Publicité
sabato

Ion Adventure Hotel, parc national de Thingvellir, Islande

©Design Hotels™

Le Ion Adventure Hotel a posé ses valises sur le site d’une ancienne centrale électrique.

CHECK-IN Le décor idéal pour un film de science-fiction: un paysage de lave recouvert de lichen rugueux, sous un ciel noir d’encre, ponctué par les éclairs verts des aurores boréales. Le Ion Adventure Hotel est tout aussi futuriste: construit dans une ancienne centrale électrique, le bâtiment repose sur des poteaux en béton plantés dans la paroi rocheuse. Un univers étrange, à seulement 30 kilomètres de Reykjavik, la capitale islandaise.

GET A ROOM Le studio de design Minarc a opté pour un look minimaliste, en suivant la recette classique: murs en béton, sols en bois, lampes industrielles et meubles design épurés. Cela semble un peu spartiate, mais correspond parfaitement à la force primitive et brute du site. Avec des douches à économie d’eau, des lavabos fabriqués à partir de pneus de voiture recyclés et des produits de soin zéro déchet, l’écologie tient lieu de fil rouge.

AVENTURE À deux pas de l’hôtel, on pourra faire de la plongée sous la glace dans les grottes souterraines, à l’endroit même où les plaques tectoniques eurasienne et nord-américaine se rencontrent. D’autres hotspots (au sens propre) sont un volcan et ses geysers, dont l’un alimente la piscine en eau chaude soufrée. Et, bien sûr, le bar panoramique, d’où l’on observera la danse des aurores boréales.

CHECK-OUT À partir de 295 euros la nuit pour deux personnes.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité