sabato

Find-It-Bag: Les sacs modulaires d'Eline De Rop

La première collection SAM de Eline De Rop compte 80 modèles qui sont distribués quasi exclusivement en ligne. ©Sem Shayne

L’idée lui vient le jour où, pour la énième fois, elle ne retrouvait pas son trousseau de clés dans le fond de son sac plein à craquer. Eline De Rop a depuis lancé SAM Series: un concept “vie facile” novateur.

Pratique d’avoir une cousine à la fois musicienne, actrice et modèle! La créatrice d’accessoires Eline De Rop n’a donc pas hésité à faire appel à Sylvie Kreusch pour son lookbook.

"Je faisais des ceintures et des colliers depuis un certain temps, mais comme j’égarais souvent mes affaires, j’ai décidé de me créer un sac qui réponde à ce problème. Il fallait qu’il ait l’air solide et pas trop fi-fille; je n’aime pas les sacs que l’on doit porter à la main, c’est encombrant."

©cvc

Le résultat a été baptisé SAM, soit ‘Series of Aesthetic Manufacturing’. De quoi s’agit-il? C’est une ceinture sur laquelle on peut placer autant de pochettes qu’on souhaite.

"Sur la ‘body belt’, on peut accrocher différents mini sacs pour ranger et classer ses affaires: un smartphone, des clés, un porte-monnaie, des cigarettes (rires), que sais-je? Je trouve ce principe modulaire important. Il faut avoir la possibilité d’adapter son sac en fonction de l’occasion ou de son humeur. D’ailleurs, chez moi, il n’y a que des meubles modulaires."

Pour elle et lui

©Sem Shayne

La créatrice voulait un sac ludique, mais avec autant de classe qu’un modèle ancien. Pour cela, le choix des couleurs et la qualité de la finition sont essentiels. La production a été faite en Espagne (Andalousie).

"Une partie de ma famille vit là-bas. Il s’est avéré qu’il y avait beaucoup d’ateliers de travail du cuir dans la petite ville d’Ubrique. C’est là que se trouve un atelier Louis Vuitton, entre autres, une référence. Finalement, pour des raisons pratiques, la prochaine collection sera produite au Portugal, où les coûts sont moins élevés en plus."

©Sem Shayne

La première collection compte 80 modèles et les ventes vont bon train. Actuellement, ces produits sont distribués quasi exclusivement en ligne, mais on les trouve aussi dans une boutique aux Pays-Bas, dont elle a rencontré la propriétaire par hasard. Elle aimerait présenter sa seconde collection à Paris, mais elle doit d’abord vérifier si la structure des coûts le permet.

SAM peut être porté aussi bien par les femmes que par les hommes, mais la collection ne peut pas être qualifiée d’unisexe: "Mon style est un peu masculin, mais il ne faut pas chercher plus loin."

©cvc

Pour l’instant, la créatrice a l’ambition de lancer une collection par an, qu’elle compte étoffer avec davantage d’accessoires, de matières et de possibilités. "Je ne veux pas me limiter car je tiens à ce que SAM devienne une entreprise." Avec un diplôme de business management en poche, ça devrait marcher!

La première collection de sacs d’Eline De Rop compte 80 pièces et peut être portée aussi bien par les femmes que par les hommes.

Lire également

Publicité
Publicité