Publicité
sabato

Shipwreck Lodge, Skeleton Coast, Namibie

L’architecture des Shipwreck Lodges fait penser à des carènes de navires échoués. ©Shawn van Eeden, Journeys Namibia

Pas un chat à l’horizon: on vient ici pour être coupé du monde, entre océan glacé et désert brûlant.

CHECK-IN La Namibie, c’est la découverte hors des sentiers battus de paysages comme sortis d’un film de science-fiction. À plus de 450 kilomètres de Windhoek, la capitale, un hôtel semble s’est échoué sur la Skeleton Coast: l’architecture du Shipwreck Lodge (accessible uniquement en 4x4) rappelle les carcasses des baleines et les carènes de navires échoués.

GET A ROOM Comme balayés par vents et marées, les dix chalets en bois de 85m² sur le sable de la plage ont été conçus par le cabinet d’architecture Nina Maritz Architects pour limiter au maximum l’empreinte écologique. Isolation issue du recyclage de bouteilles en plastique, énergie solaire, poêle à bois, traitement des eaux usées: la réflexion a même été jusqu’à prévoir le démontage complet du lodge en 2040. Pas un chat à l’horizon: on vient ici pour être coupé du monde, entre océan glacé et désert brûlant.

On vient au shipwreck lodge pour être coupé du monde, entre océan glacé et désert brûlant. ©Shawn van Eeden, Journeys Namibia

TO GIVE BACK Pour préserver l’héritage de deux tribus locales, les Ovahimba et les Ovaherero, le Shipwreck Lodge travaille en partenariat avec deux "communal conservancies" (il y en a 83 dans le pays) et leur verse mensuellement 8% de leurs bénéfices.

CHECK-OUT À partir de 685 euros la nuit pour deux personnes.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité