Minute, papillon! | Ocampo, Mexique

"Mais l’Amérique, l’Amérique, je veux l’avoir et je l’aurai", chantait Joe Dassin. À défaut de l’avoir, on peut la voir de plus près et plus nature que jamais.

Dès que l’Amérique du Nord se pare de ses teintes automnales, des millions de papillons monarques entament leur périple vers le centre du Mexique. C’est là que ces papillons passeront l’hiver, dans les hautes forêts de pin. Leur présence est si dense que ces arbres se parent d’une couleur orange flamboyante et que les branches ploient sous leur poids.

La réserve de biosphère du papillon monarque, située à environ 100 kilomètres au nord-ouest de Mexico city, est un excellent point d’observation de cette migration extraordinaire. Bien que l’on puisse admirer ce papillon migrateur en divers lieux, le sanctuaire El Rosario Butterfly, à Ocampo, demeure le site d’hivernage le plus renommé et le plus vaste. Les mois de janvier et février sont le moment idéal pour s’y rendre.

Publicité
Publicité

L’aspect le plus fascinant de cette migration réside dans le fait que les papillons qui entament ce périple ne reviendront jamais à leur point de départ. Le voyage, qui peut durer huit mois, est effectué par quatre générations successives. Comment les monarques parviennent-ils à retrouver le chemin vers leur site d’hivernage? Le mystère reste entier.

Publicité
Publicité
Publicité
Service Sponsorisée

Lire Plus