Publicité
sabato

Les Rolling Stones de la Racetrack Playa, Death Valley

©Shutterstock

États-Unis, 36° 40’ 52.68” N 117° 33’ 45.72” W

Sur le sol nu d’un lac asséché sont dessinées des lignes qui tournent à gauche ou à droite et ponctuées par une pierre. À l’œil nu, impossible de voir quoi que ce soit, mais, ici, les lignes sont tracées par le mouvement des pierres, millimètre après millimètre. En un an, l’une d’entre elles a parcouru 224 mètres, sans que quiconque lui vienne en aide.

Impossible, mais vrai. C’est tout le mystère des pierres mouvantes du site de la Racetrack Playa, à 1.130 mètres d’altitude, dans la Death Valley, aux États-Unis. Après en avoir intrigué plus d’un, ce seraient en réalité de fines couches de glace poussées par les vents puissants, qui embarquent avec elles les "rolling stones". (NW)

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité