Publicité
sabato

The Pavilions, Pokhara, Népal

©Iana Ianakieva

L’énergie renouvelable et une politique zéro déchet très stricte dans L’Himalaya.

©Iana Ianakieva

CHECK-IN L’Himalaya figure en bonne place sur la bucket list de nombreux accros du voyage. Hélas, avec l’afflux de touristes, la pollution y a également atteint des sommets, ainsi qu’en témoignent les montagnes de déchets sur l’Everest. Mais pas au Pavilions, où tout marche à l’énergie renouvelable et où l’on applique une politique zéro déchet très stricte. Une partie importante des bénéfices est reversée à des organisations caritatives locales.

GET A ROOM 14 villas, toutes avec vue sur l’imposant massif de l’Annapurna, sont réparties autour d’un club-house central avec piscine. À l’intérieur, c’est la grande fenêtre qui capte l’attention, mais les artefacts traditionnels népalais sont aussi intrigants. Quelques kilomètres plus loin, le complexe loue huit tentes de glamping au milieu des rizières, accessibles uniquement en bateau ou au terme d’une randonnée dans la jungle.

NAMASTÉ ALL DAY Après l’effort, on confie ses mollets endoloris par la marche aux mains expertes des thérapeutes du centre wellness, réputé pour être le plus grand du pays. Tous les produits du spa sont faits à partir d’herbes provenant de la ferme biologique de l’établissement, qui approvisionne également la cuisine en vitamines fraîches. Berceau du yoga, le Népal est aussi le lieu par excellence pour parfaire sa salutation au soleil, ici sous l’œil attentif d’un vétéran de la profession.

©Iana Ianakieva

CHECK-OUT À partir de 102 euros la nuit pour deux personnes.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité