sabato

Merry Brexit: dernier shopping à l'ancienne à Londres

©© kasto

L’année prochaine, faudra-t-il demander un visa pour aller à Londres? Et combien coûtera une boîte de thé Fortnum & Mason? Ou un sac Stella McCartney? Sabato a pris les devants et vous a concocté le shopping trip en suivant les meilleures adresses de la capitale britannique en toute insouciance. The time is now.

1. To eat / Cuisine hispano-mexicaine

©rv

Ces derniers mois, les travaux du nouvel hôtel The Standard, à King’s Cross, avançaient bien. Cependant, le restaurant, qui vient d’ouvrir au dixième étage du même hôtel, est encore plus hype. Son nom: Decimo. Sa cuisine: hispano-mexicaine. Son chef: Peter Sanchez-Iglesias, propriétaire de deux restaurants étoilés à Bristol. Certains trouvent ses préparations délicieuses, d’autres n’avaient jamais vu un aussi bel intérieur seventies, d’autres encore matent la vue imprenable sur la gare de St Pancras. Cependant, tous sont soumis à la même contrainte: réserver sa table longtemps à l’avance.

Decimo, The Standard, 10 Argyle Street.

2. To shop / Label de mode danois

©Klaus L Moeller

Le danois Ganni est sans doute un des labels de mode les plus désirables du moment. Il aligne 22 points de vente au Danemark, Norvège, Suède et Londres, bientôt suivis par New York et L.A., avant la fin de l’année. Les architectes de l’agence Stamuli, basée à Copenhague, ont doté la boutique londonienne d’un intérieur pastel inspiré de la maison des fondateurs, le couple formé par Ditte et Nicolaj Reffstrup.

Ganni, 36 Beak Street.

3. To shop / Faire la file pour un sérum

©rv

Le label de cosmétiques le plus branché des États-Unis débarque à Londres. Glossier a été fondé en 2010 par Emily Weiss, auteur du blog beauté ‘Into the Gloss'. Dans l’intervalle, c’est devenu une marque culte pour tout ce qui est sérums, crèmes de jour, masques et sprays. Jusqu’au 9 février, le pop-up de Glossier, sur Floral Street, sera entièrement placé sous le thème des fleurs. De plus, c’est ici (et seulement ici) qu’il sera possible d’acheter un parapluie Glossier.

Pop-up Glossier, jusqu’au 9 février, 13, Floral Street.

4. To drink / Bar à champagne dans un Tram

©rv

Pendant les fêtes, la maison de champagne Veuve Clicquot prendra ses quartiers chez Selfridges où elle installera un concept store, un outil de personnalisation et un tram. Le concept store propose toutes sortes d’objets Veuve Clicquot et, bien sûr, du champagne. Grâce à l’outil de personnalisation, ses cadeaux porteront le nom de l’heureux destinataire. En attendant que ce petit travail soit terminé, le bar ‘Le tram’ invite à déguster une coupe de Veuve Clicquot. Si ce n’est pas un shopping de rêve!

Bar à champagne Veuve Clicquot ‘Le Tram’ au niveau G du Selfridges, 400 Oxford Street.

5. To shop / Nigel Farage, version jouet pour chien-chien

©rv

Quand on a envie de ramener un souvenirs de Londres, on n’a le choix qu’entre une boîte de sablés, une boîte de thé, un T-shirt ‘I Love London’ ou un porte-clés Big Ben. Pour celles et ceux qui cherchent plus d’originalité, un passage par la boutique We Built This City s’impose. Établie depuis des années dans la légendaire Carnaby Street, elle vient de s’installer dans un autre bâtiment, toujours dans la même rue. On y trouve des pin’s reine Elizabeth, des joujoux pour le chien en forme de Nigel Farage ou un poster de ‘Belton’ John, le chanteur qui vous rappelle de boucler votre ceinture de sécurité en voiture. Absurde, n’est-il pas?

We Built This City, 57 Carnaby Street.

