sabato

Fête des Mères: 12 cadeaux originaux créés par des femmes

Ensemble de piques à cocktail en cuivre, Aerin

Même si l'on devrait témoigner notre amour toute l'année, c'est tout de même sympathique de chouchouter nos mamans pour leur fête. Choix de cadeaux esthétiques.

Windows of Bo Bardi, Destroyers/Builders

Windows of Bo Bardi, Destroyers/Builders

Imposant mais doux? L’univers de Linde Freya Tangelder prouve que c’est parfaitement compatible. La designer n’hésite pas à détruire des concepts pour les reconstruire dans ses studios de design à Anvers et Bruxelles. Ses tables basses sont inspirées de l’immeuble SESC Pompeia de l’architecte brutaliste italo-brésilienne Lina Bo Bardi. Le langage formel des fenêtres du bâtiment de São Paulo a donné vie à des pièces statement aux allures organiques pour la maison. À partir de 1168 euro, www.destroyersbuilders.com.

Eau des Merveilles, Hermès

Eau des Merveilles, Hermès

Bien que ce soit principalement des femmes qui le portent, c’est un petit club masculin exclusif (et de préférence originaire de Grasse, capitale du parfum) qui dirigeait la création de jus de luxe, jusqu’à l’arrivée de Christine Nagel. On ne sait pas encore s’il faudra se contenter cet été de rêver à la mer, mais la dernière création de l’architecte de l’invisible pour l’une des plus célèbres maisons de luxe françaises est une merveille parfumée aux notes de baies de genièvre et de patchouli évoquant la fraîcheur des galets de la plage. À partir de 63 euros les 30 ml, www.hermes.com.

'Love Handles', Anissa Kermiche

‘Love Handles’, Anissa Kermiche

Bien qu’elle crée principalement des bijoux, cette saison, ce sont les objets d’intérieur voluptueux de cette designer franco-algérienne qui font fureur sur Instagram. En moins d’un an, plus d’un millier de ses objets féminins, colorés et sensuels ont été vendus chez le retailer en ligne de luxe Matches Fashion. Tout comme Matisse, elle estime que les courbes méritent d’être sur un piédestal: "Les médias nous submergent d’images faussées du corps féminin. Je trouve que le naturel et l’asymétrie sont plus agréables à l’œil." 377 euros, www.anissakermiche.com.

Bague et boucles d'oreilles, Laurence Delvallez

Bague et boucles d’oreilles, Laurence Delvallez

Les boucles d’oreilles accrocheuses sont sa marque de fabrique. Cette designer belge, née à Waregem, crée des bijoux à la fois grands et légers, accrocheurs par leur modèle et doux par leur forme et leur finition. Pour cette puriste, c’est "l’identité féminine ultime: naturelle, élégante et chaleureuse". Et comme si elle avait sorti sa boule de cristal, elle a baptisé sa dernière collection ‘Serenity’. 39 et 139 euros, www.laurencedelvallez.be

Limited-edition print, Marylène Madou

Limited-edition print, Marylène Madou

Les imprimés de cette designer textile belge sont de véritables petites œuvres d’art. Au sens propre du terme, parce que ces imprimés détaillés, romantiques et ludiques (un teckel dans des fleurs, ça vous tente?) font de chaque foulard une œuvre d’art en soi. Et comme il serait dommage d’encadrer un foulard alors qu’il est fait pour être porté, la designer et peintre revient à la base: pour le troisième anniversaire de sa marque, la créatrice a enfin conçu une série à exposer chez soi. 60 euros, www.marylenemadou.com.

