sabato

Bill Murray, du grand écran au green

©Jérôme Bonnet / Modds

Dans la comédie 'Le golf en folie', il incarnait un greenkeeper maladroit qui exprimait sa passion pour le golf principalement sur des fleurs. Mais ne vous y trompez pas: le grand acteur américain William 'Bill' Murray sait frapper une balle. Et depuis peu, il arbore des vêtements de sa propre ligne de golf. "Ne la prenez pas trop au sérieux, ce n'est pas la ligne de sport à la J.Lo."

Fou rire général! Quand l'acteur William 'Bill' Murray s'est présenté à la troisième manche du tournoi de golf AT&T Pebble Beach National Pro-Am à Pebble Beach, Californie, il est apparu sur le green dans un look qui avait tout du croisement entre la tenue de camouflage et celle du pêcheur. Et pour moins (ou devrions-nous dire 'plus'?) se faire remarquer, il y avait fixé quelques feuilles et autres branchettes, sans doute pour égayer son 'costume de golf'. Pourtant, il ne s'agissait pas d'une petite partie du samedi matin entre amis: ses adversaires n'étaient autres que Phil Mickelson, Tiger Woods et Vijay Singh. Sacré Bill!

La ligne de vêtements de golf que l'Américain a lancée depuis, en collaboration avec ses cinq frères, est peut-être un peu moins extrême, mais pas moins rigolote. Ce qui l'année dernière, semblait se résumer à quelques T-shirts pour tester les réactions, est devenue, cette saison, une véritable collection à part entière. La collection de 'William Murray Golf' propose ainsi polos, T-shirts, shorts et chapeaux. Son objectif? "Rendre le golf un peu plus fun."

Bill Murray et son plus jeune frère Joel en plein travail de création pour la dernière collection William Murray Golf.

Caddie dans l'Illinois
Ce n'est pas un hasard si le fun est depuis des décennies la marque de fabrique de Bill -The Murricane- Murray. L'acteur, aujourd'hui âgé de 66 ans, a commencé sa carrière en 1975 dans la célèbre émission américaine de divertissement à sketches 'Saturday Night Live', ce qui lui a permis de décrocher son premier Emmy Award. Cependant, même s'il a été à nouveau récompensé plus tard par un Golden Globe et un BAFTA pour sa performance d'acteur un peu plus sérieuse dans 'Lost in Translation' de Sofia Coppola et s'il est l'acteur fétiche de Wes Anderson, il est avant tout sollicité pour des rôles dans des comédies. Rien que de penser à celles dans lesquelles il a joué, on en a le sourire: 'Tootsie' (1982), 'Ghostbusters' (1984) et 'Un jour sans fin' (1993). Avant d'être cet acteur que nous connaissons tous, Bill Murray était juste un garçon de l'Illinois qui a grandi dans une famille catholique de neuf enfants. En été, il faisait le caddie dans les clubs de golf pour financer ses études.

La question se pose bien évidemment quant à savoir qui serait sensible à une collection de vêtements de golf créée par un acteur américain qui n'est ni une idole des ados, ni une figure ultra commerciale de Hollywood. Et s'il fallait aller chercher du côté d'internet? Bonne piste: le visage de Bill Murray trône aujourd'hui sur à peu près tout ce que l'on peut commander en ligne, des tasses à café aux vêtements, en passant par les couvertures de livres et les imprimés arty: le merchandising non officiel à son nom qui circule sur le web est sans limite.

Whisky renversé
Pourtant, la façon dont cette aventure a débuté n'est pas, pour une fois, parti d'une de ses blagues. Il y a cinq ans, le responsable de la plateforme en ligne américaine TheChive, a créé un T-shirt avec 'Bill Fucking Murray' -sans son consentement, bien évidemment. Cela n'était pas un sale coup de la part de TheChive, mais la plateforme a omis de la lui demander pour des motifs purement pratiques: l'acteur n'a pas d'agent. La seule façon de le contacter est de lui laisser un message à un numéro 0800. Or il ne répond à ces messages que de manière très sélective.

Conséquence: quand TheChive et Murray sont finalement entrés en contact, le T-shirt 'Bill Fucking Murray' était déjà un best-seller. Pour que Bill ne perde pas définitivement le sourire, il a été décidé de reverser les bénéfices du T-shirt sur le compte du 'Caddyshack Charity Golf Tournament', un tournoi de charité organisé par Bill Murray et ses cinq frères. Les fabricants de T-shirts sont ensuite venus assister au tournoi chaque année et c'est ainsi que s'est construite une relation d'affaires avec la famille Murray. Et voilà comment elle a donné son feu vert à cette ligne pour golfeurs.

Cette photo, sur laquelle on voit Bill Murray lancer en l'air son club de golf, a servi de base à l'élaboration du logo de la marque William Murray Golf. ©Getty Images

Fondé en février 2016, le label William Murray Golf en est déjà à sa deuxième collection. Si Bill en est l'ambassadeur, il est également impliqué dans le processus de création. Il a, par exemple, participé à la définition du look final du polo 'Old Fashioned'. Le projet initial comprenait des verres à whisky remplis, référence à la scène de 'Lost in Translation' dans laquelle son personnage tourne un spot publicitaire pour le whisky japonais Suntory. Quand l'acteur l'a vu, il s'est exclamé "Why don't you knock a couple of them over?" Et c'est ce qui a été fait. D'autres créations sont aussi basées sur sa filmo: le polo 'Cinderella Story' est orné d'un imprimé chrysanthèmes, la fleur que l'acteur catapulte dans les airs comme une balle de golf dans le film 'Le golf en folie'.

Bill Murray se plaît à souligner que sa marque est un vrai business familial, réalisé avec ses cinq frères Ed, Brian, Andy, John et Joel. Le plus jeune, Joel, que l'on a vu dans la série 'Mad Men', est CEO de la 'Murray Bros' et assure la communication entre l'équipe créative et les frères. Mais Bill est l'image incontestée du label, et c'est en tant que telle qu'il apparaît sur le logo, un mini-Murray qui lance son club de golf, d'après une photo prise sur le court de Pebble Beach. C'est là que Bill Murray a participé à plusieurs reprises à l'AT & T Pebble Beach National Pro-Am, un tournoi où des stars forment une équipe avec des amateurs célèbres, tels que Justin Timberlake ou Kevin Costner. En 2011, Murray a remporté ce tournoi aux côtés du golfeur D.A. Point, même s'il n'est pas vraiment un professionnel.

D'ailleurs, il ne veut pas non plus que l'on prenne sa collection de golf trop au sérieux. Ou, pire encore, qu'on la rabaisse au rang de 'celeb collection'. Lors d'une interview, l'acteur a commenté sa collection en ces termes: "Ne la prenez pas trop au sérieux, ce n'est pas la ligne de sport de J.Lo!" C'est sûr, on ne risque pas de les confondre...

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité