3 adresses à Munich | Un nouvel hôtel palace et de nombreux divertissements

Du Rosewood, le nouvel hôtel du château de Neuhaus-Preysing, à une offre diversifiée de divertissements, voici nos trois hotspots à Munich.

Il n’y a pas que le Oktoberfest ou le Bayern. En abandonnant sa réputation de capitale bavaroise conservatrice, Munich donne du fil à retordre à Berlin, sa rivale. En l’espace de quelques décennies, la ville – que l’on peut rejoindre en moins de 7h en train de Bruxelles – s’est entièrement transformée et s’est ouverte aux piétons et aux cyclistes grâce à de nombreux espaces verts.

On aime particulièrement le quartier du Glockenbach avec ses cafés, boutiques d’art et galeries underground. Le quartier Schlachthofvierte, centré autour d’un abattoir encore en activité, est en pleine ébullition. Le "ventre de la ville", anciennement fort industrialisé, s’anime grâce aux restaurants tendance, discothèques et bars. Vous l’aurez compris, Munich n’a rien de prosaïque.

Publicité
Publicité

1 | Le Volkstheater

Si la réputation de la scène munichoise n’est plus à faire, le Volkstheater en est un des hauts lieux (fondé en 1903). Le théâtre est installé dans un bâtiment contemporain, devenu le point focal d’un quartier en pleine mutation.

Publicité
Publicité
Le Volkstheater.
©Baureferat
10 adresses à Cannes | Des hôtels, des restaurants et de la culture

2 | Rosewood

Dans le quartier Altstadt-Lehel, cet hôtel est le nouvel emblème de l’hospitalité munichoise. Installé dans l’ancien siège de la Banque d’État de Bavière et le Palais Neuhaus-Preysing, il offre 73 chambres et 59 suites, une brasserie, un bar, un wintergarten et un spa.

| Website | rosewoodhotels.com

Rosewood.
©Courtesy of Rosewood Hotels
Nos hôtels et restaurants préférés et d'autres bonnes adresses à Marseille

3 | Le Festival d’opéra de Munich

Organisé depuis 1875, le Festival d’opéra de Munich propose chaque année une richissime programmation d’opéra et de ballets, de soirées, de récitals, de concerts et deux opéras en plein air gratuits "Oper für Alle".

Du 28 juin au 31 juillet.
| Website | staatsoper.de

L'opéra de Munich.
©Shutterstock
Publicité