Piscines en pleine jungle | Semuc Champey, Guatemala

"Mais l’Amérique, l’Amérique, je veux l’avoir et je l’aurai", chantait Joe Dassin. À défaut de l’avoir, on peut la voir de plus près et plus nature que jamais.

Niché dans les montagnes guatémaltèques, le site de Semuc Champey se gagne au terme d’un long trajet sur des routes en mauvais état. Mais le pont naturel de calcaire au-dessus de la rivière Cahabón, en amont duquel se trouvent six bassins d’eau turquoise en cascade dans un cadre idyllique, entre des flancs de montagne escarpés et boisés, vaut largement le voyage.

Une randonnée de 45 minutes permet d’accéder à El Mirador et à sa vue phénoménale. On emprunte ensuite le sentier pour aller se baigner dans les bassins naturels, au cœur de la jungle.

Publicité
Publicité

Réserver une excursion n’apporte que peu de valeur ajoutée. La réserve se situe à environ 12 km au sud du village de Lanquín. Le trajet en navette jusqu’à Lanquín prend au moins 5 heures depuis Guatemala City; 6 heures depuis Antigua; 9 heures depuis Flores et 10 heures depuis le lac Atitlan.

Ensuite, il faut compter environ 45 minutes de trajet en 4x4 sur des chemins de terre pour atteindre les bassins, mais il est également possible d’y parvenir en 3 heures de marche environ, ce qui est loin d’être une corvée dans un tel cadre. Près du parc National se trouvent des endroits où loger.

Publicité
Publicité
Service Sponsorisée

Lire Plus