sabato

Se loger dans un superloft aux pieds du Cervin en Suisse

©Kat De Baerdemaeker

En Suisse, à l' ombre du Cervin, Heinz Julen -artiste, architecte, designer et enfant terrible- a imaginé le Backstage, une oeuvre d' art totale de dix-neuf pièces et un super loft de 600 mètres carrés où, de la structure en métal aux lits en passant par les luminaires, tout a été fait à la main.

"Juste maintenant que j'ai tellement de choses à faire! Avec la saison hivernale qui approche à grands pas... Et regardez-moi marcher!" Heinz Julen (54 ans), n'est pas de bonne humeur lorsque nous le rencontrons de grand matin dans le restaurant deux étoiles encore vide de son Backstage Hotel à Zermatt, en Suisse.

Julen porte un T-shirt blanc usé et avance sur des béquilles. "Un stupide accident de ski", explique-t-il. "C'est arrivé pendant la descente de ma montagne préférée, le Cervin. Quand j'étais enfant, je peignais cette montagne majestueuse, que je voyais depuis ma chambre dans la ferme d'alpage de mes parents. Regardez cette forme, elle est parfaite, non?" La descente de Julen l'était un peu moins.

©rv

À Zermatt, la famille Julen est un nom connu. Le père, August, était guide de montagne et réalisateur. Dans les années 50, il y a tourné ses premiers documentaires sur la station et le ski alpin. Ses trois filles, Vrony, Moni et Leni, sont toutes à la tête de restaurants et d'hôtels célèbres de Zermatt, tous conçus par leur jeune frère Heinz, qui doit du reste son prénom à un client américain de son guide de père: mister Heinz, de la famille du célèbre Ketchup.

"Lorsque j'étais enfant, je bricolais déjà avec un marteau, un burin et une machine à souder. C'est dans la ferme familiale qu'a germé le concept de 'Chez Vrony', le restaurant de montagne de ma soeur qui est devenu un des hauts-lieux du village. Je ressemble beaucoup à mon père, un créatif polyvalent.

Dès mon plus jeune âge, je fabriquais des lampes et des petits meubles avec du vieux bois et de la ferraille que je trouvais dans cette ferme d'alpage et aux alentours. Des passants achetaient mes petites oeuvres et ma tirelire se remplissait rapidement: très jeune, j'ai découvert que la créativité pouvait être rentable."

Cube lofts

©JOE.CONDRON

Sa première carte de visite créative professionnelle est le Vernissage, un club de danse doublé d'un cinéma et d' un espace d'exposition, qui ouvre ses portes au début des années 90 dans les caves de la ferme parentale pour devenir rapidement un des rendez-vous incontournables de la jet set à Zermatt. Avec son style baroque et ses lustres surdimensionnés faits de vieilles bobines de film, de chaînes et de matériel de plomberie, le Vernissage est un statement stylistique.

 Non seulement son atmosphère théâtrale et un brin kinky fait sensation dans ce village de montagne isolé, mais la programmation du cinéma est également très particulière: outre les nouveautés, on y projette des films cultes ainsi que les vieux documentaires en 8 mm tournés par son père.

Le Backstage Hotel baigne dans la même atmosphère. C'est une oeuvre d'art totale où, des pièces aux poignées de porte colorées, en passant par les meubles, Julen a tout conçu dans son style emblématique: une cacophonie d'acier, de panneaux de coffrage vernis, de velours ocre, de gigantesques lustres composés de violons, siphons de toilettes, plumes et couverts en argent, où l'on se croirait dans les coulisses chics d'une salle de concert.

Les chambres du Backstage Hotel ont une touche 'boudoir industriel' avec les sofas en velours rouge et leurs luminaires... complètement allumés. ©Kat De Baerdemaeker

"Quand j'ai créé cet endroit en 2010, je voulais rester fidèle au Vernissage, qui se trouve au sous-sol", explique Julen. "Je voulais garder la touche artistique. C'est pourquoi l'architecture, l'aménagement, le mobilier... en fait, tout ce qui se trouve dans cet hôtel a été conçu dans le même esprit. Autrement dit, un mélange de tradition, d'art et de culture, mais dans un style très contemporain. You love it or you hate it."

"Des rideaux de plusieurs mètres de haut délimitent le couloir menant aux chambres. Dix-neuf au total, dont six ' cube lofts' avec des fenêtres à double hauteur offrant une vue sur l' iconique Cervin. Toutes portent sa patte: les canapés violets, les lampes de chevet décorées de plumes d' autruche et les volumes de métal et verre leur donnent des allures de boudoirs industriels.

Les clients de l'hôtel ont accès gratuitement au spa et au cinéma du Vernissage. La galerie d'art et le Heinz Julen Shop, où l'artiste vend ses meubles et ses lustres, sont également ouverts aux non-résidents. Bien entendu, chacun est le bienvenu dans le restaurant deux étoiles After Seven où, pendant la saison de ski, officient les chefs Ivo Adams et Florian Neubauer, un ancien du Resto Dinner de Heston Blumenthal.

James Bond

De la construction en acier aux lampes en passant par les meubles et les lits, tout ce qu' on peut voir dans le Backstage Hotel a été fabriqué à la main dans l'atelier Julen, installé dans l'ancienne gare de Zermatt. Avec une de ses béquilles, l'artiste et propriétaire de l'hôtel montre une grande photographie en noir et blanc du bâtiment original de la gare.

"Maintenant, c'est mon atelier. Une partie de mon équipe est composée d' anciens plongeurs et des barmans du club Vernissage. Comme moi, ce sont tous des artisans autodidactes. Nous avons appris le métier en le pratiquant."

Après le Vernissage, c'est ' INTO the Hotel', plus connu sous le nom d' Omnia, qui ouvre ses portes en 2000. Julen a conçu cet hôtel design qui a fait couler beaucoup d'encre avec l'apport financier des héritiers du fabricant d'armoires USM. Un projet novateur, avec une cage d'ascenseur de verre traversant la roche, une piscine en inox digne de James Bond et un jacuzzi qu'un vérin fait sortir du toit."

Avec l'Omnia, Julen atteint ses limites: après sept semaines seulement, le spectaculaire complexe hôtelier est fermé en raison de vices de construction. "Avec l' Omnia, j'ai presque tout perdu: c'était l'enfer", se souvient-il.

Après la débâcle de l'Omnia, Julen se retire dans son atelier d'art et de meubles. Comme un fou, il réalise des installations et collages et se concentre sur la production de meubles et lustres pour des projets privés à l'étranger. "Dans mon art, je recherche l'essence, la vérité, une dimension métaphysique. Pour un de mes projets, j'ai réalisé des cubes en acier que j'ai lancés un par un du haut du Cervin. L' impact de la chute était différent pour chacun d' eux. Dans mon expérience, ce n'est pas moi, mais la montagne qui a créé la forme. Un peu comme la main de Dieu."

©Kat De Baerdemaeker

La nature en générale et le Cervin, en particulier dominent le travail de Heinz Julen. Sa nature profondément religieuse est également une constante. Au Backstage Hotel, les clients peuvent écouter un podcast sur la Genèse allongés sur des chaises longues doublées de velours rouge violacé brillant.

Le spa est inspiré de l'Ancien Testament, avec sept cubes sensoriels représentant l'histoire de la Création. On peut voir des projections du télescope Hubble de planètes et d'étoiles, et le plafond de la salle de relaxation avec lit à eau est décoré d'un détail de la chapelle Sixtine de Michel-Ange.

Jacuzzi à travers le toit

Zermatt a beau être depuis plusieurs dizaines d'années une destination jet set, l'atmosphère y est calme et détendue. Sauf pour Julen, qui y a construit un empire hôtelier. Aujourd'hui, il n'est pas seulement le propriétaire du 1818, le célèbre restaurant installé au pied de l'Omnia qu'il a réussi à sauver de la débâcle en 2000. À côté de celui-ci, il a ouvert le Snowboat Bar & Café. Plus tard, il a aménagé le Coeur des Alpes et le Suitenhotel Zurbriggen, les hôtels de ses soeurs.

