sabato

La patte belge à la Fashion Week de Paris

©Photo News

Sept créateurs et/ou labels du plat pays ont signé quelques remarquables défilés à Paris: les grands couturiers tels que Ann Demeulemeester, Dries Van Noten et Christian Wijnants, mais aussi les futurs grands tels que Glenn Martens pour Y/Project et Cédric Charlier. Petit tour d'horizon.

1. Glenn Martens pour Y/Project: sortir de la rue

©AFP

Moins de streetwear et plus de chicwear chez le Belge Glenn Martens pour la marque parisienne Y/Project. Spottés: les sacs harmonica et les grands boucles d'oreilles.

2. Dries Van Noten: la main verte

©Photo News

Dries Van Noten a fleuri son 'catwalk'. Les manteaux, les robes et les boots étaient animés de roses, de dahlias et de delphiniums. Ces imprimés ont été inspirés par les photos de fleurs prises l'automne dernier dans les jardins du créateur.  

3. Haider Ackermann: net et graphique

©Photo News

Si le label fondé à Anvers par le créateur franco-colombien Haider Ackermann a fait défiler des mannequins féminins et masculins, sa collection n'est pourtant pas unisexe. Il faut voir les choses ainsi: il s'agit plutôt de vêtements que l’on peut s’échanger. Les matières sont les mêmes pour les deux genres, mais les imprimés diffèrent. En résulte ainsi une collection graphique toute en noir, rouge et blanc.

4. Ann Demeulemeester: apparition de la couleur

©Gil-Gonzalez Alain/ABACA

Pour le label belge Ann Demeulemeester, le designer parisien Sébastien Meuniera fait entrer la couleur dans la palette qui a fait sa signature: on passe donc du noir et blanc aux rouge, rose, iolet et vert anis.

5. Cédric Charlier: envol des oiseaux

©Gil-Gonzalez Alain/ABACA

Après deux ans d'absence, Cédric Charlier est enfin de retour à Paris avec une collection inspirée des oiseaux, symboles de liberté et de spiritualité. Spottés: les sacs et les ceintures décorés de plumes, les imprimés perruches et hirondelles.

6. Christian Wijnants: imprimés colorés

©Gil-Gonzalez Alain/ABACA

C’est dans l'hôtel particulier Salomon de Rothschild du XVIIIème siècle que le créateur belge a présenté une collection où les imprimés graphiques et floraux donnent le change aux à-plats de couleurs intenses (parme, gris, orange, ciel). 

7. Olivier Theyskens: le drame en noir

©BELGAIMAGE

C’est à l'Hôtel de Bourriene, en pleine rénovation, que le designer Olivier Theyskens a présenté une série de silhouettes noires ceinturées. Spottés: les manteaux épaules XXL et les robes structurées comme des cuirasses. 

Lire également

Publicité
Publicité