Le samedi de Tom Eerebout, le styliste de Lady Gaga

Le samedi du styliste Tom Eerebout: méditer sous la douche, jouer une partie de Monopoly avec des amis et s’endormir au son du tonnerre.

"Comme je travaille à la maison, j’ai du mal à décrocher le samedi", explique Tom Eerebout (35 ans), le styliste de Lady Gaga, Rita Ora et Sylvie Kreusch. Son dernier fait d’armes? Une paire de lunettes solaires pour l’entreprise belge Komono, un hommage à Kurt Cobain. Par ailleurs, il continue à mener son activité de styliste pour l’Uomo Vogue et le Vogue Italia. À l’occasion du dernier Met Gala à New York, l’événement le plus glamour de la mode, il a habillé la chanteuse-actrice Rita Ora et l’actrice suédoise Rebecca Ferguson. Sans oublier le styling des spectacles de Lady Gaga à Las Vegas.

10h00 – "Le week-end, j’essaie de faire la grasse matinée: je me lève vers 10 heures."

Publicité
Publicité

10h15 – "Je ne suis pas un adepte du petit-déjeuner, contrairement à mon mari Joost (Vandebrug, NDLR). Pendant longtemps, mon petit-déjeuner c’était une cigarette et un verre d’eau. Aujourd’hui, c’est œuf sur toast à l’avocat."

10h45 – "J’aime prendre une très longue douche: l’eau m’apaise. Ensuite, je m’assieds par terre, un cristal à la main, et je médite."

Publicité
Publicité
Julie Kegels | "La banalité, la laideur et les clichés sont des sources d’inspiration"
La dernière création de Tom Eerebout: Une paire de lunettes solaires pour l’entreprise belge Komono, un hommage à Kurt Cobain.
"Pour créer les lunettes de soleil de Komono, je me suis inspiré d’un modèle que portait Kurt Cobain. J’ai préféré un blanc terne, comme si elles avaient traîné dans un placard."
Tom Eerebout
Styliste

11h30 – "Je fais un saut à l’atelier de Joost, pour voir son nouveau travail. J’essaie de faire des commentaires pertinents, ce qu’il apprécie."

12h00 – "Nous nous rendons ensuite au Sint-Anna Bos sur la Linkeroever, un endroit en partie détruit: c’est là que nous promenons Joey, Woest et Bruno, nos trois chiens."

12h45 – "Si j’y suis à temps, je vais au marché sur la Theaterplein pour acheter des fleurs. Ensuite, je fais un tour chez Luddites, qui propose une belle sélection de livres en anglais. Depuis que j’ai vécu à Londres, je pense en anglais — et mon arrière-grand-mère était anglaise! Nous ne prenons pas de lunch, car nous avons déjà pris un copieux petit-déjeuner!" (rires)

Edouard Simoens | "À Knokke, l’art se vit de manière décontractée"
La librairie que Tom Eerebout fréquente, Luddites à Anvers, lui propose une belle sélection de livres en anglais.
©Jef Jacobs

14h00 – "L’après-midi, je travaille un peu. Pour créer les lunettes de soleil de Komono, je me suis inspiré d’un modèle que portait Kurt Cobain. J’ai préféré le modifier, car je ne voulais pas qu’elles soient d’un blanc net comme les siennes, mais d’un blanc terne, comme si elles avaient traîné dans un placard."

14h30 – "Joost a exposé à la galerie Ingrid Deuss à Anvers. C’est toujours sympa d’y faire un saut. J’aime aussi aller au KMSKA ou à la galerie de Sofie Van de Velde, une grande amie."

15h30 – "S’il pleut, j’aime m’installer avec un livre dans le salon. J’adore les ‘ghost stories’, des romans typiques de l’époque victorienne."

17h30 – "J’aime recevoir. Je cuisine toutes sortes de choses sans aucune logique — et je ne veux pas qu’on m’aide. Nous avons une grande maison où nous pouvons accueillir beaucoup d’amis: c’est à la fois la nôtre et celle de notre famille de cœur. Une maison ouverte, avec deux chambres d’amis, comme ça ceux qui le souhaitent peuvent rester pour la nuit."

21h00 – "J’aime les jeux de société, contrairement à certains. Sylvie Kreusch, par exemple, a été légèrement traumatisée par ces séances et ne veut plus jouer quand elle vient ici. (rires) Je sors très peu. Les voyages incessants ont un peu gâché ce plaisir: l’ambiance et le lieu doivent vraiment être exceptionnels pour me tenter. De temps en temps, nous allons à De Studio, si Anneke d’AF Vandevorst y est. Ou au Leienpaleis, si la musicienne et mannequin Kim Peers est aux platines."

Jules François Crahay, le couturier belge oublié
Tom Eerebout: "J’aime me coucher tôt. Une fois couché, j’aime écouter des sons d’orage: ces bruits ont le pouvoir de me calmer."

22h00 – "La soirée se termine toujours dans notre bibliothèque. Joost, quelques amis et moi nous installons confortablement dans le canapé ou sur le sol. Nous allumons des bougies et regardons ‘Arabesque’ en DVD."

22h45 – "Depuis peu, j’aime me coucher tôt. Les smartphones sont interdits, comme de parler travail ou finances. Ce n’est pas le samedi le plus débridé et rock’n’roll que l’on puisse imaginer! Une fois couché, j’aime écouter des sons d’orage: ces bruits ont le pouvoir de me calmer. Bon, le son de la machine à laver le linge a le même effet sur moi! (rires)"

Publicité