sabato

La plus grande tendance de l'été? Le mini-sac!

Rihanna est à l'origine de la tendance du mini-sac. Son préféré est sans doute le Chiquito du label parisien Jacquemus, repéré à plusieurs reprises. ©rv

Il est tellement petit qu'il ne peut contenir qu'une carte de crédit et/ou des clés. Et, oui, il est tout de même plus pratique qu'il n'en a l'air.

Connaissez-vous l'anecdote de cet homme qui pensait avoir commandé le tapis de ses rêves, mais a constaté après la livraison que l'objet tant convoité mesurait moins de 10 centimètres? Il avait acheté un tapis pour maison de poupée! Ce type de déconvenue est, hélas, plus fréquent qu'on le pense et des pages entières lui sont consacrées sur Internet.

Autre exemple: le sac à dos Converse du fiston qui s'avère tellement minuscule que seul le chat peut le porter. Ou les chaises de jardin idéales... pour la terrasse de Barbie! Voilà ce qui arrive quand on ne lit pas les notes de bas de page, précisant les dimensions de l'objet.

Le risque que ce phénomène fasse plus de victimes au cours des prochains mois est toutefois bel et bien réel. En effet, les distraites pourraient bien se dire qu'un sac à main de Fendi pour 570 euros, c'est l'affaire du siècle. Mais il s'agit en réalité d'un modèle d'à peine 10 centimètres. Car la tendance de l'été réside dans le micro-sac!

Louis Vuitton ©rv

Le choix de Rihanna

Alors que la 'fashion incrowd' se rue sur les sneakers et les bomber oversized, les sacs à main se réduisent au strict minimum. Tout a commencé avec Rihanna qui, ces dernières années, a su transformer ses choix stylistiques audacieux en tendances mode à suivre. Après avoir gonflé ses bombers, elle fait rétrécir ses accessoires.

Rihanna ©Tony Barson

Ne vous méprenez pas: la femme qui porte un micro-sac du bout des doigts cache un deuxième sac, secret celui-là.

Les lunettes tout d'abord. L'année dernière, sur le tapis rouge du Festival de Cannes, la chanteuse avait associé une robe blanche avec des lunettes de soleil noires et blanches aux verres minimalistes (une création du label autrichien Andy Wolf), inaugurant ainsi une ère nouvelle en matière de montures. Actuellement, on peut voir des modèles qui semblent sortis tout droit de la trilogie Matrix ou de la garde-robe du roi du porno Dennis Black Magic, sur le nez de socialites telles que Kim Kardashian et de mannequins à la Kendall Jenner et les soeurs Bella et Gigi Hadid.

Downsizing

Ensuite, après les lunettes, les mini-sacs: depuis que le Chiquito du label parisien Jacquemus a été repéré à plusieurs reprises à la main de Rihanna, le tout petit sac (également qualifié de micro ou de bonsai) est devenu une tendance... majeure: Louis Vuitton, Fendi, Prada, Chloé, Furla, Burberry, Acne ou Delvaux ont tous sorti leur version.

©rv

Mais, il y a un problème de taille: la longueur moyenne d'un smartphone avoisine généralement les 14 centimètres, alors que les micro-sacs mesurent moins de 12-13 centimètres. Plutôt embêtant. L'avantage, c'est que l'on a une bonne excuse pour le laisser chez soi! Si vous vouliez vous offrir une détox numérique, vous avez trouvé un allié de choix! Et, qui sait, c'est peut-être aussi l'occasion de retourner au simple téléphone à clapet?

Prada ©rv

Cet avantage nous mène à un autre: si l'on opte pour la tendance micro, on ne porte pas seulement un sac XS, on communique le message valorisant de celle qui maîtrise comme nulle autre l'art du downsizing. Et qui n'a pas besoin de smartphone: des clés, une carte de crédit, un rouge à lèvres et basta! Un sac fourre-tout, on laisse ça aux autres...

Delvaux ©rv

Bon, ne soyons pas naïfs. Sara McAlpine, rédactrice de mode du magazine lifestyle Elle, déclarait au quotidien britannique The Guardian que la femme qui porte un micro-sac du bout des doigts ne sort jamais sans un second sac, secret celui-là. Il ne s'agit pas d'un autre sac à main, mais d'un bon grand totebag qui permet d'y fourrer toute sa vie. Entre autres: son maquillage, ses livres et tout ce qui n'entre pas dans le sac XS. Alors que ce dernier l'accompagne où qu'elle aille, l'autre sac reste sagement caché sous le bureau.




Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content