Des escapades loin du stress de la rentrée

Un petit séjour dans un manoir géorgien et son jardin anglais ou la découverte d’un nouvel hôtel à Lisbonne.

Tozeur, Tunisie: Arabesques nocturnes

©rv
Publicité

Le nouveau resort Anantara ouvrira ses portes cet hiver dans l’oasis saharienne de Tozeur, en Tunisie, où ont été tournés ‘Star Wars’ et ‘Indiana Jones'. Les 93 chambres, suites et villas avec piscine sont la version contemporaine du style “mille et une nuits”. Six restaurants, plusieurs piscines, un spa et même un souk complètent cette offre.

Prix sur demande. 

Lisbonne, Portugal: Nouveau look et celebrity chef

©rv

Quand l’hôtel Bairro Alto a ouvert ses portes, en 2005, il était le premier hôtel boutique de Lisbonne. Aujourd’hui, il se relooke: les chambres spacieuses ont été réaménagées et un nouveau restaurant a ouvert sur le rooftop, où officie le célèbre chef portugais Nuno Mendes – un nom que vous connaissez peut-être si vous avez dîné au restaurant étoilé Viajante à Londres. Un deuxième rooftop, tout en couleurs sobres et textures lisses, exclusivement réservé aux clients de l’hôtel, permet d’admirer la capitale lusitanienne de haut.

À partir de 265 euros la nuit. 

Somerset, Angleterre: Cidre et cheddar

©rv

L’hôtel sud-africain Babylonstoren, au cœur du triangle d’or des Winelands entre Stellenbosch, Paarl et Franschhoek, a enfin un petit frère en Angleterre, The Newt. Cet hôtel de charme a pris ses quartiers à Bruton, dans le comté du Somerset.

Dans ce manoir géorgien entouré d’un sublime jardin anglais, 23 chambres confortables ont été installées, ainsi qu’un spa enchanteur avec piscine intérieure et extérieure. Sur la propriété se trouve aussi une ferme où l’on produit du cidre et du cheddar, avec l’accent mis sur le local et le durable.

À partir de 330 euros la nuit et petit déjeuner.

Santorin, Grèce: Vue sur la caldeira

©rv

Sur l’île grecque de Santorin, la chaîne Design Hotels a ouvert trois nouvelles villas surplombant la caldeira dont les eaux d’un bleu azur sont à portée du regard. Comme les engins de construction ne pouvaient accéder au sommet des rochers escarpés, ces villas ont, pour ainsi dire, été “taillées” à la main.

Leur architecture est typique des Cyclades, et la palette de couleurs, dominée par les tons de blanc, de beige et de bois sombre, est apaisante. Côté table, les spécialités locales et les salades fraîches sont préparées par un chef dédié à la clientèle des villas.

À partir de 690 euros la nuit. 

Publicité
Sabato FR - Article Footer XF
Service Sponsorisée

Lire Plus