 Table basse 'Soap', Sabine Marcelis chez Etage Projects

Tables basses ‘Soap’, Sabine Marcelis chez Etage Projects

Le matériau faisait un peu cheap quand cette créatrice néo-zélandaise et néerlandaise s’en est emparée pour en a fait sa marque de fabrique. En effet, la résine brillante était destinée aux stands d’exposition des foires industrielles. Mais elle n’en avait cure, et à juste titre. Depuis Rotterdam, avec ses meubles et luminaires aux couleurs cocktail, elle a apporté de la couleur dans le circuit international du design. Qui a été tellement impressionné que la designer a été proclamée ‘Wallpaper Designer of the Year’ en 2020. Prix sur demande, www.etageprojects.com

Peekaboo 'Iconic Mini', Fendi

Peekaboo ‘Iconic Mini’, Fendi

À la disparition de Karl Lagerfeld l’année dernière, on se demandait quel serait l’avenir de l’autre maison dont il était également directeur artistique. Aujourd’hui, on se demande plutôt pourquoi Silvia (dont le nom de famille est l’un des labels de luxe italiens les plus célèbres), n’a pas pris la relève plus tôt. En deux saisons seulement, cette ‘mater familias’ a transformé la maison romaine en un nouvel univers féminin tout sauf classique, regorgeant de couleurs et de formes douces, avec des imprimés floraux déjà iconiques. 2600 euros, www.fendi.com

'The Wildbird Family', La Double J

‘The Wildbird Family’, La Double J

Si le minimalisme et les monochromes ne sont pas votre tasse de thé, vous trouverez votre ‘partner in crime’ en la personne d’une ancienne journaliste américaine qui a offert une nouvelle vie à des tissus italiens vintage. Elle a commencé par des robes, mais son univers, peuplé de ‘Great Gorgeous Girls’, s’est rapidement transformé en collection lifestyle: vêtements, draps, coussins et vaisselle arborant des imprimés saisonniers tels que ‘Goddesses’ (inspirés du livre Penguin ‘Great Goddesses’ consacré à la mythologie féminine). Prix sur demande, www.ladoublej.com

Bracelets/bague, D'heygere

Bracelets/bague D’heygere, label de Stéphanie D’heygere

Après avoir créé des bijoux pour de grandes maisons de mode telles que Maison Margiela, Jacquemus et A.P.C., cette jeune Belge de Paris a suivi sa voie en fondant sa propre marque. Chez elle, rien n’est ce qu’on croit: les bagues classiques se transforment en étonnants bracelets ou en étranges boucles d’oreilles. Pour une fois, le surréalisme à la belge peut faire notre fierté! 420 euros, dheygere.com

Bague ‘Rosalia', Fabienne Kriwin

Bague ‘Rosalia’, Fabienne Kriwin

Améthyste, aigue-marine, onyx, quartz... cette Bruxelloise aime les pierres! En quoi diffère-t-elle des autres créateurs de bijoux? Au lieu de placer les pierres précieuses au centre de l’attention, comme le pavé typique des bagues de fiançailles, la créatrice préfère un luxe subtil, plus conforme à l’esthétique de ses clientes qui affichent le charme discret de la bourgeoisie.. 2574 euros, www.fabiennekriwin.com

Clip d'oreille avec pierres Swarovski, Fenty

Clip d’oreille avec pierres Swarovski, Fenty

Un tube innocent à l’adolescence, la médiatisation pour ses relations mal choisies (violence) et ses mauvaises habitudes (le cannabis était alors à peine légal), elle n’était pas destinée à marquer son temps. Sauf que pas du tout: ses mains tatouées ont fini par détrôner Queen Be (Beyoncé NDLR) en termes de chiffre d’affaires et d’influence. Bien plus que les beats musicaux, elle marque aujourd’hui le rythme de la mode avec Fenty, sa ligne soutenue par LVMH250 euros, www.fenty.com

Ensemble de piques à cocktail, Aerin

Ensemble de piques à cocktail en cuivre, Aerin

Si Estée Lauder avait l’ambition de rendre votre peau resplendissante, c’est à votre intérieur que sa petite-fille veut offrir ce subtil lifting. Cette dernière est connue non seulement en tant que directrice artistique d’Estée Lauder, mais aussi pour sa ligne home de luxe. Afin de ‘rendre la vie plus belle’, l’Américaine conçoit même les plus petits objets, une philosophie du ‘small is beautiful’ raffinée et détaillée. 305 euros, www.matchesfashion.com

Lire également

Publicité
Publicité