6. To sleep / Art déco pour Heston Blumenthal

©rv

Ce fut la plus grande rénovation de ses 117 ans, mais aussi la plus difficile: un incendie ayant éclaté en pleine rénovation de l’hôtel Mandarin Oriental, pratiquement tout a dû être repris à zéro. Les travaux ont finalement été achevés l’été dernier et l’hôtel a rouvert ses portes dans toute sa splendeur. L’intérieur est inspiré du début du XXe siècle, les beaux jours de l’industrie du voyage, avec une profusion d’Art déco, de miroirs et de lustres gigantesques, de tapisseries en soie peintes à la main et de marbres. Le spa et les deux restaurants (dont un sous la houlette de Heston Blumenthal) ont également été rénovés.

Mandarin Oriental-hotel, 66 Knightsbridge. 

7. To shop / La plus belle librairie

©In Pictures via Getty Images

Vous ne savez toujours pas que penser du Brexit? Quelques livres spécialisés vous apporteront (peut-être) des éclaircissements! Si la librairie la plus connue de Londres est celle de Notting Hill (qui a inspiré celle du film éponyme), la plus belle se trouve à Marylebone. Le flagship store de Daunt Books est installé dans un magnifique édifice édouardien, qui abritait déjà une librairie en 1910. La grandeur de la littérature et de la poésie anglaises s’incarne ici dans un décor de galeries en chêne et de superbes vitraux. L’endroit idéal pour faire le plein de littérature anglaise, dont vous profiterez encore longtemps après le Brexit!

Daunt Books, 84 Marylebone High Street.

8. To shop / Éditions exclusives

©rv

Comment combiner les clics et les briques? En d’autres termes: comment convaincre les acheteurs en ligne de se déplacer dans un point de vente?

Tel est l’exercice auquel se livre Adidas avec son tout nouveau magasin sur Oxford Street. Il compte plus d’une centaine de ‘digitale touch points’, des endroits spécifiques où l’on peut demander des informations via l’app Adidas: couleurs supplémentaires, stock du magasin, collaborations spéciales prévues...

Le magasin dispose également d’un MakerLab qui vous permet de personnaliser les produits à votre goût. Afin de le distinguer des autres flagship stores Adidas dans le monde, la marque de sport propose les éditions londoniennes exclusives d’un très grand nombre de chaussures et de vêtements de sport.

Adidas, 415-419 Oxford Street.

9. To shop / graffitis coréens

©rv

Ne vous laissez pas décourager par le

slogan ‘This is not a shop’ qui s’allume au moment où vous entrez dans la nouvelle boutique Samsung de King’s Cross. Vous pouvez bien évidemment faire du shopping (comme si quelqu’un allait vous l’interdire!), mais les spécialistes du marketing du géant coréen ne souhaitent exercer aucune pression sur ceux qui souhaitent découvrir leur tout nouvel ‘experience center’. En effet, ici, tester est plus important qu’acheter. Et que peut-on tester? Le nouveau Galaxy Note 10, bien sûr, mais aussi la réalité virtuelle et les graffitis numériques que l’on peut vaporiser sur les murs avant d’appuyer sur ... delete.

Samsung KX, Coal Drops Yard (à l’endroit où les deux toits se rejoignent).

10. To eat / lunch en bonne compagnie

©rv

Le grand magasin légendaire de Londres, Harrods, a prévu de rénover en profondeur tous ses départements, sur une période de dix ans. Premiers visés: les food halls qui, ces deux dernières années, ont été pris en main par une imposante équipe de décorateurs et de restaurateurs. Et, pour commencer, le fabuleux Dining Hall, qui a rouvert ses portes il y a quelques mois. Cette superbe salle ornée de carreaux Art déco abrite aujourd’hui un restaurant de sea food, un bar à sushis, un gril, un bar à pâtes et, en son centre, un vaste comptoir à vin.

Harrods, 87-135, Brompton Road.

 

Eurostar rallie jusqu’à dix fois par jour Bruxelles au cœur de Londres en un peu moins de 2 heures. 

Lire également

Publicité
Publicité