Le luxueux Vernissage Chalet a ouvert ses portes aux amateurs de sports d'hiver en 2015. ©Kat De Baerdemaeker

Et, en 2015, c'était le Vernissage Chalet, une toute nouvelle maison de vacances luxueusement meublée où, en guise d'expérience ultime du Cervin, Julen a une fois de plus aménagé un jacuzzi traversant le toit. C'est ce dernier qui lui a permis d'oublier définitivement le traumatisme de l'Omnia.

Ses deux derniers projets sont le Matterhorn Focus, un hôtel cinq étoiles aménagé en 2017 au pied des remontées mécaniques, et le Backstage Luxury Loft, un espace de 600 mètres carrés pouvant accueillir dix personnes. Les hôtes y disposent de leur propre hammam, d'une salle de fitness et d'un home cinéma privé et bénéficient des services du personnel de maison ainsi que d'un service de restauration complet.

Mais tout cela a un prix: une semaine coûte environ 110.000 francs suisses (plus de 87.000 euros). Voilà qui devrait suffire à l'enfant terrible de l'hôtellerie de Zermatt pour payer les honoraires de son orthopédiste et de son kinésithérapeut chargés de le remettre sur pied dans les meilleurs délais.

Backstage Hotel & Vernissage, Hofmattstrasse 4 à 3920 Zermatt, Suisse. Tél. +41/27.966.69.69.70.  www.heinzjulen.com

Hotspots

Manger sur la piste

Chez Vrony
Sans aucun doute le restaurant d'altitude le plus prisé de Zermatt et des environs, tenu par Vrony Julen, soeur de Heinz, et son mari, Max. Décor original et emplacement exceptionnel. Réservation absolument indispensable.

Findlerhof
Restaurant d'altitude ultra convivial sur l'alpage, aux premières loges face au Cervin. 

Blatten
Pour se détendre au son d'une musique paisible sur la grande terrasse au pied du Matterhorn Glacier Paradise. 

Adler Hitta
Spritz et champagne coulent à flots. Superbe vue sur le Cervin depuis
la terrasse ensoleillée.

Après-ski

Cervo Bar Lounge
La terrasse ensoleillée du boutique-hôtel du même nom, près des remontées mécaniques. Ambiance assurée. Des spectacles live sont régulièrement organisés par des groupes locaux. 

Harry' s Ski Bar
Accueille locaux et clubbers, au pied de l'historique Hinterdorf.

The Vernissage
Club, espace d'exposition et cinéma sous le Backstage Hotel. Également épicentre du festival annuel de musique Zermatt Unplugged, dont Heinz Julen est le fondateur.

Dîner

After Seven
Deux étoiles Michelin, le top absolu. Ouvert uniquement pendant l'hiver.

Cervo Puro
Dans l'hôtel du même nom, ambiance décontractée et cuisine alpine moderne aux influences du nord de l' Italie.

Restaurant 1818
Dans une maison de pierre typique de 1818, propriété de Heinz Julen et aménagée par ses soins. 

Omnia
Le restaurant de l'hôtel éponyme est sous la direction du chef Hauke Pohl (15/20 au Gault&Millau). Une cuisine délicieuse dans un cadre élégant. 

Ski

Zermatt dispose d'un domaine skiable de plus de 2.000 kilomètres. Grâce à son altitude -le village est à 1608 mètres-, il est praticable toute l'année. On peut également y pratiquer un ski plus sauvage, comme le héliski.

Le domaine du Matterhorn Glacier Paradise, équipé du téléférique le plus haut d'Europe (3.880 mètres) offre une vue fantastique sur le glacier, tout en permettant d'avoir accès au domaine skiable italien.

Un autre domaine skiable s'étend à partir du centre d'observation Gornergrat (accessible en train à crémaillère) vaut le détour rien que pour la vue panoramique de toute beauté sur le massif du Monte Rosa. De là, le domaine skiable de Sunnegga est à vous.

Y aller

Zermatt est une station sans voitures du canton de Wallis. Pour s'y rendre, il faut prendre le tain de montagne au départ de Visp. À la gare, vous pourrez laisser votre véhicule dans un parking couvert.

Bruxelles-Visp: 833 kilomètres. 
En train, au départ de Bruxelles, comptez 7,5 heures et, en avion, une fois à Genève ou à Zurich, comptez 2 heures. www.MySwitzerland.com

Lire également

Publicité
Publicité