la maison de luxe française Celine (sans accent sur le e), les 'Philophiles' s'étaient réunies à Paris.

Les fans du Céline époque Phoebe Philo (avec un accent sur le e) portaient une couronne mortuaire, vêtues de leur 'Old Céline' préféré. Parce qu'elles savaient qu'avec Slimane et son style noir, leur Céline appartenait au passé.

Phoebe Philo fait aujourd'hui partie du cercle fermé des plus influents créateurs du XXIème siècle. Elle s'est d'abord fait un nom chez Chloé, où elle a connu le succès avec les talons compensés et les it-bags, sa signature. Au bout de cinq ans, elle a cessé ses activités pour s'occuper de ses enfants. Trois ans plus tard, en 2008, la Britannique s'est à nouveau retrouvée dans une maison française, Céline. Une étape dans sa carrière, doublée du come-back de Céline.

Interrogée au sujet de sa philosophie de la création, elle expliquait en 2009 au journal britannique The Guardian: "Je voulais juste un pantalon dans lequel faire rentrer mes fesses, et non quelque chose d'apocalyptique." Une référence au style "dramatique" de créateurs tels qu'Alexander McQueen, qui était en vogue pendant ses études à l'école de mode Central Saint Martins à Londres.

Avec un minimalisme poussé, Philo a cultivé un style luxueux pour les 'power women' modernes: des lignes architecturales élégantes et des silhouettes aux jupes souvent longues, féminines sans devenir ennuyeuses. Sans parler des nombreux it-bags, comme le 'Phantom' et le 'Trapeze', pour lesquels les listes d'attente étaient interminables. Selon les analystes du magazine de mode spécialisé Business of Fashion, Philo a fait passer le chiffre d'affaires de Céline de 200 à 700 millions d'euros en dix ans.

Maître du skinny

Quand on a su qu'elle serait remplacée par le photographe et créateur de mode français Hedi Slimane, ce fut la consternation. Slimane est à lui seul responsable de toute la mode 'skinny' proposée par le groupe de luxe LVMH. Il a introduit le costume skinny chez Dior Homme, avant de lancer quelque chose de skinny chez Yves Saint Laurent, mais pour les femmes. Les vêtements sont devenus très glam rock, noirs, courts, avec des paillettes. Et il a même fallu retirer le 'Yves' du célèbre logo de la maison.

Qu'allait-il donc faire chez Céline? Exactement la même chose! Il a directement modifié le logo, en faisant enlever l'accent aigu du premier e du nom et, hop!, il a lancé une collection noire. En réaction, Brooke Marks, fan australienne de Céline, a lancé une marque de T-shirts arborant des inscriptions comme 'Bring Philo Back' et 'Respect the E'.

"Un gros 'f**k you' à toutes les femmes qui aimaient Céline", pouvait-on lire sur le net à propos de cette première collection. "Ennuyeuse et prévisible, trop de masculinité toxique", déclarait le journaliste de mode Tim Blanks.

Slimane a bien sûr ses adeptes, ce qui a permis à Saint Laurent d'engranger des bénéfices. Et celles et ceux qui aiment son style rock dark sont heureux qu'il y ait une nouvelle enseigne où le trouver.

Entre-temps, la croissance s'affiche également ailleurs: dans le nombre d'abonnés à @oldceline (un compte Instagram proposant du matériel d'archives Céline) et même dans le chiffre d'affaires de plateformes de vêtements de seconde main de luxe telles que Vestiaire Collective. L'an dernier, la demande et les ventes d'articles Céline, en particulier de sacs à main, y ont augmenté de 25 %.

Et il y a du potentiel pour de nouvelles marques de mode. On ne sait pas si Philo reviendra (ni quand, le cas échéant), mais il est certain que, dans son sillage, les nouveaux talents pour habiller les prochaines générations ne manquent pas.

6 alternatives

Pour l'audace de bon goût: Peter Do

©rv

C'est avec le maître qu'on apprend le mieux. Et Peter Do a été un des élèves de Philo. Il a fait ses classes au sein de l'équipe Céline avant de rejoindre Derek Lam et, cette saison, de concevoir sa première collection à son nom. Le créateur américano-vietnamien s'est inspiré de l'univers de la mode homme: il a combiné le menswear classique avec des jupe asymétriques, des épaule menues et de subtiles découpes.

