Publicité
sabato

Tainaron Blue Retreat, Péloponnèse, Grèce

©George Messaritakis

la tour fortifiée du Tainaron Blue Retreat se dresse à 150 mètres au-dessus de la mer. Une vue à couper le souffle.

©George Messaritakis

CHECK-IN Terre aride et austère au relief abrupt, la péninsule du Magne, au sud du Péloponnèse, est à mille lieues des petites maisons blanches de Santorin et des plages de Mykonos: ici, on est au bout du monde. Les Grecs de l’Antiquité croyaient à la vie après la mort et vénéraient le maître des enfers, Hadès, frère aîné de Zeus et de Poséidon. Ils considéraient le cap de Tainaron comme l’une des portes de l’enfer. Quand on admire la vue, belle ironie, non?

GET A ROOM On l’aperçoit de loin: la tour fortifiée du Tainaron Blue Retreat se dresse à 150 mètres au-dessus de la mer. Une vue à couper le souffle, une piscine qui déborde à l’infini, trois chambres dépouillées mais bien pensées, une table d’hôtes raffinée: c’est peut-être l’adresse la plus exquise et exclusive de Grèce, invitant à la contemplation, loin de tout. Mais en faut-il plus?

UP THE LADDER La traditionnelle «xemonia» du XIXème siècle a été transformée -non sans peine- par un couple d’architectes originaires de la région passionnés, avec authenticité, sobriété et confort. La réglementation stricte de conservation a limité les modifications de la structure du bâtiment, de sorte que les architectes se sont concentrés sur la conservation des murs en pierre, intégrant le design ça et là. Attention, il vaut mieux garder l’œil ouvert, on doit se faufiler par un trou de souris afin d’atteindre les pièces reliées entre elles par des échelles.

CHECK-OUT À partir de 200 euros la nuit pour deux personnes, petit-déjeuner compris (deux nuits minimum).

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité