Pharrell Williams donne à Louis Vuitton une dose de joie (et beaucoup de logos)

Pharrell Williams n'a pas loupé ses débuts pour Louis Vuitton. Avec un défilé au Pont Neuf à Paris et une apparition surprise de Jay-Z, il a transformé un défilé de mode en véritable show.

Rien de tel qu'une pincée de mystère pour pimenter une fête exclusive. Les invités au défilé de Louis Vuitton n'avaient reçu que des coordonnées Google Maps et une heure: un bateau sur la Seine les emmènerait à l'endroit secret du défilé.

Ceux qui ont eu la chance d'obtenir une invitation sont montés à bord, sous l'œil approbateur de Rihanna, qui regardait la foule depuis l'affiche publicitaire Louis Vuitton d'un mètre de haut au Musée d'Orsay - dévoilée il y a quelques jours en guise de teaser pour le défilé.

Publicité
Publicité
Le show prenait place sur le Pont Neuf, à Paris.
©Louis Vuitton

Podium d'or

Les critiques qui se demandaient si Pharrell Williams, musicien et producteur avant tout, savait tricoter des pulls ou dessiner des motifs, ont vite compris ce que son statut lui permettait d'obtenir: faire en sorte qu'une partie du centre de Paris soit complètement fermée, qu'un pont soit transformé en podium doré et qu'un défilé de stars avec Beyoncé, Lewis Hamilton et Zendaya brille au premier rang. Mais encore: que son ami Jay-Z vienne donner un concert surprise sur le Pont Neuf en guise de clôture.

Le premier rang du défilé comportait son lot de stars, proches du créateur.
©Louis Vuitton

C'est peut-être déjà la première grande réussite de Williams chez Louis Vuitton: tout comme le Superbowl attire des millions de téléspectateurs qui n'ont généralement rien à voir avec le football américain, il a transformé le début de la semaine de la mode masculine en une célébration pour un public de millions de personnes (qui ont pu suivre l'événement de L.A. à Dubaï en passant par Séoul grâce à la diffusion en direct).

Publicité
Publicité

Il est intéressant de voir comment les habitants des immeubles autour du Pont Neuf se sont accrochés à leurs fenêtres, ont pris des photos et se sont tenus sur leurs balcons pour danser allégrement sur "Happy", la chanson contagieuse que Williams a enregistrée avec la chorale de gospel Voices of Fire.

"Damoflage"

Avec la nomination de Pharrell Williams, Louis Vuitton se positionne explicitement comme une marque de luxe qui ne veut pas se limiter au 1%. Cette volonté semblait déjà clairement reflétée sur le podium. En bref: il y avait beaucoup de choses. Une collection étendue qui semblait vouloir offrir quelque chose à chacun: il y avait de beaux costumes, des manteaux longs classiques, mais aussi des silhouettes streetwear et des jeans.

Publicité
Pharrell Williams a dévoilé son nouveau motif, le "damoflage".
©Louis Vuitton

Des hommes en jupe, des femmes en costume. Beaucoup de logos, bien sûr, même dans des incarnations originales et nouvelles comme le "damoflage" - un mélange du damier classique de LV et d'un imprimé camouflage. Et surtout: beaucoup d'accessoires - chaque mannequin portait trois sacs à main, ainsi que des lunettes de soleil et une casquette. Une démarche commerciale astucieuse, pour que tous ceux qui sont sous le charme du facteur Pharrell puissent commencer à convoiter et à économiser.