À la fois élégante et sexy, la première collection a été un succès: avant même que Peter Do ne propose sa collection de prêt-à-porter en ligne, les pièces étaient déjà en vente sur Net-A-Porter.

Pour les sacs à main: Gabriela Hearst

©Gamma-Rapho via Getty Images

Sous l'ère Phoebe Philo, Céline était peut-être même encore plus recherchée pour ses accessoires que pour ses vêtements. La palme revenait aux sacs à main: le 'Luggage' (2009) et le 'Phantom', tous deux dotés des caractéristiques anses arrondies, ont connu un succès immédiat. On cite souvent Gabriela Hearst pour prendre le relais de l'ancien Céline.

Après s'être lancée avec une ligne de T-shirts, l'Uruguayenne a fondé, en 2015, son label femme, qui s'est rapidement fait connaître pour ses coupes minimalistes, sa conscience socio-écologique (qualifiée d''honest luxury') et ses sacs à main. Pour shopper des eye-catchers comme le 'Nina Bag', le 'Demi' ou le 'Rafaela', il faudra s'inscrire sur une liste d'attente, comme chez Celine.

Pour la sophistication: Loewe

©Gamma-Rapho via Getty Images

Comme Céline avant Philo, le label espagnol Loewe était une princesse endormie que Jonathan 'JW' Anderson, un Irlandais du Nord qui avait d'abord pensé embrasser une carrière d'acteur avant de se tourner vers la mode, est venu éveiller. Si, au départ, il s'est consacré à la mode homme, ce sont les vêtements pour femme qui ont fait sa notoriété.

Depuis 2013, il crée les collections Loewe: des vêtements et accessoires sophistiqués, relevés de détails joyeux, allant des baskets "elfes" à pointe recourbée aux sacs en forme de lapins et d'éléphants. Du Céline au Pays des Merveilles.

Pour le confort absolu: Arjé

©rv

Le nom 'Arjé' vient d'un concept utilisé par les philosophes grecs pour décrire 'l'essence de toute chose'. Dans le cas de la marque du couple de créateurs Bessie Afnaim Corral et Oliver Corral, il signifie quatre collections par an, plutôt intemporelles: des costumes, de la maille confortable (également pour lui) et des robes fluides en soie dans des tons terre de beige à ocre.

En Belgique via www.MyTheresa.com

Pour la pure épure: Rejina Pyo

Rejina Pyo ©rv

Si le monde en ligne est un baromètre du succès à venir (ce qui se vérifie de plus en plus dans le domaine de la mode), il est grand temps de s'intéresser à Rejina Pyo. Comme Phoebe Philo, la Coréenne est sortie de la section mode du Central Saint Martins à Londres, a appris le métier chez Roksanda et est appréciée par Michelle Obama.

"Graphique et ludique, mais d'une élégance naturelle", voilà comment elle décrit ses sacs et sa ligne de vêtements, des modèles minimalistes et surdimensionnés, tant les chemisiers que les robes. Grâce aux couleurs gaies et aux motifs riants, ses designs minimalistes ne sont pas ennuyeux et s'intègrent pile dans la palette trendy de couleurs pastel que vous ne manquerez pas de voir défiler sur vos fils d'actualité des divers réseaux sociaux cette saison.

Pour le formal casual : Joseph

Joseph ©rv

Ce qui était un salon de coiffure à Londres, dans les années 1960, est rapidement devenu une boutique de vêtements d'avant-garde quand son propriétaire, Joseph Ettedgui, a introduit des marques telles que Kenzo et Prada dans la capitale. La marque maison, Joseph, existe depuis 1972, mais elle attire de plus en plus l'attention depuis qu'elle a été inscrite, il y a quelques années, au calendrier de la London Fashion Week, où ses vêtements féminins oversized sont très appréciés. 

 




Lire également

Publicité
Publicité